Menu principal

Les acteurs du projet


Un projet qui s’appuie sur un réseau d’acteurs à plusieurs échelles


Pour construire cette labellisation du bois bocager géré durablement, plusieurs groupes de travail se sont constitués ou sont en cours de constitution, à plusieurs échelles et aux implications, dans le projet, variables. Cette organisation participera aux prémices d’une organisation future du mécanisme et de la gouvernance de la certification. Le schéma, ci-dessous, résume la structuration de l’ensemble des acteurs engagés dans ce projet.


Les groupes locaux


Les groupes locaux sont constitués par les quatre structures pilotes du projet : la SCIC Bois Bocage Energie, la SCIC Bocagenèse, Lannion-Trégor Communauté et le Bassin Versant du Léguer et la SCIC Mayenne bois Energie. Chacune des structures a réuni une dizaine d’agriculteurs de sa région ayant une volonté forte de mobilisation et participation au projet. Chaque groupe de travail, ancré sur un territoire particulier avec des formes bocagères spécifiques, a la capacité de mener des débats sur les dimensions techniques et méthodologiques au sujet de la gestion durable du bocage. Il a pour rôle d’émettre des propositions concrètes. Ces trois groupes locaux forment le pilier opérationnel de ce projet sur trois territoires régionaux différents.

Les trois groupes locaux – travail sur le cahier des charges producteurs au pied de la haie – Bretagne

 


Le groupe inter-pilotes


Ce groupe réunit les quatre structures pilotes qui animent les groupes locaux ainsi que l’Afac-Agroforesteries. Il permet de mettre en discussion, à l’échelle nationale, toutes les propositions des territoires pilotes et des autres régions tests pour valider une démarche commune.

 


Les groupes de restitution régionaux


Chacune des structures pilotes a également pour rôle d’identifier et de constituer un groupe d’acteurs, plus large, à l’échelle de sa région pour mettre en commun les propositions du groupe local et partager une vision régionale du projet. Ce temps de rencontre permet d’informer les structures travaillant en faveur du bocage, les agriculteurs, les revendeurs, les élus, les utilisateurs, …afin que tous les maillons de la chaîne s’impliquent, à terme, dans cette filière de qualité.

 


Les autres régions tests


En appui aux trois territoires pilotes, d’autres territoires s’impliqueront dans le projet de façon consultative. Trois structures, que sont la Mission Haies Auvergne, l’Atelier Agriculture Avesnois Thiérache, la SCIC Berry Energie Bocage, testeront les outils, les indicateurs, proposés par les structures pilotes, auprès de leur réseau local d’agriculteurs. Leur participation permettra de vérifier les propositions des structures pilotes en appliquant les cahiers des charges, les outils et les critères de gestion sur différents types de bocage afin d’apporter une caution nationale au label. 

 


Le groupe national


Il réunit plusieurs organes nationaux impliqués dans l’amélioration de la valorisation économique des productions de l’agroforesterie de manière durable. Convoqué à certaines phases du projet, ce groupe national permet d’informer sur les avancées du projet et de valider les grandes orientations du label et de sa mise en pratique.