Retour sur le Comité national de suivi du projet RESP’HAIES du 14 avril 2021

Le mercredi 14 avril 2021, le premier Comité national de suivi Resp’Haies a rassemblé 60 participants externes au projet dans l’objectif de favoriser les échanges entre les membres de Resp’Haies et des institutions ou organisations concernées* par la thématique des haies (programme – PDF). Ce Comité national de suivi Resp’Haies du 14 avril 2021 a été l’occasion de :

  • Informer de l’état d’avancement du projet Resp’Haies : à la fois sur les actions engagées et les productions auxquelles vont aboutir les actions du projet,
  • Discuter de la façon dont ces productions vont être utiles aux organismes invités à participer au Comité national de suivi,
  • S’assurer de la cohérence entre les travaux menés dans le cadre de Resp’Haies et d’autres projets de recherche et développement portés par ces organismes sur la thématique de la haie, afin de mieux identifier les articulations qu’il conviendrait de renforcer entre Resp’Haies et ces autres projets.

Toutes les présentations de la journée sont disponibles au téléchargement, à retrouver ci-dessous :

Introduction :

Présentation du projet Resp’Haies  : Baptiste Sanson – Afac-Agroforesteries – (Télécharger la présentation)

Apports de la géographie pour caractériser les haies à l’échelle territoriale :

Les déterminants sociotechniques de l’évolution de la ressource : Thibaut Preux –  LETG-Caen UMR 6554 CNRS – Université de Caen (Télécharger la présentation) et  Fanny Le Guillou LETG-Caen UMR 6554 CNRS – Université de Caen (Télécharger la présentation)

Caractériser les haies en tant que ressources pour la production de biomasse et le stockage du carbone et évaluation des performances technico-économiques de l’atelier « haie » à l’échelle de l’exploitation :

– Elaboration d’un référentiel de productivité et de cubage des haies  : Laurent Nevoux – Bois Bocage Energie (Télécharger la présentation)

– Evaluation des stocks et flux de biomasse et de carbone des haies : construction et test d’une méthodologie : Valérie Viaud – INRAE- UMR SAS et Catherine Moret – Afac-Agroforesteries (Télécharger la présentation)

– Production d’un référentiel technico-économique de mise en place, de gestion et d’exploitation d’une haie : Eddy Cléran – Chambre régionale d’agriculture de Normandie (Télécharger la présentation)

Accompagner les recherches participatives :

Co-construire les connaissances par le dispositif de tiers-veilleur – Glen Millot et Cyril Fiorini – Sciences citoyennes (Télécharger la présentation)

Renforcer les connaissances sur les services écosystémiques des haies pour l’eau, la biodiversité et le climat et lien avec l’évaluation de la productivité d’un système agricole avec des haies :

– Analyse des méthodes et indicateurs d’évaluation de la biodiversité des haies et de ses fonctions associées : Frédéric Coulon – Solagro (Télécharger la présentation)

– Vers un dispositif observatoire des services de régulation des flux hydriques et érosifs par les haies : Daniel Delahaye et Romain Reulier – laboratoire LETG-Caen UMR 6554 CNRS – Université de Caen (Télécharger la présentation)

– Élaboration d’un protocole de suivi de l’effet microclimatique des haies, grâce à l’imagerie aérienne : Ambroise Martin-Chave et Fabien Liagre – Agroof (Télécharger la présentation)

– Évaluation de la productivité d’un système agricole avec des haies : Ambroise Martin-Chave et Fabien Liagre – Agroof (Télécharger la présentation)

Mobiliser les ressources produites dans des démarches d’accompagnement et de formation :

– Elaboration d’outils pour initier et animer des démarches pédagogiques et territoriales avec les apprenants : Christian Peltier – CEZ / Bergerie nationale – Hélène Le Gallic- Agroof (Télécharger la présentation)

 

Le projet Resp’Haies (RESilience et Performances des exploitations agricoles liées aux haies) a démarré en janvier 2019. Il est financé par le Compte d’affectation spécial au développement agricole (CASDAR) du Ministère de l’agriculture et de l’alimentation. Il bénéficie également du soutien de la Fondation Bjorg Bonneterre et Citoyens et du département de la Manche (en savoir plus sur le projet Resp’Haies)

Fonds pour l’Arbre : publication de l’appel à projets 2021-2022 (anciennement programme Plantons en France)

La restauration, la création et la valorisation des haies champêtres constituent un levier essentiel pour développer les performances environnementales, agricoles et économiques de nos territoires ruraux. Plus encore, l’urgence climatique et écologique nous contraint à nous fixer des objectifs plus ambitieux que jamais : pour atteindre les objectifs fixés par l’Accord de Paris en 2015, il faut stopper l’érosion bocagère en cours en restaurant les haies existantes et multiplier par dix le rythme de nos plantations (soit 25 000km plantés chaque année) pour atteindre un linéaire total de 1,5 millions de km de haies en France en 2050, contre la moitié aujourd’hui.

