arbres_dalignement

L’Afac-Agroforesteries et de nombreux organismes ont sonné l’alerte pour préserver ce patrimoine paysager menacé par un ensemble de mesures pour lutter contre l’insécurité routière.

Le 19 janvier 2016, la loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages a été examinée au Sénat. A cette occasion, Madame la Sénatrice Blandin et Messieurs les Sénateurs Dantec et Labbé ont donc proposé l’amendement n° 366 http://www.senat.fr/amendements/2014-2015/608/Amdt_366.html qui vise à assurer de manière efficace la préservation d’éléments emblématique du paysage français, essentiels notamment pour la biodiversité : les allées d’arbres.

Cet amendement est soutenu par l’Afac-Agroforesteries et 18 association majeures regroupant professionnels ou défenseurs de l’arbre, de la nature, du paysage  quotidien et du paysage culturel.

Madame Royal a émis un avis favorable à l’amendement pour la protection des allées mais sa secrétaire d’Etat à la biodiversité ne l’a pas suivie. Les amendements ont été supprimés par les députés Les Républicains en Commission Développement durable de l’Assemblée nationale.

L’Afac-Agroforesteries vient donc co-signer un courrier adressé à la Ministre pour obtenir, de nouveau, son soutien dans l’intégration d’un amendement dans le projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages afin de garantir la pérennité des arbres de bord de route des paysages français.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !