Place de l’arbre dans la future PAC : dernière ligne droite pour agir

Suite à la publication d’une première copie du PSN par le ministère de l’Agriculture et de l’alimentation, et de l’avis rendu par l’Autorité environnementale, la déclinaison française de la future PAC doit encore passer par une dernière phase de consultations et d’amendements, avant la transmission de sa forme définitive à la Commission européenne au 31 décembre 2021. 

Les deux prochains mois seront donc décisifs pour garantir à notre agriculture une réelle prise en compte des enjeux environnementaux et sociaux, notamment à travers la prise en compte des haies et de l’agroforesterie. 

Le mercredi 3 novembre à 17h, nous vous invitons à une webconférence pour décrypter ce PSN et porter ensemble des leviers d’amélioration :

  • Contexte et calendrier
  • Analyse du PSN et recommandations de l’Afac-Agroforesteries
  • Temps d’échanges, de clarifications et de débat
  • Perspectives : comment agir, avec le Réseau Afac, pour une PAC qui donne réellement aux agriculteurs qui le souhaitent le moyen de remettre l’arbre au coeur de leur système de production ?

Accéder à la webconférence

Webconférence de décryptage – La PAC de 2023 sera-t-elle une PAC pour la haie ?

Mercredi 03/11/21 – De 17h à 18h30

Cliquez sur ce lien : https://us06web.zoom.us/j/88419210233?pwd=VTB6ek9UUlovOTkzdEFRT293SlB1Zz09

Ou accédez à la réunion directement via l’application Zoom :

ID de réunion : 884 1921 0233

Code secret : 734889

En savoir plus

Dans le cadre de nos travaux sur la PAC, nous avons analysé le Plan stratégique national (PSN) publié par le ministère de l’Agriculture et de l’alimentation. Cette analyse conduit à une série de recommandations, décrites dans ce documents, qui seront également présentées lors de la webconférence.  

Journées d’échanges techniques “Haies bocagères” de l’OFB – 6&7 octobre

Les 6 et 7 octobre, l’Afac-Agroforesteries participe aux Journées d’échanges techniques “Haies bocagères –  Liens de biodiversité dans les territoires “ organisées par l’Office français de la biodiversité (OFB) à Caen.

La rencontre, dédiée au professionnels du Génie écologique, de Natura 2000, de la Trame verte et bleue et de la profession agricole, se déroulera en deux temps :

  • Le 6 octobre au Centre des congrès de Caen : journée de présentations et d’échanges sur les différentes fonctions des haies et leur contribution à la biodiversité, leur place sur les territoires ruraux, leur gestion durable, les outils de préservation des haies et les techniques de restauration
  • Le 7 octobre : visites de terrain

Programme complet et inscriptions

L’Afac-Agroforesteries et l’Afac Haies et bocages de Normandie interviendront tout au long du programme de ces deux journées :

6 octobre (au Centre des congrès de Caen – 13 avenue Albert Sorel – 14000 Caen)

Toute la journée :

Stand de l’Afac Normandie dans le hall du Centre des Congrès

11h15-12h30 – Table ronde – Gérer durablement les haies bocagères

Plan de gestion durable des haies (PDGH) : outil au service des agriculteurs pour la préservation des haies
     Paule Pointereau – Afac-Agroforesteries

     Le Label Haie, vers une gestion durable des haies
     Laurent Nevoux – SCIC Bois Bocage énergie Orne – Afac Normandie

     Développement de filières de valorisation économique des haies au sein d’une exploitation agricole
     Antoine Pasquier – Agriculteur

 

14h – Table ronde Préserver et restaurer : des outils pour les territoires

 Le Label Haie sera présenté au cours de cette table ronde.

7 octobre – Visites de terrain

Visite 1&2 – Voyage dans le bocage Virois

De la ferme de la Mazure à Valdallière : autonomie et biodiversité a la ferme de la Mazure ; filière bois bocage énergie comme levier de transition du bocage (retour à Caen à 18h) – Marine LEVRARD abordera succinctement, au nom de l’AFAC Haies et Bocages de Normandie, les outils métiers pour mettre en valeur la gestion durable des haies : le label « Végétal Local », le « Label Haie » ainsi que le Fonds pour l’Arbre – NB : les Visites 1 et 2 aborderont les mêmes contenus, le programme du matin et de l’après-midi étant inversés entre les deux visites.

