L’Afac-Agroforesteries s’engage pour la PAC 2023

Pour une PAC qui favorise le maintien, la gestion durable et le développement de l’arbre et de la haie

Depuis 2020, des négociations très importantes sont en cours pour définir la déclinaison française (PSN) de la future Politique Agricole Commune qui entrera en vigueur en 2023. Cette réforme de la PAC est une occasion unique pour porter un haut niveau de développement de l’agroforesterie afin de donner au secteur agricole les moyens de réaliser sa transition agroécologique et de rendre la future PAC plus conforme aux fortes attentes des citoyens en ce qui concerne leur santé, l’environnement et le climat. En s’appuyant sur l’expertise de son réseau, l’Afac-Agroforesteries participe activement à cette concertation pour porter la voix de l’arbre et la haie jusqu’au coeur des nouvelles politiques européennes. 

Communiqué de presse – La PAC trace progressivement le chemin vers un paysage plus arboré – 1er juillet 2022

Courrier au Ministre de l’agriculture – Bilan campagne mobilisation Haies – 23 mai 2022

Contribution sur le PSN suite aux observation de la Commission Européenne – 6 mai 2022

Décryptage du PSN (webconférence) – 20 avril 2022

Analyse des observations de la Commission Européenne sur le PSN – Avril 2022

Contribution relative à la future BCAE8 – Avril 2022

Comparaison de trois scénarios de pondération des haies sur l’accès au Bonus “haies” de l’Ecorégime – Janvier 2022

Rediffusion – Webconférence : la PAC de 2023 sera-t-elle une PAC pour la haie ? – 3 novembre 2021

Analyse déclinaison française de la PAC 2023-2027 (PSN) par l’Afac – Octobre 2021

Rapport “Bilan d’application de la BCAE 7 et propositions d’amélioration ” – Juillet 2021

Communiqué “l’avenir de l’arbre et la haie dans l’agriculture française se joue maintenant !” – Avril 2021

Note complète détaillée des propositions de l’AFAC pour le PSN de la PAC – Avril 2021

Cahier d’acteur publié dans le cadre du débat public ImPACtons !  – Septembre 2020

Propositions de l’Afac pour la future PAC – Juillet 2020

Répondre aux enjeux de toutes les formes d’agroforesterie – Résumé des propositions

Nous proposons d’atteindre un haut niveau de développement de l’agroforesterie dans la PAC post-2020. Ces propositions ont été construites sur la base d’un diagnostic des forces et faiblesses de la PAC actuelle et de façon à simplifier la future PAC tout en tenant compte de de la grande diversité de formes agroforestières, propres à chaque contexte régional. Elles viennent renforcer une logique d’adhésion et de projet des agriculteurs en faveur de l’agroforesterie ; vouloir « imposer l’arbre » par la contrainteréglementaire serait contreproductif. Pour l’Afac-Agroforesteries, les mesures de la futurePAC doivent conjuguer :

  • le maintien et la restauration des infrastructures arborées existantes (haies, bosquets, alignements, …) par des pratiques de gestion durable,
  • la création de nouveaux systèmes agroforestiers par la plantation ou la régénération naturelle assistée, en particulier dans les secteurs marqués par une très faible présence d’arbres,
  • une meilleure prise en compte des espaces sylvopastoraux et des moyens pour gérer durablement ces espaces aux enjeux spécifiques.

 

 

Pour réagir à ces propositions ou plus de renseignements :

Catherine Moret (Secrétaire générale et responsable stratégie et projets) : catherine.moret@afac-agroforesteries.fr

 Baptiste Sanson (Responsable stratégie et projets) : baptiste.sanson@afac-agroforesteries.fr

 

Actualités liées à la PAC :

La PAC trace progressivement le chemin vers un paysage plus arboré

Ce 1er juillet, les arbitrages finaux concernant le Plan Stratégique National ont été...

Retour sur la mobilisation pour les haies dans la PAC

En mai dernier, nous avions lancé une campagne de mobilisation. En effet, l'arbitrage...

Mobilisation : refusez de voir diminuer l’enjeu des haies dans la PAC !

Aujourd'hui, la haie est à nouveau menacée. Vendredi 20 mai, le Ministère de l’Agriculture et de...

Décryptage : L’arbre dans la future PAC, où en est le Plan Stratégique National ?

Après deux années de mobilisation intense pour obtenir une PAC ambitieuse pour...

L’Afac au Salon de l’agriculture sur le stand “Nous produisons, nous mangeons, nous décidons”

Retrouvez l’Afac-Agroforesteries au Salon de l’agriculture sur le stand du collectif “Nous...

Replay de la webconférence PAC et mobilisation en région

Suite à la publication d’une première copie du PSN par le ministère de l’Agriculture...

La PAC protège-t-elle vraiment les haies ? – Rapport et webconférence

Dans le cadre de la PAC 2015-2022, les haies sont protégées dans le cadre des "Bonnes Conditions...

Les actions de l’Afac pour porter la voix de l’arbre et la haie dans la future PAC :

– L’Afac-Agroforesteries a publié à intervalle régulier des notes de propositions et d’analyse de la future PAC (cf. ci-contre) qui ont été diffusées et présentées à l’occasion de Webconférences

– L’Afac-Agroforesteries est partie-prenante de la concertation et participe aux réunions sur l’élaboration du Plan stratégique national de la PAC organisées par le Ministère de l’agriculture et de l’alimentation et coprésidées avec le Ministère de l’environnement et Régions de France. Les propositions du Réseau Afac ont également été présentées lors de réunions bilatérales avec les services et avec le cabinet du Ministre de l’agriculture et de l’alimentation.

– L’Afac-Agroforesteries est membre de Pour une autre PAC , plateforme française inter-organisations constituant un espace commun de réflexion et d’action, en vue de la refonte de la politique agricole commune (PAC). L’Afac participe notamment au groupe de travail “suivi des négociations” de Pour une autre PAC.

– L’Afac-Agroforesteries participe en tant que copilote au projet Réunir-AF, piloté par l’APCA, qui contribue à faire émerger des propositions techniques pour améliorer la prise en compte de l’arbre et la haie dans la future PAC en s’appuyant sur l’expertise de terrain de conseiller agroforestiers de toute la France (en savoir plus ici).

– Au cours de l’automne 2020, nous avons également pris part au débat public « ImPACtons ! », organisé par la Commission Nationale du Débat Public (CNDP). A la clôture du débat public, le 7 novembre 2020, le cahier d’acteur de l’Afac-Agroforesteries était la seconde proposition la plus soutenue, parmi 73 cahiers d’acteurs, signe que l’agroforesterie est un sujet qui répond à de nombreuses attentes.

S'ABONNER

Je m'inscris à la lettre d'information

Une fois par mois, recevez un condensé des actualités de l'Afac-Agroforesteries directement dans votre boîte mail !
close-link