Le réseau Afac-Agroforesteries en région

Afin de développer avec efficacité l’agroforesterie dans tous les territoires, le réseau Afac-Agroforesteries s’appuie sur des associations régionales. Trois Afac régionales sont déjà créés et plusieurs autres en projet.

Les Afac régionales réunissent et représentent les personnes physiques ou morales qui mènent des actions en faveur de l’arbre hors forêt (arbres champêtres, haies, bosquets, prés-vergers et toutes formes de système agroforestier) au sein d’une région et qui s’engagent à partager leur expertise au profit d’une politique globale de développement de l’arbre hors forêt dans une triple approche agricole, environnementale, et de développement territorial. Elles ont pour missions principales :

  • D’assurer une animation et des échanges techniques (échange de savoirs, partage d’expériences de terrain et des résultats de la recherche scientifique et du développement, partage sur l’actualité réglementaire),
  • D’accompagner la montée en compétence de tous les acteurs pour tendre vers une approche qualitative de l’arbre hors forêt, en cohérence avec les référentiels définis par l’Afac-Agroforesteries,
  • De favoriser la densification de la couverture territoriale des acteurs impliqués dans le développement de l’arbre hors forêt et d’aider à l’émergence de nouveaux organismes,
  • D’être l’interlocuteur privilégié des collectivités et des institutions régionales pour l’élaboration de programmes d’action régionaux en faveur de l’arbre à la haie,
  • De construire des projets communs régionaux avec les organismes de la recherche, du développement et de l’enseignement,
  • De participer à la mise en œuvre opérationnelle des outils nationaux développés par le réseau Afac-Agroforesteries,
  • D’instruire des questions techniques ou réglementaires spécifiques à chaque contexte régional,
  • D’assurer une communication interne et externe pour les informations qui relèvent de l’échelon régional,
Afhac-Occitanie

L’Afahc-Occitanie a été créée en août 2009. Elle regroupe les différents opérateurs départementaux qui agissent pour l’arbre hors forêt dans les 13 départements de la région Occitanie depuis plus de vingt ans. Elle permet un lien avec l’Afac-Agroforesteries au niveau national et une intervention à l’échelle régionale. L’Afahc-Occitanie participe à la mise en place de la Stratégie Régionale Biodiversité, du SRADET, à l’ORB, …

L’Afahc-Occitanie développe des projets régionaux qui sont déclinés à l’échelle départementale par ses adhérents. En 2018, elle s’est impliquée dans trois projets pluriannuels soutenus financièrement par l’Europe (FEDER), l’Agence de l’eau Adour Garonne et la Région Occitanie :

  • Le projet de Valorisation des services rendus par l’arbre pour la biodiversité (SRAB) ;
  • Le projet de mise en place d’un outil cartographique d’aide à la décision de plantation de haies sur 4 territoires pilotes ;
  • Le projet CORRIBIOR : des Corridors pour la Biodiversité Ordinaire en partenariat avec la Fédération Régionale des Chasseurs d’Occitanie.

Site internet : https://afahcoccitanie.fr/

Courriel : contact@afahcoccitanie.fr

 

logo occitanie afahc occitanie logo

Afac Pays-de-la-Loire

L’association régionale “Arbres champêtres et agroforesteries en Pays-de-la-Loire” (Afac-Pays-de-la-Loire) a été créé en juillet 2018. Elle a pour objectif de réunir l’ensemble des personnes physiques ou morales de la région œuvrant en faveur des complexes bocagers (haies, mares, prairies, agroforesteries sous toutes ses formes). L’Afac-Pays de la Loire vise à en assurer la valorisation et le développement en direction de tous les acteurs et tous les publics par les entrées techniques, scientifiques, économiques, juridiques, administratives et culturelles.

Afac Haies et Bocages de Normandie

A l’initiative d’une quinzaine d’organismes acteurs de la filière haie en région Normandie, l’Afac Haies et Bocages de Normandie a été créée le 08 octobre 2020. Cette association régionale a notamment pour objectifs de créer une représentation des acteurs de terrain, de participer à la coconstruction des politiques régionales de développement des systèmes agroforestiers, de renforcer la structuration des filières haies (amont et aval), d’optimiser le partage d’expériences entre acteurs techniciens et conseillers bocage, ainsi que les transferts de connaissance entre la recherche et les actions de terrain, d’assurer une veille réglementaire et juridique, et d’être force de propositions pour une bonne intégration de l’arbre et de la haie dans les politiques environnementales et agricoles.
 

Afac Hauts-de-France (en cours de création)

Un collectif Hauts-Franciliens représentant de structures porteuses d’un plan de reconquête ambitieux pour l’arbre agroforestier s’est accordé sur l’importance de créer une Afac régionale pour développer l’agroforesterie en Hauts-de-France. La création de cette antenne régionale se veut un levier au développement des agroforesteries en région Hauts-de-France, l’une des composantes majeures d’un plan de développement ambitieux des pratiques agroécologiques et des systèmes agroforestiers.  Chaque structure représentée dans ce collectif est légitimée par son ancrage sur le territoire des Hauts-de-France et son engagement depuis de nombreuses années dans des démarches opérationnelles, concrètes, (ré)conciliant sol et paysage où l’arbre a toute sa place. Les priorités d’actions, le fonctionnement, et l’articulation de cette future association avec le réseau national Afac-Agroforesteries sont en cours de définition.

