Photo : Xavier Remongin/agriculture.gouv.fr

 

C’est officiel : après le succès de la première édition expérimentale du Concours des pratiques d’agroforesterie, le Concours Général Agricole intègrera, dès cette année, le savoir-faire agroforestier au sein de son Concours des Pratiques Agro-écologiques. L’arbre est désormais reconnu comme une composante à part entière de la performance agricole, et l’agroforesterie – sous toutes ses formes – comme un critère d’excellence des agriculteurs, quel que soit le système de production considéré.

Le Concours Général Agricole récompense les producteurs et soutient les filières agricoles françaises depuis 150 ans. Déjà en 2014, le Concours des Pratiques Agro-écologiques avait rejoint le CGA pour récompenser les agriculteurs sur la qualité de leurs prairies. En 2020, c’est l’agroforesterie qui sera à son tour représentée en devenant une nouvelle catégorie du Concours des Pratiques Agro-écologiques, aux côtés de la catégorie Prairies et Parcours. Après une phase expérimentale réussie en 2019 impliquant 4 régions, ce sont 11 régions qui participeront à cette nouveauté : les agriculteurs seront récompensés au Salon International de l’Agriculture en février 2020 pour la gestion de l’arbre sur leurs parcelles. 

Le Concours des Pratiques Agro-écologiques – Agroforesterie est co-organisé par l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture et l’Afac-Agroforesteries et soutenu par la Fondation Yves Rocher, la marque Vrai, La Boulangère Bio , le Fonds Archimbaud et Accor Hotels.

Lire le communiqué de presse

En savoir plus sur le concours

S’inscrire au concours

 

Quels sont les objectifs du concours ?

La catégorie Agroforesterie du Concours des Pratiques Agro-écologiques porte des valeurs de préservation des paysages, d’amélioration de l’équilibre agro-écologique des exploitations agricoles et de valorisation du savoir-faire des agriculteurs.

  • Valoriser des pratiques agricoles d’intérêt général : les exploitations mises en valeur par le concours représentent des systèmes agricoles multi-performants répondant notamment aux enjeux environnementaux actuels (lutte contre le réchauffement climatique, préservation de la biodiversité et des paysages ruraux, lutte contre l’érosion des sols,…).
  • Mettre en avant les agriculteurs qui préservent et valorisent l’arbre sur leur exploitation : l’agroforesterie est une pratique agro-écologique qui mérite toute l’attention des agriculteurs. En plus des services environnementaux rendus, elle est bénéfique à leur activité économique par de nombreux aspects (confort animal et humain, fourniture de produis variés, protection des parcelles, limitation du ruissellement des eaux,…).
  • Encourager la prise en compte de l’arbre dans les politiques publiques : le concours souhaite favoriser la reconnaissance et la prise en compte par les politiques publiques des pratiques agroforestières existantes, afin que les agriculteurs et les organismes au service des agriculteurs puissent développer ensemble une agriculture durable, associant performance économique et performance environnementale.

 

Comment se déroule le concours ?

  • Jusqu’au 31 octobre 2019 : inscription des agriculteurs auprès des organisateurs locaux, membres du réseau REUNIR-AF.
  • Automne 2019 : visite des parcelles par un jury local composé d’experts (agroforesterie, agronomie, écologie,…) et désignation d’un lauréat local.
  • Début 2020 : désignation des lauréats nationaux par un jury national.
  • 28 février 2020 : remise des prix au Salon International de l’Agriculture.

 

Revivre l’édition 2019 en images :

Cliquer sur l’image pour découvrir l’album complet. Des reportages proposés par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation – http://mediatheque.agriculture.gouv.fr/

 

1 – Portrait d’Yves Clouet, producteur de lait de foin bio, dans un pré en pâturage tournant, bordé d’une haie arbustive. Gaec du Chêne long, lauréat du concours « Pratiques agro-écologiques – agroforesteries 2019.»  Photos : Pascal Xicluna/agriculture.gouv.fr  

2 – Patrice, éleveur laitier bio, du Gaec du Chêne long, lauréat du concours « Pratiques agro-écologiques – agroforesteries 2019.» Photos : Pascal Xicluna/agriculture.gouv.fr

 

3 – Jérémy Le Gruyer, membre du gaec du Douet (ferme de la Pannetière).
Le GAEC a été récompensé au concours national 2019 « Pratiques agro-écologiques – agroforesteries.»  Photos : Pascal Xicluna/agriculture.gouv.fr

4 – Gérard Vernis, lauréat des trophées de l’agroforesterie 2019 dans la catégorie « plus de 10 ans ». Élevage de bovins charolais bio dans le bocage bourbonnais. Photos : Xavier Remongin/agriculture.gouv.fr

 

 

 

 

 

 

 

S'ABONNER

Je m'inscris à la lettre d'information

Une fois par mois, recevez un condensé des actualités de l'Afac-Agroforesteries directement dans votre boîte mail !
close-link