Webinaire de décryptage : Le carbone et la haie, trouver un positionnement juste

Le jeudi 8 décembre de 16h30 à 18h aura lieu le webinaire de décryptage sur le carbone et la haie, inscrivez-vous aujourd’hui !

La haie,  par son effet « séquestration », en stockant du carbone, et son effet « substitution », en participant au remplacement des énergies carbonées, par le bois énergie, est particulièrement concernée, par les enjeux associés à la stratégie bas carbone.

Vous êtes adhérents de l’Afac-Agroforesteries et vous vous posez de nombreuses questions sur comment se positionner face à la problématique du carbone ? Ce webinaire est fait pour vous ! 

L’Afac-Agroforesteries vous propose un état des lieux de la problématique carbone dans son rapport avec la haie afin de pouvoir débattre et soulever les questions clés. Trouver collectivement un positionnement juste sera essentiel pour s’assurer que la haie puisse jouer avec réalité, permanence et effectivité son rôle dans la trajectoire carbone mais aussi biodiversité, eau, énergie et paysage de l’agriculture.

Inscrivez-vous et participez au webinaire :

  • Webinaire gratuit mais réservé aux adhérents du Réseau Afac à jour de leur cotisation 2022,
  • Inscription obligatoire (lien d’inscription)
  • Codes d’accès à la visioconférence envoyés le 8 décembre, à 13h00
  • Rediffusion du webinaire envoyé sous quinze jours, réservé aux adhérents Afac-Agroforesteries

Régulation des flux hydro-sédimentaires par les haies : résultats du projet RESP’HAIES, le 1er décembre

Webinaire #1 de restitution du projet RESP’HAIES :

Le modèle LASCAR, un outil d’aide à la décision pour la régulation des flux hydro-sédimentaires par les haies

Pour ce premier webinaire thématique de présentation des résultats du projet RESP’HAIES, nous vous invitons à découvrir un nouvel outil d’analyse spatial, LASCAR, qui aide à mieux appréhender les fonctionnalités des haies sur le ruissellement l’érosion.

 LASCAR est un modèle spatialisé d’aide à la décision pour une gestion intégrée et raisonnée des petits bassins versants agricoles sujets à des processus chroniques de ruissellement érosif et de transferts de matières vers les cours d’eau. Basé sur une approche spatialement explicite, sans mesurer quelconque volume, le modèle se révèle être un bon outil de sensibilisation et d’aide à la décision auprès des différents acteurs de l’aménagement des territoires ruraux.

Ce webinaire est le premier événement du cycle de restitution du projet RESP’HAIES (réservez les dates des 7 webinaires suivants). 

  
Lien d’inscription et codes visio :
Programme

– Présentation rapide de l’action 2.2 du projet RESP’HAIES : « Etude des services de régulation des flux hydriques et érosifs par les haies au niveau du paysage »

– Présentation du modèle LASCAR, des concepts théoriques de sa conception à son application dans différents petits bassins versants agricoles

– Retour d’expérience : témoignages de Clément Le Saux et Solène Lecrosnier (Morlaix Communauté) et Sylvie Moulin (Lycée agricole de Saint Lô)  

– Echanges avec les participants

Intervenants :

Introduction par l’Afac-Agroforesteries

 Baptiste Sanson, Responsable stratégie et projets, Coordinateur du projet RESP’HAIES

Intervention de l’Université de Caen Normandie – UFR SEGGAT – Laboratoire IDEES – UMR 6266 CNRS :

  • Romain Reulier, Maître de conférences en géographie
  • Daniel Delahaye, Professeur des universités en géographie
  • Mathilde Guillemois, Doctorante

Témoignages et retours d’expérience :

  • Solène Lecrosnier, Morlaix Communauté
  • Clément Le Saux, Morlaix Communauté
  • Sylvie Moulin, Lycée agricole de Saint-Lô-Thère (sous réserve)
Résumé :

Le modèle LASCAR (LAndscape StruCture And Runoff) a été développé à l’université de Caen Normandie (laboratoire IDEES, UMR 6266 CNRS) afin de mettre en évidence l’impact de la structure paysagère (haies, routes, parcelles agricoles, etc.) sur le parcours des eaux de ruissellement. En s’appuyant sur les concepts de l’analyse spatiale, le modèle LASCAR est efficace pour livrer des diagnostics à l’échelle de petits bassins versants agricoles (< 20km²) sujets aux processus chroniques de ruissellement érosif et de transferts hydro-sédimentaires vers les cours d’eau. En révélant la dynamique spatiale de ces processus, le modèle permet de mettre en évidence le rôle crucial de l’aménagement du territoire au travers de quelques indices spatiaux : connectivité au cours d’eau, haies bloquantes, distances parcourues par les flux, etc.

Ce webinaire a pour objectif de présenter le modèle LASCAR et son utilisation et de proposer deux retours d’expérience avec les interventions de Clément Le Saux et Solène Lecrosnier (du service GEMAPI de Morlaix communauté) et du lycée agricole de Saint Lô-Thère d’autre part.

Références bibliographiques :

• Reulier R., 2015. Structure paysagère et dynamiques spatiales des transferts hydrosédimentaires. Approche par simulation multi-agents. Thèse de doctorat, Université de Caen Normandie, 350p. (tel-01264723)

• Reulier. R, Delahaye. D, Caillault. S, Viel. V, Douvinet. J, Bensaïd. A., 2016. Mesurer l’impact des entités linéaires paysagères sur les dynamiques spatiales du ruissellement : une approche par simulation multi-agents. Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], Systèmes, Modélisation, Géostatistiques, mis en ligne le 07 septembre 2016. https://doi.org/10.4000/cybergeo.27768

• Reulier, R., Delahaye, D., Viel, V., 2019. Agricultural landscape evolution and structural connectivity to the river for matter flux, a multi-agents simulation approach. Catena, Elvesier, 2019, 174 pp. 524-535. ⟨hal-01963413⟩  

• Reulier, R., Delahaye, D., Viel, V., Davidson, R., 2017. Connectivité hydrosédimentaire dans un petit bassin versant agricole du nord-ouest de la France : de l’expertise de terrain à la modélisation par Système Multi-Agent. Geomorphologie, vol 23, n°4, 327-340. https://doi.org/10.4000/geomorphologie.11857

• Guillemois. M., 2020, Trajectoire d’un hydrosystème : Le bassin versant du Léguer. Mémoire de master 1, université de Caen Normandie.124p, (dumas-02942640)

Décryptage de la PAC 2023-2027 : ce qui change pour l’arbre et la haie

Dans moins de deux mois, le plan stratégique National (PSN) de la France pour la prochaine Politique Agricole Commune (PAC) 2023-2027 entrera en vigueur : qu’est-ce que cela change pour la prise en compte de l’arbre et la haie ? Les haies seront-elles favorisées et est-ce que cela doit inciter à en planter ? Quelles seront les mesures financières du PSN qui permettront d’accompagner les agriculteurs dans la gestion durable des haies ? Quel système de contrôle sera mis en place pour veiller à la bonne application de la préservation des haies ?

Téléchargez notre analyse de ce qui va changer pour l’arbre et la haie dans la PAC en 2023 (PDF – 5177 Ko)

L’Afac-Agroforesteries à vos côtés pour passer à la PAC 2023, prochains rendez-vous :

Le 21 novembre de 16h30 à 18h, l’Afac-Agroforesteries a organisé un webinaire qui a rassemblé 150 participants afin de présentez la future PAC et ses conséquences pour l’arbre et la haie. Au cours de ce webinaire nous avons décrypté les 974 pages du Plan stratégique national pour ce qui concerne l’arbre et la haie. Ce webinaire a également permis de recueillir vos préoccupations liées à l’entrée en vigueur du PSN, ou des points méritants une clarification, pour que nous puissions les porter à connaissance du ministère de l’Agriculture et de la souveraineté alimentaire.

  • Ce webinaire de décryptage de la PAC était réservé aux adhérents de l’Afac-Agroforesteries à jour de leur cotisation 2022 
  • La rediffusion du webinaire sera mise en ligne sous quelques jours
  • Des documents pédagogiques sur la PAC de type “fiche de synthèse” ou FAQ seront produits en 2023, une fois les derniers détails de la mise en œuvre connus
  • Un webinaire ouvert à tous sera organisé début 2023, pour présenter ces documents pédagogiques

Prenez date : 9 rendez-vous de restitution du projet de recherche RESP’HAIES

A partir du 1er décembre 2022, les partenaires du projet recherche et développement RESP’HAIES (RESilience et Performance des exploitations agricoles liées aux HAIES) sont heureux de vous donner rendez-vous pour 8 webinaires thématiques consacrés à la restitution des travaux du projet (2019-2022).

Ces webinaires sont gratuits et ouverts à tous. Réservez déjà les dates des thématiques qui vous intéressent ; une présentation détaillée vous sera envoyée avant chaque webinaire avec le lien d’inscription. Les webinaires seront accessibles ensuite en rediffusion, avec tous les livrables du projet.

Réservez vos jeudis pour assister aux 8 webinaires et au colloque final de restitution !