Contacts : Françoise Gion – David Grandgirard – Alan Guillou

 
A2RC, Association d’Agroforesterie en région Centre

L’A2RC a pour missions de promouvoir, sensibiliser, former et assurer un appui technique aux porteurs de projet ; Coordonner le développement de l’agroforesterie dans la Région Centre; assurer une veille réglementaire ; être l’interlocuteur auprès des services publics (région, départements), activation des mesures de soutien aux projets agroforestiers; recherche des moyens dédiés au développement ; Favoriser le partage d’expérience entre les adhérents et le transfert de connaissances entre la recherche et les pratiques agricoles.

ATBVB, Association des techniciens des bassins versants bretons

L’Association des Techniciens des Bassins Versants Bretons (ATBVB) anime un réseau de professionnels du grand cycle de l’eau qui travaillent dans le cadre des contrats de bassins versants et de SAGE de Bretagne. Créée en 2011, elle a pour vocation l’échange, le partage d’expériences et l’amélioration des connaissances techniques sur des thématiques autour de la gestion globale des milieux aquatiques et de l’eau.

Un nouveau modèle organisationnel pour l’Afac-Agroforesteries

Pour mener à bien son projet, l’Afac-Agroforesteries s’appuie sur l’expertise et les réalisations de son réseau d’adhérents qu’elle représente et qu’elle outille. Ce réseau est composé principalement d’organismes menant des actions en faveur de l’arbre hors forêt dans les domaines suivants : plantation, conseil, gestion, valorisation, élaboration des politiques publiques, recherche, enseignement, sensibilisation, développement. Le nombre d’adhérents de l’Afac-Agroforesteries est en progression continue depuis sa création ; cette croissance traduit la reconnaissance dont bénéficie désormais cette cause d’intérêt général de l’arbre hors forêt. L’augmentation du nombre d’organismes menant des actions en faveur de l’arbre est un levier pour parvenir à un plus haut niveau de développement. Cette croissance doit s’accompagner d’un transfert d’expertise en direction de tous les nouveaux acteurs intégrant cette sphère professionnelle afin de permettre leur montée en compétence. Cet élargissement de la base sociale de l’Afac-Agroforesteries s’accompagne d’une évolution de son modèle organisationnel.

Cette nouvelle structuration va se concrétiser progressivement de 2020 à 2022 par :

– l’émergence d’associations régionales portant le nom d’Afac régionales qui se reconnaissent dans le projet associatif de l’Afac-Agroforesteries, qui décident de porter ce projet associatif et de le mettre en œuvre dans leurs régions respectives, en respectant un socle statutaire et des principes de gouvernance communs à toutes les Afac régionales, afin d’assurer la cohérence du réseau Afac-Agroforesteries.

– une redéfinition des missions relevant de l’Afac nationale et des missions relevant des Afac régionales avec un engagement des Afac régionales à mettre en œuvre ces missions en les adaptant à leur contexte régional.

Ces évolutions du modèle organisationnel de l’Afac-Agroforesteries sont en cours de définition par son conseil d’administration. Ils seront présentés et soumis à la validation de l’ensemble des adhérents de l’Afac-Agroforesteries lors de l’assemblée générale extraordinaire qui accompagnera l’assemblée générale ordinaire 2021. Sous réserve de l’approbation par les adhérents, ces évolutions deviendront effectives et conduiront à une modification des statuts de l’Afac-Agroforesteries et des Afac régionales constituées.

Entre spécificités régionales et cadre commun pour l’action, les principes de fonctionnement des Afac régionales :

Chaque contexte régional est différent par son histoire, sa géographie, ses acteurs, et cette diversité est un moteur pour le développement de l’agroforesteries car elle fait émerger des dé-marches très complémentaires dans la façon d’organiser ce développement tout en l’adaptant à chaque contexte. Pour valoriser cette richesse, il faut trouver une structuration régionale du réseau Afac-Agroforesteries qui permette de tenir compte de ces spécificités locales tout en apportant un cadre commun d’action.

La co-construction de ce cadre commun avec le conseil d’administration de l’Afac-Agroforesteries et des représentants de différentes régions a permis de poser des principes de fonctionnement d’une Afac régionale :

  • une Afac régionale se reconnaît dans le projet associatif de l’Afac-Agroforesteries,
  • le champ d’intervention d’une Afac régionale s’étend à toutes les formes d’agroforesterie et à tous les territoires d’une région, et à toutes les filières de production agricole,
  • la composition d’une Afac régionale reflète la diversité géographique, d’opérateurs et des formes d’agroforesterie en région
  • les Afac régionales sont représentées au sein du CA de l’Afac nationale
  • la gouvernance d’une Afac régionale est organisée en cohérence avec celle des autres Afac régionales et de l’Afac nationale