Visite 3 – Voyage en Suisse Normande

 Les enjeux de la reconstruction du maillage bocager de Cingal-Suisse Normande (retour à Caen à 16h30) – La visite se poursuivra l’après-midi chez un pépiniériste engagé dans la production de plants destinés à la création de haies et labellisé “Végétal Local”, une marque déposée portée par l’OFB, présentée par Paule Pointereau de l’Afac-Agroforesteries. Deux autres outils garantissant la gestion durable des haies seront également présentés; le Plan de Gestion Durable des Haies (PGDH) avec un focus sur les indicateurs favorisant l’accueil de la biodiversité et le “Label Haie” qui reconnaît la qualité des pratiques du gestionnaire et des structures de valorisation du bois. Ces projets sont portés par le réseau Afac-Agroforesteries dont fait partie l’association régionale Afac Haies et Bocages de Normandie

Visite 5 – Voyage à Coutances

La haie au cœur de l’exploitation agricole : gestion agroforestière de deux exploitations et dynamique collective de plantation de haies (retour à Caen à 18h) – Présentation par Philippe Hirou, Président de l’Afac-Agroforesteries, du travail de l’association. Point sur les outils métiers pour mettre en valeur la gestion durable des haies : le label « Végétal Local », le « Label Haie » ainsi que le Fonds pour l’Arbre

Heure de départ pour toutes les visites : 8h30 du Centre des congrès de Caen en bus.
    Heure de retour au Centre des congrès de Caen : variable en fonction de la visite choisie.

   Le déjeuner est pris en charge par l’OFB.
    Se munir de chaussures de marche et de vêtements de pluie.

#CGAgroforesterie 2021 : le palmarès national 🗓

En raison de la crise sanitaire, la cérémonie de remise des prix du Concours des Pratiques Agro-écologiques 2021 a eu lieu en visio-conférence. C’est en direct sur Facebook que Julien Denormandie, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, a annoncé le palmarès de l’édition 2021 aux lauréats.

« Utiliser l’agroforesterie, remettre des haies, c’est une évidence, mais cela nécessite quand même des transformations. J’ai l’impression que lorsqu’on remet cette agroforesterie, elle s’impose d’elle même. C’est important de pouvoir accompagner et financer, et surtout de faire en sorte qu’il y ait des ambassadeurs qui portent la chose, comme ce sera maintenant votre cas. – Julien Denormandie, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation

 

Télécharger le dossier de presse du Concours Général Agricole des Pratiques Agro-écologiques 2021

Regarder la remise des prix en replay

 

Les lauréats nationaux 2021 – Concours des Pratiques Agro-écologiques – Agroforesterie catégorie “Implantation”

La catégorie “Implantation” récompense la meilleure parcelle (ou ensemble de parcelles) d’agroforesterie âgée entre 5 et 10 ans et ayant été mise en place par l’agriculteur candidat.

1er Prix :  EARL Plaine de vie

L’exploitation Plaine de vie fait exception sur son territoire. Grâce aux arbres et aux haies, cet élevage ovin complète un choix déjà large de produit vendu et transformé à la ferme. De la production végétale à la production animale, en passant par la production de bois, ce couple d’éleveur a permis à l’arbre de s’implanter dans les plaines du Santerre.