En savoir plus :

Coordonné par l’Afac-Agroforesteries, le projet de recherche et développement RESP’HAIES (RESilience et PERformances des exploitations agricoles liées aux HAIES ) s’est déroulé de 2019 à 2022 avec pour objectif de renforcer les connaissances sur les haies. Il a bénéficié de la contribution financière du compte d’affectation spécial au développement agricole et rural – CASDAR, ainsi que du soutien financier de la Fondation Ecotone et du Département de la Manche. 

L’équipe du projet RESP’HAIES est composée de onze organismes partenaires issus de la recherche, du développement et de l’enseignement agricole :

Gestionnaires, formateurs, sociologues : contribuez au dossier « Haies bocagères et arbres champêtres »

L’arbre champêtre (hors forêt) est devenu un élément incontournable de la transition agroécologique et est l’objet d’intérêt d’acteurs multiples aux attentes différentes.

Pour, la revue du Groupe Ruralités, Éducations et Politiques, sortira en septembre prochain un dossier sur les haies bocagères. C’est l’occasion pour Philippe Hirou (Afac-Agroforesteries), Florence Pinton (AgroParisTech, CPIE Yonne & Nièvre), Thibaut Preux (Université de Poitiers), Christian Peltier (Bergerie nationale), Isabelle Gaborieau (Institut Agro Dijon), de croiser les regards en réfléchissant aux conditions d’un maintien et d’une intégration durable de la haie à différentes échelles qu’à exposer des solutions toutes faites.

Chercheurs, acteurs associatifs ou du développement territorial, prenez la plume !

Trois questions seront à traiter selon le calendrier ci-dessous :

Mi-septembre : dépôt de la lettre de cadrage pour appel à communication avec pré-sommaire

Septembre-octobre : Diffusion et appels aux auteurs avec demande de principe si ok ; si oui rédaction d’un résumé 400 caractères environ pour fin octobre

Mi-novembre : Stabilisation du sommaire et réponses aux auteurs

Mi-février : réception des V1

Mi-avril : retour des relectures des V1 aux auteurs

Mi-juin : réception des V2

Dernières relectures par Pour et envoi PAO pour sortie Cairn septembre

Formations à Pepicollecte : 4 et 12 octobre

Pepicollecte est un logiciel de gestion de collecte de graines ligneuses d’origine sauvage et locale développé par l’Afac-Agroforesteries avec le soutien de l’Office français de la biodiversité et de la Fondation Nature & Découvertes.

Lancé en juillet 2021, le logiciel Pepicollecte est déjà utilisé par un grand nombre d’utilisateurs (collecteurs, pépinières), auxquels il permet d’assurer une traçabilité rigoureuse du matériel végétal collecté, de libérer du temps administratif pour se consacrer à leur cœur de métier, de retrouver facilement des données et l’historique de leur activité et de se coordonner avec leur pairs collecteurs.

En 2022, de nouvelles fonctionnalités (réception collectes externes, gestion de lots de mélange, édition de bons de livraison, ergonomie, interface cartographique, etc) ont été apportées à l’outil.

Ateliers de formation à Pepicollecte : 4 ou 12 octobre

Que vous soyez curieux, simple débutant, ou déjà un utilisateur expérimenté de Pepicollecte, nous vous proposons deux rendez-vous d’échanges et de formation à Pepicollecte.

Programme :

  • Rappel des objectifs
  • Démonstration des fonctionnalités de Pepicollecte
  • Présentation approfondie des nouvelles fonctionnalités : réception collectes externes, évolutions carto, etc
  • Témoignages d’utilisateurs
  • Bilan de la campagne 2022 (retours utilisateurs, nouveaux besoins, présentation d’indicateurs à partir des données de Pepicollecte)

Public cible :

  • Professionnels des filières de collecte et production de semences et plants*
  • Personnes souhaitant découvrir le logiciel Pepicollecte
  • Utilisateurs déjà confirmés de Pepicollecte

(*) : pour des graines et plants ligneux principalement, puisque le logiciel n’est configuré que pour ce type de matériel végétal à ce stade. Néanmoins, l’atelier pourra intéresser des professionnels travaillant sur les semences de plantes herbacées, une adaptation du logiciel à ce type de végétaux pouvant être envisagé à l’avenir

Dates et horaires :

(Le même atelier est proposé à deux dates, au choix)

Modalités d’inscription :

  • Atelier en visiocoférence (Zoom), gratuit
  • L’inscription est obligatoire pour permettre d’adapter la jauge des participants (lien inscription)
  • Le lien de la visioconférence vous sera envoyé 24h00 avant l’atelier, après inscription

Renseignements :

Baptiste Sanson – 06 07 19 72 99 – baptiste.sanson@afac-agroforesteries.fr