#CGAgroforesterie 2021 : le palmarès national 🗓

En raison de la crise sanitaire, la cérémonie de remise des prix du Concours des Pratiques Agro-écologiques 2021 a eu lieu en visio-conférence. C’est en direct sur Facebook que Julien Denormandie, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, a annoncé le palmarès de l’édition 2021 aux lauréats.

« Utiliser l’agroforesterie, remettre des haies, c’est une évidence, mais cela nécessite quand même des transformations. J’ai l’impression que lorsqu’on remet cette agroforesterie, elle s’impose d’elle même. C’est important de pouvoir accompagner et financer, et surtout de faire en sorte qu’il y ait des ambassadeurs qui portent la chose, comme ce sera maintenant votre cas. – Julien Denormandie, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation

 

Télécharger le dossier de presse du Concours Général Agricole des Pratiques Agro-écologiques 2021

Regarder la remise des prix en replay

 

Les lauréats nationaux 2021 – Concours des Pratiques Agro-écologiques – Agroforesterie catégorie “Implantation”

La catégorie “Implantation” récompense la meilleure parcelle (ou ensemble de parcelles) d’agroforesterie âgée entre 5 et 10 ans et ayant été mise en place par l’agriculteur candidat.

1er Prix :  EARL Plaine de vie

L’exploitation Plaine de vie fait exception sur son territoire. Grâce aux arbres et aux haies, cet élevage ovin complète un choix déjà large de produit vendu et transformé à la ferme. De la production végétale à la production animale, en passant par la production de bois, ce couple d’éleveur a permis à l’arbre de s’implanter dans les plaines du Santerre.

2ème Prix : GAEC Ferme des Pâtures

La famille Duedal a développé l’agroforesterie sur ses parcelles en 2015. Éleveurs de bovins depuis plusieurs années, et plus récemment de brebis pour de la transformation en produits laitiers, ils ont été confrontés aux enjeux d’eau et de biodiversité. Suite à un diagnostic de la Chambre d’agriculture de l’Eure, ils ont introduit des plantations intraparcellaires sur leur ferme. Cette initiative est motivée par l’amélioration de la qualité de l’eau mais également pour le bien-être animal avec la création d’ombres dans les pâtures. À terme, ils envisagent l’exploitation de bois d’œuvre… Lire la suite

Les lauréats nationaux 2021 – Concours des Pratiques Agro-écologiques – Agroforesterie catégorie “Gestion”

La catégorie “Gestion” récompense la meilleure parcelle (ou ensemble de parcelles) d’agroforesterie âgée de plus de 10 ans.

1er Prix : Corinne Bloch et Ernest Hoeffel

Corinne Bloch et Ernest Hoeffel ont pour objectifs d’atteindre l’autonomie alimentaire de leur troupeau en intégrant les arbres dans le système de production. Pour cela, il est nécessaire de « redonner leur place aux haies et aux arbres dans le monde agricole ». Cet élevage en bio de vaches charolaises a complètement intégré les pratiques agroforestières à son système de production depuis 3 ans. L’arbre crée de nombreux avantages sur la ferme… Lire la suite

2ème Prix : Vergers des Deux Vallées

Sur cette double exploitation labélisée Agriculture Biologique, les systèmes de production arboricole et d’élevage sont parfaitement complémentaires. Les vergers procurent aux brebis une herbe de très bonne qualité fourragère. L’élevage permet à l’arboriculteur d’éviter le passage du tracteur et enrichi les sols avec un apport d’engrais supplémentaires.

3ème Prix : GAEC Les Rocs

Dans cet élevage pionnier des pratiques agro-écologiques, les objectifs de production, sociaux et environnementaux sont liés. La plantation et la gestion des haies répondent à des objectifs de biodiversité mais également de bien-être animal et au travail. En produisant du bois déchiqueté, le GAEC Les Rocs alimente les chaudières collectives du Pays de Pouzauges. 

Webinaire “Lancement national de deux nouveaux outils pour les collecteurs et producteurs” – 16/06 – 14h00 à 15h30

Alors qu’une saison de collecte de graines d’arbres et d’arbustes d’une ampleur inédite va débuter très prochainement, dans un contexte de demande accrue de végétaux marqués Végétal local sous l’impulsion du Fonds pour l’arbre et de la mesure “Plantons des haies” du Plan de relance, nous vous invitons le 16 juin à un événement de lancement conjoint de deux outils complémentaires visant à renforcer le partage des connaissances sur la collecte et la mise en culture des végétaux d’origine génétique locale et sauvage :

Guide technique “Collecte et mise en culture des arbres et arbustes d’origine sauvage et locale”

S’appuyant sur cinq années de retours d’expérience des collecteurs de graines d’arbres et d’arbustes du réseau Afac, la réédition de ce guide technique (190 pages – Télécharger le sommaire du Guide technique) s’enrichit de trois nouveaux chapitres sur “la collecte“, “le nettoyage et l’extraction des graines” et “la mise en culture“, ainsi que de nombreuses nouvelles fiches espèces. Guide incontournable des collecteurs, il permettra aussi bien à des nouveaux acteurs de se lancer dans la collecte, qu’à des collecteurs plus expérimentés de confronter leur expertise de terrain avec celle d’acteurs de la filière d’autres régions. Cette nouvelle édition du guide technique sera présentée par Sébastien Goguet qui en a coordonné l’actualisation au sein de Prom’Haies en Nouvelle-Aquitaine, pour l’Afac-Agroforesteries.

La base de connaissances sur les végétaux locaux “Flore locale”

Développée par Pierre-Alexis Nizan de Jura nature environnement et Sylvain Tartavez, pépiniériste en Savoie, Flore locale est un outil en ligne collaboratif sur les connaissances et la culture des végétaux sauvages. Flore locale présente deux sections :

  • Une encyclopédie pour comprendre et se perfectionner, partager les connaissances sur les espèces, sur les méthodes de collecte et de culture des végétaux. Elle se base sur des ressources bibliographiques et des retours d’expériences affirmés. Les articles sont éditables par tous.
  • Un espace de discussion pour faciliter les échanges et l’entre-aide entre pépiniéristes, horticulteurs, collecteurs de semences et de boutures, botanistes et autres passionnés du végétal.

Ces deux outils s’inscrivent en complémentarité, puisque les contenus du Guide technique “Collecte et mise en culture des arbres et arbustes d’origine sauvage et locale” servent de socle de ressources pour les articles de l’encyclopédie collaborative Flore locale. Ce second outil permettant de poursuivre de façon dynamique et interactive l’effort d’actualisation et de renforcement des connaissances.  NB : le Guide technique sera disponible gratuitement en téléchargement à partir du 16 juin, sur cette page

Inscription :

L’inscription est obligatoire pour nous permettre de réserver la jauge de salle de visioconférence adéquate

Je m’inscris au webinaire

 

Rendez-vous le 16/06 de 14h à 15h30 sur Zoom – connexion via ce lien : 

https://zoom.us/j/92010791372?pwd=TDlFMWJyWjVyR3BIdWZOWjc3cFN5Zz09

ID de réunion : 948 3461 8417
Code secret : 812563

 

Retour sur le Comité national de suivi du projet RESP’HAIES du 14 avril 2021

Le mercredi 14 avril 2021, le premier Comité national de suivi Resp’Haies a rassemblé 60 participants externes au projet dans l’objectif de favoriser les échanges entre les membres de Resp’Haies et des institutions ou organisations concernées* par la thématique des haies (programme – PDF). Ce Comité national de suivi Resp’Haies du 14 avril 2021 a été l’occasion de :

  • Informer de l’état d’avancement du projet Resp’Haies : à la fois sur les actions engagées et les productions auxquelles vont aboutir les actions du projet,
  • Discuter de la façon dont ces productions vont être utiles aux organismes invités à participer au Comité national de suivi,
  • S’assurer de la cohérence entre les travaux menés dans le cadre de Resp’Haies et d’autres projets de recherche et développement portés par ces organismes sur la thématique de la haie, afin de mieux identifier les articulations qu’il conviendrait de renforcer entre Resp’Haies et ces autres projets.

Toutes les présentations de la journée sont disponibles au téléchargement, à retrouver ci-dessous :

Introduction :

Présentation du projet Resp’Haies  : Baptiste Sanson – Afac-Agroforesteries – (Télécharger la présentation)

Apports de la géographie pour caractériser les haies à l’échelle territoriale :

Les déterminants sociotechniques de l’évolution de la ressource : Thibaut Preux –  LETG-Caen UMR 6554 CNRS – Université de Caen (Télécharger la présentation) et  Fanny Le Guillou LETG-Caen UMR 6554 CNRS – Université de Caen (Télécharger la présentation)

Caractériser les haies en tant que ressources pour la production de biomasse et le stockage du carbone et évaluation des performances technico-économiques de l’atelier « haie » à l’échelle de l’exploitation :

– Elaboration d’un référentiel de productivité et de cubage des haies  : Laurent Nevoux – Bois Bocage Energie (Télécharger la présentation)

– Evaluation des stocks et flux de biomasse et de carbone des haies : construction et test d’une méthodologie : Valérie Viaud – INRAE- UMR SAS et Catherine Moret – Afac-Agroforesteries (Télécharger la présentation)

– Production d’un référentiel technico-économique de mise en place, de gestion et d’exploitation d’une haie : Eddy Cléran – Chambre régionale d’agriculture de Normandie (Télécharger la présentation)

Accompagner les recherches participatives :

Co-construire les connaissances par le dispositif de tiers-veilleur – Glen Millot et Cyril Fiorini – Sciences citoyennes (Télécharger la présentation)

Renforcer les connaissances sur les services écosystémiques des haies pour l’eau, la biodiversité et le climat et lien avec l’évaluation de la productivité d’un système agricole avec des haies :

– Analyse des méthodes et indicateurs d’évaluation de la biodiversité des haies et de ses fonctions associées : Frédéric Coulon – Solagro (Télécharger la présentation)

– Vers un dispositif observatoire des services de régulation des flux hydriques et érosifs par les haies : Daniel Delahaye et Romain Reulier – laboratoire LETG-Caen UMR 6554 CNRS – Université de Caen (Télécharger la présentation)

– Élaboration d’un protocole de suivi de l’effet microclimatique des haies, grâce à l’imagerie aérienne : Ambroise Martin-Chave et Fabien Liagre – Agroof (Télécharger la présentation)

– Évaluation de la productivité d’un système agricole avec des haies : Ambroise Martin-Chave et Fabien Liagre – Agroof (Télécharger la présentation)

Mobiliser les ressources produites dans des démarches d’accompagnement et de formation :

– Elaboration d’outils pour initier et animer des démarches pédagogiques et territoriales avec les apprenants : Christian Peltier – CEZ / Bergerie nationale – Hélène Le Gallic- Agroof (Télécharger la présentation)

 

Le projet Resp’Haies (RESilience et Performances des exploitations agricoles liées aux haies) a démarré en janvier 2019. Il est financé par le Compte d’affectation spécial au développement agricole (CASDAR) du Ministère de l’agriculture et de l’alimentation. Il bénéficie également du soutien de la Fondation Bjorg Bonneterre et Citoyens et du département de la Manche (en savoir plus sur le projet Resp’Haies)

Fonds pour l’Arbre : publication de l’appel à projets 2021-2022 (anciennement programme Plantons en France)

La restauration, la création et la valorisation des haies champêtres constituent un levier essentiel pour développer les performances environnementales, agricoles et économiques de nos territoires ruraux. Plus encore, l’urgence climatique et écologique nous contraint à nous fixer des objectifs plus ambitieux que jamais : pour atteindre les objectifs fixés par l’Accord de Paris en 2015, il faut stopper l’érosion bocagère en cours en restaurant les haies existantes et multiplier par dix le rythme de nos plantations (soit 25 000km plantés chaque année) pour atteindre un linéaire total de 1,5 millions de km de haies en France en 2050, contre la moitié aujourd’hui.

Nous faisons donc face à un double défi : l’urgence d’accélérer et de massifier l’action autour de l’arbre et la haie, alliée à la progression indispensable de la qualité et la durabilité de cette action, seules garantes d’un véritable impact sur les services écosystémiques attendus. Face à cet effort considérable, nous sommes convaincus que la clé est d’agir collectivement en fédérant opérateurs, mécènes privés et bailleurs publics, pouvoirs publics et citoyens, à l’échelle locale et nationale, autour de principes clés :

  • la co-responsabilité : l’engagement de tous les acteurs est indispensable pour changer d’échelle. Les haies sont des ressources d’intérêt général, leur maintien en bon état écologique relève donc d’une responsabilité partagée entre tous les acteurs et habitants des territoires ;
  • un socle commun de compétences et d’outils : l’action du Fonds pour l’Arbre repose sur l’expertise d’un réseau de structures d’accompagnement technique qui se distinguent par l’exigence de leur savoir-faire et par leur ancrage dans la durée sur les territoires, ainsi que sur des outils et référentiels construits pour et avec ces structures de terrain (Label Haie, Végétal local, Plan de Gestion Durable des Haies (PGDH)…) ;
  • une vision multifonctionnelle et transversale de l’arbre et la haie, essentielle pour garantir une action complète et collective.

Alors que le sujet de l’arbre et la haie mobilise un nombre croissant d’acteurs et que les pouvoirs publics se saisissent plus que jamais de ces enjeux – en témoigne le Plan de relance mis en place par le gouvernement français pour la plantation de 7000km de haies -, c’est autour de ces valeurs communes que

le Fonds pour l’Arbre se mobilise et ouvre un nouvel appel à projets pour soutenir vos actions pour l’arbre et la haie sur les territoires à travers quatre volets :

n°1 – Aide à la plantation + bonus pour les plants de la marque Végétal local : 0,85€/plant tout venant, 1,07€/plant Végétal local

n°2 – Aide au développement de la filière Végétal local : bonus de 0,81€ supplémentaire sur les plants Végétal local

n°3 – Aide à la mise en œuvre du Label Haie : 10 000€/opérateur

n°4 – Aide aux référents régionaux Label Haie : 4 000€/opérateur

Télécharger le règlement de l’Appel à projets

Appel à projets ouvert du 26 avril au 18 juin 2021

Pour présenter votre candidature à l’une ou à plusieurs des aides déployées dans le cadre du programme du Fonds pour l’Arbre, merci de :

1/ Remplir le formulaire de candidature en ligne : https://forms.gle/vSHGhMCtDGLNKbZ27

2/ Transmettre en un seul e-mail (en pièces jointes ou à l’aide d’un lien de téléchargement type Wetransfer) toutes les pièces complémentaires nécessaires à l’adresse suivante : appelaprojets@fondspourlarbre.fr
Avec pour objet : [nom de la structure candidate] – Pièces complémentaires – AAP 2021-2022

Attention : chaque élément de ce formulaire sera pris en compte dans l’évaluation du candidat. Les dossiers incomplets ne seront pas traités.

[Mobilisation] PAC 2023 : l’avenir de l’arbre et la haie dans l’agriculture française se joue maintenant

Dans les prochains jours, Julien Denormandie, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, rendra des arbitrages quant à la déclinaison, en France, des mesures de la nouvelle PAC. Ces décisions auront un impact déterminant sur la définition de notre modèle agricole et alimentaire pour les dix prochaines années. 

Partie prenante des négociations avec les ministères, l’Afac-Agroforesteries a besoin de vous pour défendre l’agroforesterie`.

Dès maintenant, mobilisez-vous avec nous !

Pour soutenir la cause de l’arbre et la haie dans la PAC pendant cette phase cruciale des négociations, nous vous invitons à interpeler vos élus et à les inciter à se positionner pendant les débats à venir, en utilisant  les modèles de courrier/e-mail et publications réseaux sociaux disponibles ci-dessous :