Au moment même où l’Afac-Agroforesteries célèbre ses dix ans, son équipe salariée se renforce avec le recrutement de son directeur, Baptiste Sanson. Cette croissance des effectifs de l’association arrive à point nommé pour accompagner le développement des projets par l’Afac-Agroforesteries. Laissons-le se présenter en quelques mots :  

Baptiste Sanson, directeur de l’Afac-Agroforesteries

“Ingénieur agronome spécialisé en développement rural, j’ai fait mes études à Agrocampus Ouest au sein d’une spécialité qui mettait l’accent sur l’étude des systèmes de production durable. C’était en 2008… et l’agroforesterie était encore complètement absente du cursus d’enseignement.

Par la suite, j’ai travaillé pendant sept années au Centre d’Ecodéveloppement de Villarceaux (95) où j’étais en charge d’animer un pôle de réflexion sur la transition écologique des territoires ruraux.   Je m’y suis notamment intéressé au lien entre les questions de paysage et de transition en coordonnant avec Odile Marcel l’ouvrage « Paysages de l’après-pétrole » (mai 2013), puis en participant à la création du Collectif Paysages de l’après-pétrole.

C’est en octobre 2009 que j’ai connu le réseau Afac-Agroforesteries (qui s’appelait encore Afahc, à l’époque), lors des rencontres nationales Arbres et Haies champêtres organisées dans l’Avesnois (à Fourmies). Enthousiasmé par la vitalité du réseau et la cause qu’il défendait, cela m’a conduit à proposer la candidature du Centre Ecodéveloppement de Villarceaux pour l’édition suivante des rencontres nationales Arbres et Haies champêtres qui s’y sont tenues en septembre 2011 sur le thème « Arbres et grandes cultures ». Dans la continuité de ces rencontres, Yves Gabory – alors président – m’a fait l’honneur de me proposer de rejoindre le conseil d’administration et le bureau de l’Afac-Agroforesteries. Engagement que j’ai tenu jusqu’à la dernière assemblée générale de 2016 lors de laquelle j’ai remis mes mandats pour me consacrer à d’autres projets personnels.

C’est désormais une grande source de motivation de rejoindre le réseau Afac-Agroforesteries aux côtés de son équipe (Paule à la coordination, Marie-Hélène à la gestion administrative et comptable, Thomas à la communication et au développement web) et ce alors que des dossiers essentiels sont engagés, notamment dans le cadre des actions que nous copilotons pour le Plan de Développement de l’Agroforesterie. J’espère que mon investissement permettra de faire progresser la cause de l’arbre champêtre, de conforter les acteurs qui la font vivre sur le terrain, d’améliorer la cohérence des politiques qui l’encadrent et la vitalité des filières économiques qui la soutiennent.

Retrouver toute l’équipe de l’Afac-Agroforesteries en cliquant ICI

Cet article vous a plu ? Partagez-le !