Menu principal

 

Développée par la SCOP AGROOF et Matthieu Archambeaud, la plate-forme ICOSYSTEME est active depuis début octobre 2017 avec un cours consacré à l’Agroforesterie, celui sur l’agriculture de conservation sera ouvert en janvier 2018.

Première plateforme digitale pour des formations à l’agroécologie, ICOSYSTEME entend apporter des réponses aux questions de l’enseignement des pratiques en agroécologie en alliant la formation présentielle (la présence d’un formateur) à un espace sur internet, individuel et sécurisé, regroupant un ensemble de ressources en lien direct avec les dernières avancées des agriculteurs et des chercheurs.

Hélène Le Gallic, responsable Web d’AGROOF nous présente ce projet, sa genèse, ses objectifs et ses développements futurs :

Pourquoi se lancer dans un projet de formation mixte digitale ?

Matthieu Archambeaud et AGROOF ont fait le même constat : dans le monde de l’agroécologie, on fait face à un savoir de plus en plus complexe et à des connaissances en constante évolution. Il est essentiel de pouvoir s’adapter à ces avancées de connaissances.

Cependant, le temps disponible des agriculteurs pour se former se réduit. Matthieu Archambeaud et AGROOF ont donc décidé de s’associer pour créer Icosystème, qui doit répondre à ces problématiques.

Qu’est-ce qu’Icosysteme ?

Deux structures, la SCOP AGROOF et Matthieu Archambeaud, l’une spécialisée en agroforesterie, l’autre en l’agriculture de conservation, rassemblant 16 années d’expériences de terrain, ont conçu des ressources pédagogiques en ligne, en lien direct avec les dernières avancées des agriculteurs et des chercheurs.

Quatre formateurs, un « ciné-graphe » et une développeuse web ont uni leurs efforts pour développer une plate forme d’enseignement.

On trouve sur ICOSYSTEME plus de 100 vidéos et des dizaines de ressources organisées de manière à ce que l’internaute puisse par lui-même se construire un savoir adapté à ses problématiques.

Un système de gestion du temps et d’autoévaluation permet à l’apprenant de suivre la progression de l’acquisition de ses connaissances, valider ses acquis et/ou de rentrer en contact avec un formateur.

Pour les formateurs, ICOSYSTEME offre la possibilité d’être plus efficace sur le terrain de la formation, au moment du présentiel, en s’adressant à un auditoire ayant déjà acquis les principes de bases, mais aussi en ayant une meilleure connaissance des problématiques des apprenants et de leurs niveaux.

En résumé, Icosysteme c’est :

  •     Plus de 100 vidéos
  •      Un accès individuel et sécurisé
  •      La possibilité d’échanger avec les formateurs
  •      Des connaissances de terrains issues de l’expérience des chercheurs et des agriculteurs.
  •      Des ressources pédagogiques multi-format

Et de nombreux points forts :

  • Un gain de temps et de l’autonomie pour les apprenants,
  • La possibilité d’être plus efficace sur le terrain de la formation, au moment du présentiel, en s’adressant à un auditoire ayant déjà acquis les principes de bases,
  • Le développement d’un réseau de connaissances et d’échange plus large que la simple participation physique à une formation

Où en êtes-vous aujourd’hui ?

L’élaboration du projet a débuté il y a deux ans. Nous avions mis en place il y a un an nos deux cours en ligne, dans une forme simplifiée, qui ont été utilisés pour des formations. Les retours des stagiaires ont été très encourageants. La plate-forme finalisée est active depuis début octobre 2017 avec le cours Agroforesterie, celui de l’agriculture de conservation sera ouvert en janvier 2018.

Quelle en sera l’évolution ?

Nous souhaitons créer d’autres cours pour répondre aux demandes plus spécifiques, comme notamment celles des éleveurs ou des vignerons.

Nous envisageons également des partenariats avec des structures aux spécialisations différentes pour proposer d’autres formations encore, comme un cours sur la haie, par exemple !