Ce documentaire nous immerge dans le monde végétal au plus près des troncs de chênes centenaires par de très belles prises de vues. L’arbre a-t-il une mémoire ? Quelle serait notre perception du monde si nous nous mettions un instant « dans l’écorce » d’un être végétal ? Le jeune réalisateur Naoki Lembezat s’interroge sur la solitude de ces êtres fixes… mais pas immobiles, et habités, dans ce court-métrage sensible qui a reçu le prix du Festival nature La Chevêche, à Nontron (Dordogne).

S'ABONNER

Je m'inscris à la lettre d'information

Une fois par mois, recevez un condensé des actualités de l'Afac-Agroforesteries directement dans votre boîte mail !
close-link