2ème Prix : GAEC Ferme des Pâtures

La famille Duedal a développé l’agroforesterie sur ses parcelles en 2015. Éleveurs de bovins depuis plusieurs années, et plus récemment de brebis pour de la transformation en produits laitiers, ils ont été confrontés aux enjeux d’eau et de biodiversité. Suite à un diagnostic de la Chambre d’agriculture de l’Eure, ils ont introduit des plantations intraparcellaires sur leur ferme. Cette initiative est motivée par l’amélioration de la qualité de l’eau mais également pour le bien-être animal avec la création d’ombres dans les pâtures. À terme, ils envisagent l’exploitation de bois d’œuvre… Lire la suite

Les lauréats nationaux 2021 – Concours des Pratiques Agro-écologiques – Agroforesterie catégorie “Gestion”

La catégorie “Gestion” récompense la meilleure parcelle (ou ensemble de parcelles) d’agroforesterie âgée de plus de 10 ans.

1er Prix : Corinne Bloch et Ernest Hoeffel

Corinne Bloch et Ernest Hoeffel ont pour objectifs d’atteindre l’autonomie alimentaire de leur troupeau en intégrant les arbres dans le système de production. Pour cela, il est nécessaire de « redonner leur place aux haies et aux arbres dans le monde agricole ». Cet élevage en bio de vaches charolaises a complètement intégré les pratiques agroforestières à son système de production depuis 3 ans. L’arbre crée de nombreux avantages sur la ferme… Lire la suite

2ème Prix : Vergers des Deux Vallées

Sur cette double exploitation labélisée Agriculture Biologique, les systèmes de production arboricole et d’élevage sont parfaitement complémentaires. Les vergers procurent aux brebis une herbe de très bonne qualité fourragère. L’élevage permet à l’arboriculteur d’éviter le passage du tracteur et enrichi les sols avec un apport d’engrais supplémentaires.

3ème Prix : GAEC Les Rocs

Dans cet élevage pionnier des pratiques agro-écologiques, les objectifs de production, sociaux et environnementaux sont liés. La plantation et la gestion des haies répondent à des objectifs de biodiversité mais également de bien-être animal et au travail. En produisant du bois déchiqueté, le GAEC Les Rocs alimente les chaudières collectives du Pays de Pouzauges. 

Retour sur le Comité national de suivi du projet RESP’HAIES du 14 avril 2021

Le mercredi 14 avril 2021, le premier Comité national de suivi Resp’Haies a rassemblé 60 participants externes au projet dans l’objectif de favoriser les échanges entre les membres de Resp’Haies et des institutions ou organisations concernées* par la thématique des haies (programme – PDF). Ce Comité national de suivi Resp’Haies du 14 avril 2021 a été l’occasion de :

  • Informer de l’état d’avancement du projet Resp’Haies : à la fois sur les actions engagées et les productions auxquelles vont aboutir les actions du projet,
  • Discuter de la façon dont ces productions vont être utiles aux organismes invités à participer au Comité national de suivi,
  • S’assurer de la cohérence entre les travaux menés dans le cadre de Resp’Haies et d’autres projets de recherche et développement portés par ces organismes sur la thématique de la haie, afin de mieux identifier les articulations qu’il conviendrait de renforcer entre Resp’Haies et ces autres projets.

Toutes les présentations de la journée sont disponibles au téléchargement, à retrouver ci-dessous :

Introduction :

Présentation du projet Resp’Haies  : Baptiste Sanson – Afac-Agroforesteries – (Télécharger la présentation)

Apports de la géographie pour caractériser les haies à l’échelle territoriale :

Les déterminants sociotechniques de l’évolution de la ressource : Thibaut Preux –  LETG-Caen UMR 6554 CNRS – Université de Caen (Télécharger la présentation) et  Fanny Le Guillou LETG-Caen UMR 6554 CNRS – Université de Caen (Télécharger la présentation)

Caractériser les haies en tant que ressources pour la production de biomasse et le stockage du carbone et évaluation des performances technico-économiques de l’atelier « haie » à l’échelle de l’exploitation :

– Elaboration d’un référentiel de productivité et de cubage des haies  : Laurent Nevoux – Bois Bocage Energie (Télécharger la présentation)

– Evaluation des stocks et flux de biomasse et de carbone des haies : construction et test d’une méthodologie : Valérie Viaud – INRAE- UMR SAS et Catherine Moret – Afac-Agroforesteries (Télécharger la présentation)

