Les aménagements fonciers permettent aux exploitants agricoles de regrouper leurs terres. Planter des haies est une des contreparties. Estelle Le Torrec accompagne les communes dans le suivi des plantations. Elle est technicienne du bocage au conseil départemental des Côtes-d’Armor constate l’état de haies bocagères plantées dans le cadre d’un programme d’aménagement foncier de la commune d’Hillion. « Procéder à des échanges de parcelles permet d’améliorer l’outil de travail des agriculteurs et des éleveurs. Parallèlement, des talus et des haies sont plantés », explique la technicienne qui constate que les différentes essences d’arbres ont bien poussé.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !