Menu principal

Capture d’écran 2015-10-26 à 11.47.45

 

La centrale de biomasse à Gardanne porté par E.ON et soutenu par l’Etat doit être mise en route en 2016 mais beaucoup d’acteurs locaux se mobilisent pour stopper la machine. Le reportage enquête sur ce projet d’envergure dont les impacts sur la ressource et les paysages des Boûches-du-Rhône pourraient être terribles et irréversibles. Au nom du développement des énergies renouvelables, ce projet s’autorise la surexploitation des forêts méditerranéennes et impose un changement radical des pratiques sylvicoles. Coupes rases, replantations monospécifiques, ici la logique financière ne s’intéresse pas à l’état initial de la forêt mais à son taux de rendement. De plus, ce projet à grande échelle risque de désorganiser et de concurrencer les circuits courts d’approvisionnement territorial en bois déchiqueté mis en place ultérieurement. Le marché local du bois est lui-même menacé.