À voir : l’émission Powerboost s’intéresse à l’agroforesterie – avec A2RC

Depuis un siècle, en raison de l’accroissement des exploitations et du matériel, le nombre d’arbres de plein champ a été divisé par trois. En région Centre, le paysage agroforestier des années cinquante s’est progressivement transformé en open field

Le magazine “Powerboost” de TV Agri consacre cinq minutes à l’agroforesterie avec une interview d’Adrien Pelletier, agriculteur et président de l’A2RC. Il y donne sa définition de l’agroforesterie et en liste les bénéfices en termes de productivité et de services environnementaux. Interrogé par le magazine sur les impacts logistiques des arbres sur l’exploitation, Adrien Pelletier explique notamment qu’un bon calcul de l’espacement des arbres permet de ne gêner en aucun cas la circulation des machines.

Voir la vidéo

 

 

À voir : “Cultiver autrement” – Reportage de France 3 sur les bienfaits de la présence des arbres pour la biodiversité

 

La deuxième révolution agricole est là : sur l’utilisation des espaces, le réembocagement, l’agroforesterie

Cette semaine, France 3 a rendu visite à Patrice Fillonneau, agriculteur dans les Deux-Sèvres, qui a construit sur son exploitation un véritable refuge pour la biodiversité tout en faisant profiter ses cultures des bienfaits de la présence des arbres. Il explique : “On porte un projet global économique qui est viable, et à côté tous les écosystèmes sont mis en place pour aider la nature“. Un exemple des pratiques mises en place : “la nature aime les effets de bordure. J’ai donc mis en place des bandes enherbées de 3 mètres, qui sont systématiquement semées mais pas récoltées, afin que le milieu mange les 365 jours de l’année.

Patrice Fillonneau est accompagné sur ses chantiers de plantation par l’association Prom’Haies en Nouvelle Aquitaine, qui assure la présidence de l’Afac-Agroforesteries.

Voir le reportage (à partir de 6’20)

 

 

Programme “Plantons en France – en route vers les 5 millions” : les lauréats de la saison 2019-2020

Photo : Wilfried Antoine Desveaux

 

En 2019-2020, le programme “Plantons en France” est reconduit pour la dixième saison consécutive dans le cadre du partenariat qui lie l’Afac-Agroforesteries et la Fondation Yves Rocher. Depuis 2010, ce dispositif vise à impulser une dynamique de plantation de haies, de vergers, d’agroforesteries intraparcellaires ou d’arbres isolés afin de reconstituer un maillage bocager, de favoriser les systèmes agroforestiers et de réintroduire l’arbre champêtre au cœur des territoires ruraux.

Cette année, 91 opérateurs ont présenté leur candidature suite à l’appel à projets lancé en mars dernier, dont 75 ont été retenus à l’issue des commissions de sélection. Le programme affiche un taux de 92% de fidélité (opérateurs ayant participé la saison dernière et renouvelant leur candidature en 2019) et accueille 6 nouvelles structures.

Les opérateurs lauréats bénéficieront d’une aide pour la plantation de 600 000 arbres et arbustes, dont 40% de plants marqués Végétal local. Le seuil de 40% de plants Végétal Local était d’ailleurs cette année un critère d’éligibilité, afin de garantir la conservation et la valorisation de la biodiversité dans les territoires bénéficiaires de la campagne de plantation.

Le rapport annuel de la saison 2018-2019 du programme Plantons sera publié sur cette page dans le courant du mois de juillet.

 

 

PictaGraine : démonstration du nouvel outil de récolte de graines locales – CREN Poitou-Charentes – le 11 juillet à Londigny (16) 🗓 🗺

Photo : CREN Poitou-Charentes

 

Le Conservatoire Régional d’Espaces Naturels (CREN) de Poitou-Charentes présentera jeudi 11 juillet son tout nouvel outil qui permet la récolte de graines locales dans le but de favoriser la préservation et la création de véritables prairies naturelles, essentielles pour la biodiversité : « PictaGraine ».

Nombreuses sont les importations en matières de graines et d’espèces végétales. Or, ces espèces ne sont pas adaptées ni au sol, ni aux insectes locaux car elles ne fleurissent pas aux mêmes périodes et n’offrent donc pas la possibilité aux pollinisateurs d’y trouver leur nourriture. Qui dit importation de graines, dit disparition des abeilles… PictaGraine encourage la réimplantation des graines locales naturellement plus résistantes, pour renouer avec les prairies naturelles. Développé en partenariat avec l’entreprise Philippe Ardouin, ce mécanisme fonctionne comme une brosse qui aspire les graines et fournit un stock de matières prêtes à l’emploi.

Le lancement de cet outil fait écho à la production d’herbacées d’origine génétique locale dans le cadre de la marque Végétal Local, dans laquelle le CREN Poitou-Charentes est impliqué depuis plusieurs années à travers l’Afac-Agroforesteries.

 

Télécharger le communiqué de presse

Revoir le reportage de France 3 : “Biodiversité : précieuses prairies” (de 10’11 à 12’25)

Lire l’article de France 3

 

 

Publication majeure dans Science sur le potentiel mondial de la reforestation contre le changement climatique

 

Après le Guardian vendredi dernier, c’est au tour de la presse française cette semaine de relayer largement l’étude publiée par des chercheurs de l’Ecole polytechnique de Zurich, de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et du Centre international de recherche agronomique pour le développement (Cirad) dans la revue Science.

Au cœur des discussions : le potentiel considérable de reforestation au niveau mondial (presque 1 milliard d’hectares pourraient être recouverts d’arbres, sans nuire aux terres agricoles ni aux surfaces urbaines) et le rôle majeur que celle-ci pourrait jouer dans la lutte contre le réchauffement climatique. C’est la première fois qu’une telle étude est menée et démontre, à la fois l’ampleur de la tâche à effectuer (mille milliards d’arbres à planter dans un temps très court), et l’efficacité de la solution mise en avant, puisque une reforestation massive permettrait de retenir jusqu’à 205 milliards de tonnes de carbone pour un coût relativement faible.

Lire l’article du Monde

Lire l’article de Ouest France

Accéder à l’étude complète (en anglais)

 

 

“Sauvons et démultiplions les haies et le bocage” – vendredi 6 septembre 2019 à Paris 🗓 🗺

 

La Fédération des parcs naturels régionaux de France et l’Afac-Agroforesteries vous invitent à une journée de croisement d’expériences sur les actions et stratégies territoriales à l’œuvre dans leurs réseaux pour planter, gérer et valoriser durablement les haies et le bocage.

Après une séquence d’ouverture dédiée à l’histoire du processus de démantèlement du bocage et de sa reconquête, les participants pourront échanger sur la base de témoignages croisés autour des outils et démarches territoriales pour gérer, valoriser et préserver durablement les haies pour l’agriculture, les paysages et la biodiversité. L’après-midi sera dédié à l’identification des stratégies pour sauver et démultiplier les haies et le bocage. La journée sera co-animée par Baptiste Sanson (Afac-Agroforesteries) et France Drugmant (Fédération des Parcs).

/!\ Cette journée est destinée aux adhérents du réseau Afac

/!\ Changement d’adresse : la rencontre se tiendra dans les locaux de l’Afac-Agroforesteries – 38 rue Saint-Sabin, 75011 Paris

Télécharger le programme détaillé de la journée [Mis à jour le 03 septembre]

S’inscrire à la rencontre [Clôture des inscriptions le 03 septembre au soir]

Contacts :
Nicolas Sanaa (FPNRF) : 01 44 90 86 36 – nsanaa@parc-naturels-regionaux.fr
France Drugmant (FPNRF) : 01 44 90 80 18 – fdrugmant@parc-naturels-regionaux.fr

 

 

S'ABONNER

Je m'inscris à la lettre d'information

Une fois par mois, recevez un condensé des actualités de l'Afac-Agroforesteries directement dans votre boîte mail !
close-link