Menu principal
capture-decran-2017-01-10-a-14-50-07

En librairie le 11 janvier 2017 – 19 €

Pendant près de 10 000 ans, les animaux de la ferme ont été nourris avec des feuilles d’arbres. Puis l’herbe et le foin ont remplacé peu à peu les arbres fourragers grâce à l’invention d’outils performants. Avec le changement climatique, l’augmentation des périodes de sécheresse entraîne prématurément la pénurie des stocks fourragers. Les arbres fourragers représentent une solution à ce problème tout en contribuant à la biodiversité et en fournissant des produits  pour d’autres usages : bois de chauffage, BRF, manches, …

Jérôme Goust*, écrivain et journaliste, est l’auteur de l’ouvrage “Arbres fourragers”, paru aux éditions terran ce mois-ci. C’est sur le terrain que ce livre s’est construit, au contact d’agriculteurs continuant à pratiquer les arbres fourragers.En s’appuyant sur des cas pratiques, il présente ce qui peut-être fait dès aujourd’hui et les améliorations techniques qui pourraient redonner toute leur place aux fourrages arborés. Ces cas pratiques sont accompagnés de fiches présentant un échantillonnage de plusieurs dizaines d’arbres dont les feuilles peuvent nourrir le bétail. Enfin, en annexe du livre, la carte du réseau de l’Afac-Agroforesteries et de la liste de ses 120 structures engagées dans la préservation, la plantation et la gestion des haies, des arbres champêtres et des systèmes agroforestiers sous toutes leurs formes, donnent un panorama des acteurs ressources sur le sujet.

  • Jérôme Goust : écologiste depuis quarante-cinq ans, agriculteur biologique de 1977 à 1995, responsable de Nature et Progrès pendant des années, il a toujours agi pour une agriculture biologique, paysanne, permettant une meilleure autonomie des producteurs, pour la santé de l’homme et celle de la Terre.