Formation Végétal d’origine locale avec l’Afac Pays de la Loire – cycle 2020 🗓 🗺

Après le succès de l’édition 2019 qui avait fait le plein de stagiaire, l’AFAC Pays de la Loire renouvelle son cycle de quatre modules de formations sur le végétal d’origine locale, de septembre à novembre 2020.

Télécharger le bulletin d’inscription

Au programme de ce cycle de formation :

  • module 1 : Comment se lancer dans la collecte de végétaux ligneux (recherches de sites ressources, décryptage des cahiers techniques) ?
  • module 2 : De la collecte du fruit à la préparation de la graine (technique de récolte, dépulpage, tri, traçabilité…)
  • module 3 : De la graine à la production de plants (stratification, élevage de plants, traçabilité…)
  • module 4 : De la prescription à l’achat des végétaux d’origine locale (présentation des marques collectives Végétal local et Vraies messicoles, intégrations aux marchés…)

Intervenants : CFPPA Angers le Fresne, Fédération Régionale des Chasseurs, Fraxinus sp, Sylvaloir, EIRL de la Haie à la Forêt, Plante et Cité, Conseil Départemental du Maine et Loire

Renseignements et inscription :

Fédération régionale des chasseurs
des Pays de la Loire
T. 02 41 73 89 12
o.clement@frc-paysdelaloire.com

 

Résultats de l’enquête sur l’application de la BCAE7

En 2017, 123 techniciens agroforestiers étaient titulaires de l’agrément BCAE7 de l’Afac – Agroforesteries. Ils étaient 119 en 2018, 120 en 2019 et sont aujourd’hui128 appartenant à 84 structures agréés.

Ce réseau de conseillers agréés constitue un moyen d’évaluer l’application de la mesure sur le terrain et sur une multiplicité de territoires. L’Afac-Agroforesteries s’est saisie de cette opportunité pour lancer deux enquêtes successives auprès de ce réseau d’agréés BCAE7 pour établir un bilan national d’application de la mesure sur les territoires pendant l’année 2017 et 2018. Le questionnaire portant sur l’année 2018 et clôturé 12 février 2019 a été un succès, ce qui permet de produire un bilan plus approfondi. 69 structures ont répondu, sur 77 structures agréées au total.

L’analyse de cette enquête a été réalisée par Léo Magnin (Doctorant sur l’écologisation dans la PAC – LISIS – École normale supérieure de Lyon) et l’Afac-Agroforesteries. Les résultats sont désormais consultables en téléchargeant le document ci-dessous : 

Nouvelle liste des conseillers agroforestiers et techniciens bocage agréés BCAE7 – 2020

Suite à l’appel à candidatures lancé le 12 décembre 2019 et à la reconduction des renouvellements des agréments, 128 conseillers agroforestiers et techniciens bocage de 84 organismes, présents sur toutes les régions de France (hormis la région PACA et la région Corse) sont agréés à dispenser des prescriptions pour un meilleur emplacement environnemental d’une haie dans le cadre de la BCAE7, par l’Afac-Agroforesteries. Cette liste transmise au Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, sera diffusée prochainement aux DDTM concernées.

 

La BCAE7 est une mesure inscrite dans la PAC 2015-2020 qui oblige l’agriculteur au maintien des particularités topographiques présentes sur son exploitation agricole : haies, bosquets et mares. Cependant, même si elle sous-tend une protection des haies, la BCAE7 a paradoxalement entraîné des arrachages anticipés. Peu connue ou mal comprise par de nombreux agriculteurs, elle donne une vision contraignante de la haie. 

Les problèmes constatés sur le terrain de mauvaise application de la BCAE7 découlent d’une difficulté de compréhension du texte réglementaire et d’une mauvaise approche de la définition de la haie. En effet, cette dernière ne prend pas en compte la diversité des morphologies de haies présentes en France, complexifiant inévitablement son interprétation par les nombreux acteurs concernés (agriculteurs, instructeurs téléPAC, agents de l’état (DDT) et de l’Agence de Services et de Paiement de la PAC (ASP), conseillers agroforestiers). 

Face à ces écueils, l’accompagnement de cette mesure par un réseau national de conseillers agroforestiers agréés apparaît essentiel pour assurer une bonne application sur le terrain. C’est dans cet objectif que l’Afac-Agroforesteries a mis en place dès 2016 un dispositif d’agrément reconnaissant les compétences nécessaires pour accompagner et conseiller un agriculteur dans son projet de déplacement de haie. Depuis quatre ans, chaque année, un système de renouvellement de l’agrément et un appel à candidatures, permettent de maintenir à jour la liste des agréés BCAE7. Cet accompagnement technique au plus près de l’agriculteur permet : 

  • de transformer une contrainte administrative en conseil technique pour les agriculteurs,
  • de sensibiliser les agriculteurs sur l’intérêt de la haie et de les accompagner dans leur démarche en vue de conserver une performance environnementale de l’exploitation,
  • de réorienter positivement l’interprétation de la BCAE7 de façon opérationnelle et concrète,
  • et d’appuyer les DDT dans l’application de la BCAE7.

En direct des territoires – Les agriculteurs et la Fédération des associations de boisement de la Manche se mobilisent pour dynamiser la plantation de haies

Dans la Manche, premier département bocager de France, environ vingt mille kilomètres de haies ont disparu en vingt ans selon les chiffres de l’Institut national de l’information géographique et forestière. Les agriculteurs et la Fédération des associations de boisement de la Manche se mobilisent pour dynamiser la plantation de haies.

Le numéro 30 de la Revue Sciences Eaux & Territoires leur consacre un article, occasion de découvrir le portrait de ces hommes et femmes du réseau Afac-Agroforesteries.

Consulter l’article de la Revue Sciences Eaux & Territoires sur la Fédération des associations de boisement de la Manche (FABM)

 

Référence de l’article :
CLERAN, Eddy ; LECAUDEY, Pascal, En direct des territoires – Des projets de plantation de haie portés par des agriculteurs de la Manche, Revue Science Eaux & Territoires, Ressources en eau, ressources bocagères, numéro 30, 2019, p. 88-89, 03/10/2019. Disponible en ligne sur <URL : http://www.set-revue.fr/en-direct-des-territoires-des-projets-de-plantation-de-haie-portes-par-des-agriculteurs-de-la-manche> (consulté le 07/04/2020), DOI : 10.14758/set-revue.2019.4.18.

Les premiers volets du Guide de préconisations de gestion durable des haies sont en ligne !

Le Guide de préconisations de gestion durable des haies , en cours de rédaction par l’Afac-Agroforesteries, décrit les bons gestes techniques pour garantir la gestion durable des haies. Il explique « le pourquoi » et l’intérêt de chaque coupe et itinéraire de gestion pour assurer la reprise vigoureuse des arbres et de la haie. Mobilisant les ressources scientifiques sur la sylviculture, il donne à comprendre le fonctionnement physiologique des végétaux en réaction aux interventions humaines de tailles et de coupes.

Une première version du Guide de préconisations de gestion durable des haies, comprenant les fiches « recépage » et « balivage » est désormais disponible :

Télécharger le Guide de préconisations de gestion durable des haies – version à jour du printemps 2020

 

Enrichissement du référentiel sur la typologie nationale des haies – suivant leurs modalités de gestion durable

Une nouvelle édition du Référentiel sur la typologie nationale des haies vient de paraître. Il s’enrichit de la participation de 14 structures supplémentaires donnant ainsi à voir leur typologie de haies territoriale. Augmentant ainsi la couverture nationale, le référentiel gagne en représentativité et valide une typologie nationale permettant l’expression de la grande diversité de morphologies de haies présentes en France.

L’Afac-Agroforesteries a mis en place une méthode de référencement unique et partagée au niveau national pour classer les différents types de haies à partir d’une entrée sylvicole basée sur deux grands types : le taillis et la futaie. Ce parti pris permet d’aborder chaque type de haie avec un objectif de renouvellement par des techniques de gestion des ligneux : le recépage, le prélèvement, l’élagage, la régénération naturelle, … Cette clé de répartition générique harmonise et compare les données territoriales collectées auprès du réseau pour produire de la connaissance sur les haies à l’échelle nationale.

Ce référentiel donne une définition de la haie à la fois commune à l’échelle nationale tout en soulignant la pluralité des formes et des dénominations qu’elles peuvent prendre dans chaque territoire, grâce à l’exhaustivité de la collecte.

Cette étape de partage d’une caractérisation des types de haies unique pour tous les opérateurs de terrain travaillant sur la haie est essentielle pour le développement d’outils métiers nationaux. En effet, le Plan de gestion durable des haies (PGDH) a intégré la typologie nationale des haies dans sa nomenclature pour garantir une utilisation compatible à tous les territoires.

S’appuyant sur l’expertise et la connaissance de terrain des 34 structures locales décrivant avec précision l’ensemble des types de haies de leur territoire, ce référentiel dessine une nouvelle représentation des territoires bocagers français. Il caractérise les types de haies spécifiques d’une aire géographique qui sont révélateurs par les essences présentes et leur morphologie, d’un de contextes pédoclimatiques particuliers et de pratiques de gestion historiques ou récentes attachées à un territoire.

Des cartes de localisation par type de haie, produites dans ce référentiel, révèlent tant des formes et des pratiques communes entre les territoires que des disparités importantes. En voici deux exemples :

  • Les haies de têtards sont communes à de nombreuses régions comme les Pays de la Loire, le Nord, l’Est, l’Auvergne, l’Occitanie et les Pyrénées. C’est cependant une forme peu répandue en Bretagne et en Normandie.
  • Les haies de taillis simple sont fortement présentes dans le grand ouest bocager (en Pays de la Loire, en Bretagne, en Poitou-Charentes jusqu’en Centre Val de Loire). Mais elles sont peu présentes en Occitanie, en Auvergne-Rhône-Alpes et dans les territoires du Nord-Est.

Ce travail de caractérisation des territoires bocagers français sera approfondi à partir de 2020 dans le cadre de plusieurs projets nationaux réalisés par et avec des partenaires de l’Afac-Agroforesteries, tels que l’IGN et Solagro.

Télécharger la nouvelle édition du Référentiel national sur la typologie des haies

 

Photos :

Haut-gauche — Maillage bocager en fond de vallée dans le Massif Central.

© Mission Haies Auvergne

Bas-gauche —Paysage bocager auvergnat.

© Mission Haies Auvergne

Haut-droite — Paysage ornais, dans le Pays d’Auge.

© SCIC Bois Bocage Energie

Bas-droite — Bocage de frênes têtards en Aubrac.

© Solagro

 

S'ABONNER

Je m'inscris à la lettre d'information

Une fois par mois, recevez un condensé des actualités de l'Afac-Agroforesteries directement dans votre boîte mail !
close-link