Historique du projet Label Haie

En mai 2016, l’Afac-Agroforesteries et un collectif de structures (la SCIC Bois Bocage Energie, la SCIC Bocagenèse, Lannion-Trégor Communauté et le Bassin Versant du Léguer et la SCIC Mayenne bois Energie) démarrent un projet de mise en place un système de certification national du bois valorisant la gestion durable du bocage. Ce dernier permettra de renforcer et de reconnaître une filière agricole de production de cette ressource gérée durablement chez les agriculteurs-producteurs. Cette certification du bois bocager géré durablement doit permettre : 

  • De valoriser le travail de gestion durable des producteurs de bois bocage,
  • D’apporter aux différents acteurs du marché de la sécurité, de la traçabilité et de la transparence dans la chaine de gestion et de production du bois de bocage,
  • De bénéficier de nouveaux débouchés pour mieux vendre le bois de bocage,
  • De répondre aux préoccupations des consommateurs et aux exigences des pouvoirs publics,
  • De faciliter l’accès aux appels d’offre des marchés publics.

 

Un projet inscrit dans une réflexion nationale : le plan de développement de l’agroforesterie

Le projet de certification « bois bocager géré durablement » est le fruit d’une réflexion menée depuis plusieurs années au sein des structures porteuses du projet. Elle s’est fédérée sous la forme d’une contribution au plan de développement national de l’agroforesterie, porté par le Ministère de l’Agriculture, pour la mise en place d’une certification du « bois bocager géré durablement », co-signée par 15 structures membres de l’Afac-Agroforesteries, en octobre 2015. Aujourd’hui, la question de la valorisation économique du bocage pour son maintien et son intégration durable dans les systèmes d’exploitation, a trouvé sa place dans le plan de développement de l’agroforesterie, officiellement lancé le 17 décembre 2015. Le Ministère de l’Agriculture a donc inscrit dans le plan, l’action suivante, intitulée « Mettre en place des plans de gestion durable des systèmes agroforestiers et promouvoir la reconnaissance « bois agroforestier géré durablement » (cf fiche-action 4.3 annexe 1). Cette action pilotée par le MAAF/BCCB se répartit en trois axes de travail à mener simultanément :

  • Le plan d’aménagement et de gestion durable (pilote APCA, co-pilote Afac-Agroforesteries)
  • La certification de la gestion durable et la certification du produit (pilote Afac-Agroforesteries, co-pilote APCA)
  • Mener une réflexion sur la stratégie d’impact sur les décideurs

A télécharger : 

Proposition de mise en place d’un label « bois bocager géré durablement » de l’Afac-Agroforesteries pour le plan de développement de l’agroforesterie

Fiche-action 4.3 du plan de développement de l’agroforesterie

 

2015 : le rapport CGAAER

Le rapport « Promotion des systèmes agroforestiers » publié en février 2015 par le CGAAER (Conseil général de l’alimentation de l’agriculture et des espaces ruraux) identifie une action 6.10 intitulée  « Mettre en place des plans de développement durable du bocage et une certification «bois agroforestier géré durablement». 

A télécharger : 

Rapport n°14094 du CGAAER – Promotion des systèmes agroforestiers

S'ABONNER

Je m'inscris à la lettre d'information

Une fois par mois, recevez un condensé des actualités de l'Afac-Agroforesteries directement dans votre boîte mail !
close-link