– Production d’un référentiel technico-économique de mise en place, de gestion et d’exploitation d’une haie : Eddy Cléran – Chambre régionale d’agriculture de Normandie (Télécharger la présentation)

Accompagner les recherches participatives :

Co-construire les connaissances par le dispositif de tiers-veilleur – Glen Millot et Cyril Fiorini – Sciences citoyennes (Télécharger la présentation)

Renforcer les connaissances sur les services écosystémiques des haies pour l’eau, la biodiversité et le climat et lien avec l’évaluation de la productivité d’un système agricole avec des haies :

– Analyse des méthodes et indicateurs d’évaluation de la biodiversité des haies et de ses fonctions associées : Frédéric Coulon – Solagro (Télécharger la présentation)

– Vers un dispositif observatoire des services de régulation des flux hydriques et érosifs par les haies : Daniel Delahaye et Romain Reulier – laboratoire LETG-Caen UMR 6554 CNRS – Université de Caen (Télécharger la présentation)

– Élaboration d’un protocole de suivi de l’effet microclimatique des haies, grâce à l’imagerie aérienne : Ambroise Martin-Chave et Fabien Liagre – Agroof (Télécharger la présentation)

– Évaluation de la productivité d’un système agricole avec des haies : Ambroise Martin-Chave et Fabien Liagre – Agroof (Télécharger la présentation)

Mobiliser les ressources produites dans des démarches d’accompagnement et de formation :

– Elaboration d’outils pour initier et animer des démarches pédagogiques et territoriales avec les apprenants : Christian Peltier – CEZ / Bergerie nationale – Hélène Le Gallic- Agroof (Télécharger la présentation)

 

Le projet Resp’Haies (RESilience et Performances des exploitations agricoles liées aux haies) a démarré en janvier 2019. Il est financé par le Compte d’affectation spécial au développement agricole (CASDAR) du Ministère de l’agriculture et de l’alimentation. Il bénéficie également du soutien de la Fondation Bjorg Bonneterre et Citoyens et du département de la Manche (en savoir plus sur le projet Resp’Haies)

EN REPLAY : nos propositions pour la PAC (webconférence)

Le 19 octobre dernier, l’Afac-Agroforesteries présentait ses propositions pour la future PAC lors d’une webconférence. En s’appuyant sur l’expertise de notre réseau, nous nous sommes donc mobilisé·e·s pour construire des propositions pour une PAC qui favorise le maintien, la gestion durable et le développement de l’arbre et la haie. Ce plaidoyer pour l’arbre et la haie se poursuivra tout au long de l’élaboration du Plan stratégique national, qui définira les interventions et les modalités de mise en œuvre de la PAC à l’échelle nationale.

Vous pouvez regarder à nouveau la webconférence ou la découvrir ci-dessous ( pour un visionnage rapide, voir la conclusion à 53 min 53)

 

Les thématiques abordées :

>>  Les enjeux du développement de l’agroforesterie pour la prochaine décennie

>>  Comprendre la réforme de la PAC : opportunités et incidences pour l’agroforesterie

>>  Nos propositions pour placer l’arbre au coeur de la future PAC

Intervenant·es :

Frédéric Coulon

Ingénieur
Solagro
& membre du Conseil d’Administration de l’Afac-Agroforesteries

Fabien Liagre

Responsable Recherche & Développement
AGROOF
& membre du Conseil d’Administration de l’Afac-Agroforesteries

Catherine Moret

Responsable projets
Afac-Agroforesteries

Baptiste Sanson

Responsable projets
Afac-Agroforesteries

Nos propositions résumées :

L’Afac-agroforesteries a publié un Cahier d’acteur sur la plateforme « ImPACtons » afin de synthétiser et porter au débat nos propositions pour l’arbre et la haie dans la future PAC. Vous pouvez continuer à le commenter et la relayer en cliquant ici.

Découvrir le cahier d’acteur 

S'ABONNER

Je m'inscris à la lettre d'information

Une fois par mois, recevez un condensé des actualités de l'Afac-Agroforesteries directement dans votre boîte mail !
close-link