Nous faisons donc face à un double défi : l’urgence d’accélérer et de massifier l’action autour de l’arbre et la haie, alliée à la progression indispensable de la qualité et la durabilité de cette action, seules garantes d’un véritable impact sur les services écosystémiques attendus. Face à cet effort considérable, nous sommes convaincus que la clé est d’agir collectivement en fédérant opérateurs, mécènes privés et bailleurs publics, pouvoirs publics et citoyens, à l’échelle locale et nationale, autour de principes clés :

  • la co-responsabilité : l’engagement de tous les acteurs est indispensable pour changer d’échelle. Les haies sont des ressources d’intérêt général, leur maintien en bon état écologique relève donc d’une responsabilité partagée entre tous les acteurs et habitants des territoires ;
  • un socle commun de compétences et d’outils : l’action du Fonds pour l’Arbre repose sur l’expertise d’un réseau de structures d’accompagnement technique qui se distinguent par l’exigence de leur savoir-faire et par leur ancrage dans la durée sur les territoires, ainsi que sur des outils et référentiels construits pour et avec ces structures de terrain (Label Haie, Végétal local, Plan de Gestion Durable des Haies (PGDH)…) ;
  • une vision multifonctionnelle et transversale de l’arbre et la haie, essentielle pour garantir une action complète et collective.

Alors que le sujet de l’arbre et la haie mobilise un nombre croissant d’acteurs et que les pouvoirs publics se saisissent plus que jamais de ces enjeux – en témoigne le Plan de relance mis en place par le gouvernement français pour la plantation de 7000km de haies -, c’est autour de ces valeurs communes que

le Fonds pour l’Arbre se mobilise et ouvre un nouvel appel à projets pour soutenir vos actions pour l’arbre et la haie sur les territoires à travers quatre volets :

n°1 – Aide à la plantation + bonus pour les plants de la marque Végétal local : 0,85€/plant tout venant, 1,07€/plant Végétal local

n°2 – Aide au développement de la filière Végétal local : bonus de 0,81€ supplémentaire sur les plants Végétal local

n°3 – Aide à la mise en œuvre du Label Haie : 10 000€/opérateur

n°4 – Aide aux référents régionaux Label Haie : 4 000€/opérateur

Télécharger le règlement de l’Appel à projets

Appel à projets ouvert du 26 avril au 18 juin 2021

Pour présenter votre candidature à l’une ou à plusieurs des aides déployées dans le cadre du programme du Fonds pour l’Arbre, merci de :

1/ Remplir le formulaire de candidature en ligne : https://forms.gle/vSHGhMCtDGLNKbZ27

2/ Transmettre en un seul e-mail (en pièces jointes ou à l’aide d’un lien de téléchargement type Wetransfer) toutes les pièces complémentaires nécessaires à l’adresse suivante : appelaprojets@fondspourlarbre.fr
Avec pour objet : [nom de la structure candidate] – Pièces complémentaires – AAP 2021-2022

Attention : chaque élément de ce formulaire sera pris en compte dans l’évaluation du candidat. Les dossiers incomplets ne seront pas traités.

[Mobilisation] PAC 2023 : l’avenir de l’arbre et la haie dans l’agriculture française se joue maintenant

Dans les prochains jours, Julien Denormandie, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, rendra des arbitrages quant à la déclinaison, en France, des mesures de la nouvelle PAC. Ces décisions auront un impact déterminant sur la définition de notre modèle agricole et alimentaire pour les dix prochaines années. 

Partie prenante des négociations avec les ministères, l’Afac-Agroforesteries a besoin de vous pour défendre l’agroforesterie`.

Dès maintenant, mobilisez-vous avec nous !

Pour soutenir la cause de l’arbre et la haie dans la PAC pendant cette phase cruciale des négociations, nous vous invitons à interpeler vos élus et à les inciter à se positionner pendant les débats à venir, en utilisant  les modèles de courrier/e-mail et publications réseaux sociaux disponibles ci-dessous :

WEBCONFÉRENCE | PAC 2023 : l’avenir de l’arbre et la haie dans l’agriculture française se joue maintenant !

Dans les prochains jours, Julien Denormandie, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, rendra des arbitrages quant à la déclinaison, en France, des mesures de la nouvelle PAC. 

Ces décisions auront un impact déterminant sur la définition de notre modèle agricole et alimentaire pour les dix prochaines années. 

  • Comment se prennent les décisions sur cette future PAC et quelle y sera la place de l’arbre ?
  • Permettra-t-elle un développement de l’agroforesterie à hauteur des enjeux de la transition agroécologique ?
  •  Quel rôle pouvez-vous jouer dans la concertation ?

Partie prenante des négociations avec les ministères, l’Afac-Agroforesteries a besoin de vous pour défendre l’agroforesterie et vous invite à une session de décryptage et de mobilisation :

le mercredi 21 avril 2021
De 17h30 à 18h30 

 

Inscription obligatoire : https://forms.gle/r7k4C6kC3fz5j9jQ9

Rendez-vous le 21/04 sur Zoom – connexion via ce lien : 

https://zoom.us/j/92010791372?pwd=TDlFMWJyWjVyR3BIdWZOWjc3cFN5Zz09

ID de réunion : 920 1079 1372

Code secret : 459597

Nouvelle étape dans l’élaboration du Plan Stratégique National de la PAC : découvrez la contribution de l’Afac

 

Dans le cadre du nouveau modèle de mise en œuvre de la la réforme de la politique agricole commune (PAC) décidé en 2018 par la Commission européenne, chaque État membre de l’Union européenne doit préparer un Plan Stratégique National (PSN) dans lequel il décidera de la déclinaison sur son territoire des règlements européens de la future PAC. Le PSN PAC de chaque État-membre devra être approuvé par la Commission européenne.
 
La concertation sur l’élaboration du PSN va désormais entrer dans sa dernière droite pendant les quatre prochains mois et devrait aboutir à une version validée du PSN en juin.
 
Dans le cadre de cette nouvelle étape de la concertation sur le plan stratégique national de la PAC, l’Afac publie une nouvelle note de contribution en s’appuyant sur l’expertise de son réseau : (télécharger la note – PDF)

 

L’Afac-Agroforesteries fait partie des parties-prenantes de la concertation sur l’élaboration du Plan stratégique national de la PAC et participe aux réunions du groupe « ONGs et Collectifs » organisées par le Ministère de l’agriculture et de l’alimentation et coprésidées avec le Ministère de l’environnement et Régions de France. Les premiers documents de cadrage officiel sur le futur Plan stratégique national (note de réflexion), commencent à en être rendus publics. Nous vous en proposerons prochainement un décryptage à l’occasion d’un webinaire entièrement consacré à la PAC, qui sera aussi l’occasion de vous présenter des pistes de mobilisation pour défendre collectivement un haut niveau d’ambition pour l’arbre et la haie dans la future PAC.

En savoir plus sur toutes les actions de l’Afac-Agroforesteries sur la PAC

Agrément BCAE7 | Renouvellement et candidature à l’agrément BCAE7 pour l’année 2021

Pour préserver au mieux le bocage en France, un dispositif d’agrément a été mis en place par l’Afac-Agroforesteries afin de reconnaître les compétences nécessaires pour accompagner un déplacement de haie pour un meilleur emplacement environnemental, dans le cadre de l’application des Bonnes Conditions Agro-Environnementales pour le maintien des particularités topographiques (BCAE7). Les structures et leurs 128 conseillers agroforestiers ou techniciens bocage agréés sont officiellement reconnus dans l’arrêté ministériel du 12 février 2017.

Retrouvez ci-dessous les informations nécessaire pour demander ou renouveler votre agrément BCAE7.

Calendrier de l’appel à candidatures :

Lancement de l’appel à candidatures : 12 février 2021

Clôture de l’appel à candidatures : 12 mars 2021

Commission de sélection : mi mars 2021

Réponse aux candidats : fin mars 2021

Transmission de la liste des habilités au Ministère de l’Agriculture : fin mars 2021

Renouveler votre agrément BCAE7

Vous avez été agréé BCAE7 en 2020 et vous souhaitez renouveler votre agrément pour l’année 2021. Pour que sa reconduction soit effective, votre organisme devra être à jour de son adhésion à l’Afac-Agroforesteries pour l’année 2021 et votre demande de renouvellement d’agrément enregistrée via le formulaire de renouvellement en ligne.

Ce formulaire en ligne permet également de noter les éventuelles modifications de coordonnées de votre organismes et de vos techniciens bocage ou conseillers agroforestiers agréés en 2019. La liste des agréés sera ensuite mise à jour en mars 2021 et transmise au Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et aux DDTM de France.

Attention, tout changement de techniciens bocage ou de conseillers agroforestiers agréés au sein de la structure nécessite de redéposer un dossier de candidature pour le nouveau technicien ou conseiller, via le formulaire de candidature en ligne.

Nouvelle candidature – Demander l’agrément BCAE7

Pour les nouvelles structures candidates souhaitant recevoir l’agrément BCAE7 pour l’année 2021, ou pour les structures souhaitant renouveler leur dépôt de candidature, l’Afac-Agroforesteries ouvre un quatrième appel à candidatures. Vous pouvez, dès à présent, transmettre votre candidature pour obtenir l’agrément BCAE7 afin de dispenser des prescriptions pour un meilleur emplacement environnemental d’une haie dans le cadre de la BCAE7.

S'ABONNER

Je m'inscris à la lettre d'information

Une fois par mois, recevez un condensé des actualités de l'Afac-Agroforesteries directement dans votre boîte mail !
close-link