La marque Végétal Local, au service de la biodiversité

Les maitres d’ouvrages et les gestionnaires d’espaces naturels souhaitent de plus en plus utiliser des plantes sauvages de provenance locale. Dans le domaine des aménagements agroforestiers, ce besoin se fait particulièrement sentir puisque des centaines de milliers de plants d’arbres et d’arbustes sont utilisés chaque année pour créer de nouvelles haies. Or, jusque très récemment, le marché français était dépourvu de dispositif pour garantir et contrôler l’origine des végétaux sauvages. La marque Végétal local permet d’apporter une réponse à ces enjeux.


La production à partir de graines issues des mêmes pieds-mère, de manière répétée, entraîne une perte de diversité génétique. Or, toute la capacité des végétaux à pouvoir résister à la modification de leur environnement se fonde sur leur diversité génétique. En effet, plus la « banque de gènes » du patrimoine arboré est maintenue dans sa diversité, plus il y a de chances que les sujets résistent aux perturbations (agents pathogènes, changements climatiques, …). C’est pour cela que la Fédération des Conservatoires Botaniques Nationaux (FCBN), l’Afac-Agroforesteries et Plante & Cité ont initié en 2012 un travail de création de la marque Végétal local pour encadrer la récolte de graines et la production de plants à partir de régions biogéographiques (11 régions sur la France métropolitaine). Cette marque impose une récolte en milieu naturel qui permet de garantir la diversité génétique des lots récoltés. La traçabilité en pépinière est également strictement encadrée.

« Un recul de 30 ans de plantation de haies champêtres sur le Massif central montre clairement la limite des végétaux d’origine génétique ‘tout venant’ : croissance très faible, moindre adaptabilité aux pathogènes, voire dépérissement. »
Sylvie Monier, Mission Haies Auvergne Rhône Alpes

Depuis janvier 2018, la marque Végétal local est propriété de l’Agence française pour la biodiversité. Cette marque, qui garantit l’origine locale des semences et plants d’espèces sauvages collectés et produits dans les territoires, prend un nouvel essor. Près de 50 producteurs ont déjà rejoint la démarche et proposent aujourd’hui une gamme Végétal local.

Retrouvez tous les d’information sur la marque Végétal local sur www.vegetal-local.fr

 

Conserver et valoriser la biodiversité des territoires grâce à Végétal local :

Grâce à la marque Végétal local, l’Agence française pour la biodiversité se dote d’un outil de poids pour tendre à l’amélioration des pratiques de restauration écologique, de réhabilitation de sites, ou de plantations de haies. Utiliser des végétaux d’origine locale permet de préserver la fonctionnalité des milieux naturels et de retrouver de nombreux services écologiques. Le cahier des charges de la marque, rédigé avec l’appui d’écologues, de généticiens et d’agronomes, permet la conservation de la diversité génétique des espèces végétales, secret de leur adaptation à court et long terme, et support de la résilience des écosystèmes.

Pourquoi planter local ? Vidéo réalisée par EDF

 

Où trouver des végétaux d’origine locale ?

Retrouvez en ligne toute l’offre en végétaux de la marque. Effectuez votre recherche par région ou par producteur pour trouver les végétaux collectés et produits dans chaque territoire.

Liste des végétaux marqués – mai 2019

Liste des collecteurs et des producteurs

Moteur de recherche par critère (Espèce attributaire / Producteur / Région d’origine VL / Type de produit)

Cahiers techniques

Ces outils techniques dédiés aux filières émergentes permettent de redécouvrir et diffuser ces savoirs-faire pour la production de végétaux ligneux à partir de récoltes annuelles de graines dans la nature. Un travail conséquent a été réalisé par l’Afac-Agroforesteries, sous forme de plusieurs cahiers techniques : fiches de récolte et de culture des principales espèces ligneuses, définition de la typologie des sites de récolte et des protocoles de récolte, sécurisation de l’accès à la ressource en graine ou boutures.

Télécharger les cahiers techniques :

Préambule sur les végétaux d’origine locale : pour quoi ? pour qui ? comment ?

Classeur pour la récolte et la mise en culture des principales espèces

Cahier des charges des sites de récolte

Mémoire juridique de l’accès à la ressource

Boîte à outils de formation et sensibilisation des acteurs de la filière

Histoire de la marque

En 2011, l’Afac-Agroforesteries, la Fédération des Conservatoires Botaniques Nationaux (FCBN) et Plante & Cité ont répondu à un appel à projet du Ministère de l’Ecologie sur « la conservation et l’utilisation durable d’espèces végétales indigènes pour développer des filières locales ». Dans ce dossier national, la FCBN a été maître d’ouvrage de la construction et du dépôt d’un signe de qualité « végétal local » assurant la traçabilité de l’approvisionnement pour toute la flore. L’Afac-Agroforesteries a été maître d’ouvrage d’outils opérationnels dédiés aux végétaux ligneux (arbres et arbustes) avec l’aide du CREN Poitou CharentesLes objectifs de ce projet sont multiples : offrir aux filières émergentes des outils techniques spécifiques, définir les métiers de cette filière et établir un plan de sensibilisation des publics ciblés par la filière qu’ils soient donneurs d’ordre, prescripteurs ou acteurs de terrain.

Réseau des correspondants locaux Végétal local

Le développement de la marque Végétal local s’appuie sur un réseau de correspondants locaux chargés d’informer sur le fonctionnement de la marque et d’appuyer l’émergence des filières. Ce réseau de correspondants sert de relais technique et scientifique pour le développement de filières locales de collecte, production, élevage et commercialisation de végétaux d’origine locale. Les membres de ce réseau participent également à l’accompagnement de l’utilisation de végétaux locaux lors d’aménagements sur leur territoire, en appui des maîtres d’ouvrages, bureaux d’études et opérateurs.