Capture d’écran 2016-02-22 à 23.14.52

 

Le mercredi 20 janvier, 70 amandiers ont été plantés sur une parcelle communale des Baux-de-Provence, adossée au Château des Baux et face à la magnifique vallée de Provence. Cette animation-plantation menée en partenariat avec la Communauté de Communes Vallée des Baux-Alpilles (CCVBA), la Fondation Yves Rocher et l’Afac-Agroforesteries lance la première opération de plantation d’amandiers. Elle concrétise cette volonté politique de relancer de la culture de l’amande dans les Alpilles disparut presque entièrement du paysage depuis les années 50.

 

Capture d’écran 2015-11-13 à 19.23.08

 

La réimplantation des amandiers dans les Alpilles fait l’objet d’une approche transversale. Elle intègre l’action économique, l’agriculture, en impliquant les domaines culturel, touristique et la promotion du territoire dans un souci de protection de l’environnement en favorisant la biodiversité du massif… Chaque année, en février, l’amandier est le premier arbre à fleurir, nous annonçant la renaissance du printemps. Une vision des plus emblématiques de la Provence. Et pourtant cette région, qui fût la référence mondiale de l’amande avec des conditions agricoles très favorables (terroir, climat, variétés) a peu à peu délaissé cette culture depuis le milieu du vingtième siècle. Les États-Unis assurent aujourd’hui plus de 80% de la production mondiale grâce à une politique agricole volontariste. Aujourd’hui, la CCVBA lance des chantiers de replantation d’amandiers et en parallèle, établit des scénarii avec les communes et les agriculteurs pour structurer cette filière locale.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !