Menu principal

logo saumur agglo

Cadre d’intervention – enjeux – objectifs

Constat et enjeux :

  • Fin des années 90, les chantiers de restauration de boisements de rives (cf. notamment la méthode et les protocole techniques développés par Bernard LACHAT) révèle des carences en matière d’approvisionnement de végétaux ligneux. De nombreuses espèces arbustives d’origine horticole sont plantées et altèrent quelque peu les objectifs de restauration d’un habitat naturel.
  • Le 1er Plan Loire Grandeur Nature intègre dans son programme d’actions, la restauration des boisements de rives des cours d’eau du bassin de la Loire, depuis l’Orléanais jusqu’à l’estuaire, avec des végétaux « natifs » de ce bassin.
  • En 2002, animation portée par le CORELA en Région Pays-de-la-Loire dans le cadre de 2 ateliers, l’un scientifique et l’autre regroupant les gestionnaires et les donneurs d’ordres.
  • Lancement et échec d’un questionnaire d’incitation lancé par le PLGN et le CORELA destiné aux pépiniéristes du Val de Loire à produire des végétaux natifs.

Compétence territoriale de la Communauté d’Agglomération « Saumur Loire Développement “

  • concession du DPF des 30 km de cours aval du Thouet, rivière affluente en rive gauche de la Loire à Saumur avec comme obligations et contraintes principales la gestion des ouvrages et l’entretien des rives (avec notamment le maintient des boisements en rives pour la stabilité des berges).
  • Participation en 2002 de la CASLD à l’animation du CORELA
  • Proposition de poursuivre la démarche prospective, de l’utilisation de « végétaux natifs », avec les mêmes partenaires, dans le cadre du 1er Contrat passé en 2004 avec l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne, visant notamment à la restauration des boisements de rives du Thouet par des arbustes et arbres natifs du val de Loire (dits aussi à l’époque autochtones).

Objectifs du chantier expérimental :

  • Établir des protocoles scientifiques et techniques transposables destinés aux gestionnaires de milieux naturels et promouvoir l’émergence d’une filière à part entière de végétaux natifs du bassin de la Loire pouvant subvenir à l’approvisionnement des chantiers de restauration de boisements rivulaires.

 

Applications locales et retours d’expériences

Identification en 2003-2004 des sites ressources avec l’appui du PNR-LAT :

  • 4 sites sur les 18 km/ 1 km du lit fluvial endigué de la Loire,
  • et 7 sur les rives des 30 km du cours aval du Thouet.

Élaboration en 2004-2005 de protocoles scientifiques avec l’appui du CBNB 

  • Identification et cartographie géo-référencée des 22 espèces cibles visant la plus grande variabilité génétique de chaque espèce en respectant (par postulat biblio) une distance de prélèvement de graines ou/et de boutures de 50m entre individus ou populations d’individus d’une même espèce.
  • Détermination des habitats floristiques des rives du cours aval du Thouet avec la rédaction de préconisation de restauration et de gestion de la ripisylve : détermination de 6 formules de plantation pour tenir compte du gradient hydrique des rives (facteur limitant lié à la hauteur et la configuration des berges). Ces formules de replantations d’arbres et d’arbustes ont été déterminée pour la restauration d’une « ossature d’habitats » avec des espèces ligneuses « ordinaires », selon une méthode phytosociologique inversée inspirée de celle de Braun et Blanquet pour prendre en compte la variabilité spécifiques, avec la présence d’espèces dominantes, sous-dominantes et ponctuelles.

Élaboration de protocoles techniques de cueillette et de reproduction avec l’appui de la Pépinière Forestière d’État de Guéméné-Penfao (en 44, Conservatoire National de la Biodiversité Forestière et à ce jour ONF) :

  • création au printemps 2007 d’une pépinière communautaire expérimentale pour pallier l’absence de matériel végétal spécifique et éviter les contraintes des marchés publiques qui n’intègrent pas cette spécificité bio-climatique

Approvisionnement de chantiers de plantations de la Communauté d’Agglomération (les principaux) :

  • Hiver 2009-2010 : restauration de boisements de rives de Loire dans le cadre d’une restauration de sites paysagers dans le lit endigué de la Loire,
  • Hiver 2010-2011 : restauration d’1,5 km de boisements sur les rives du Thouet dans sa traversée urbaine,
  • Hiver 2011-2012 : intégration paysagère d’un aménagement événementiel à la confluence Loire-Thouet (reconstitution d’un maillage bocager)
  • Hiver 2012-2013 : intégration paysagère de la nouvelle station d’épuration sise en lit endigué de la Loire (haie bocagère, boisements denses),
  • Hiver 2013-2014 : mise à disposition d’arbres et d’arbustes de la pépinière, aux communes de la Communauté d’Agglomération, riveraines de la Loire ou du Thouet

Transfère des retours d’expériences pour un élargissement des enjeux et la promotion d’une filière de végétaux locaux

Plante & Cité :

  • Participation du service « Gestion et Valorisation de l’Espace » de la Communauté d’Agglomération, de 2005 à 2008, au Comité de Pilotage de Plant & Cité, avec notamment la création et l’animation d’un groupe de travail sur les « végétaux autochtones », intégré à la thématique « Innovation et diversification végétale » ;
  • Participation du service « Gestion et Valorisation de l’Espace » de la Communauté d’Agglomération, de 2010 à 2014, au projet de création d’une filière de végétaux (herbacés et ligneux) labellisée « Végétal Local » & « Vraies Messicoles », projet co-porté par la Fédération des Conservatoire Botaniques Nationaux (animateur) et l’Association Française de l’Arbre et la haie Champêtre et Agroforesterie (pour les ligneux).