Menu principal

Ressources documentaires

Études et documents techniques

Étude du potentiel de développement des systèmes agroforestiers sur le bassin de l'eau Seine-Normandie

illustrations - etude -aesn

 

Constatant la convergence des atouts de l’agroforesterie et des objectifs de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie (AESN) pour la conciliation de l’agriculture et la protection des réserves d’eau aquifères, l’Afac-Agroforesteries a proposé à l’Agence de l’Eau Seine-Normandie de conduire une étude du potentiel de développement des systèmes agroforestiers sur son bassin. Le but de cette étude est de guider la mise en place de projets agroforestiers sur les Aires d’Alimentation de Captage. Conduite durant l’année 2014, cette étude coordonnée par l’Afac-Agroforesteries sera publiée très prochainement. Elle est structurée en deux parties : un diagnostic territorial du bassin Seine-Normandie, suivi de propositions pour accompagner le développement de l’agroforesterie, destinées aux décideurs et animateurs de terrain.

Le déploiement des IAE par Solagro

Solagro a réalisé en 2007 un rapport sur la création d’une méthodologie de déploiement des infrastructures agroécologiques (haies, bosquets, pré-vergers, arbres isolés ou alignement, pâturages boisés, murets, …) à l’échelle de régions agricoles. Pour cela : est définie une typologie des IAE, sont identifiés les rôles environnementaux et agroécologiques des IAE, est réalisé un état des lieux des IAE (quantitatif et cartographique).

Ainsi, l’objectif de 5 % d’infrastructures agroécologiques dans la SAU, pourrait être atteint en 5 ans dans des conditions techniques raisonnables en implantant 34.700 ha (dont 10.200 ha de haies et alignements et 2.400 ha d’agroforesterie) dans des communes ciblées dépourvues d’IAE, soit 92 petites régions agricoles principalement localisées dans le bassin parisien. Pour un objectif de 10 % d’IAE, la surface à implanter serait de 385 000 ha (source : Solagro, 2012, Etat des lieux des infrastructures agroécologiques en France – CGDD –MEDDTL). 

Expérimentation sur le paillage

experimentation-paillageL’association Arbres et Paysages d’Autan, a publié en 2012 un livret présentant les résultats de 6 années d’expérimentation sur les différents paillages possibles pour les plantations : copeaux de bois, dalles de bois, plastique, feutre végétal et sur sol nu. Tous les résultats de ce travail collaboratif (avec le CNRS et des universitaires) sur les croissances des plants, la concurrence herbacée, la faune du sol, etc. sont disponibles dans ce livret, téléchargez sur le directement en cliquant sur ce lien.

Contact : Nathalie  Hewison (Arbres et Paysages d’Autan)

Télécharger les résultats de l’étude “Expérimentation de paillage”

 

Casdar Parcours Volailles

casdar-volailleL’Afac-Agroforesteries est partenaire du CasDAR « Évaluation environnementale et optimisation de la conduite des aménagements de parcours de volailles de chair label rouge et biologique ». Ce projet, porté en partie par la Chambre d’agriculture de la Sarthe, membre de l’Afac-Agroforesteries, réunit des acteurs de la recherche, du développement et de l’enseignement, afin de comprendre comment aménager le parcours grâce aux plantations, pour gérer au mieux certains facteurs de risque (accumulation de déjections, prédation, parasitisme…) et en faire un atout pour l’éleveur et la filière. L’intégration d’arbres sur le parcours des volailles est porteuse d’amélioration en terme d’image, de complément de revenu et d’amélioration du bien-être animal.

Les résultats de ce travail sont intégralement réutilisés par le label « volailles fermières d’Auvergne » depuis 2 ans.

Télécharger la plaquette de bilan du CasDAR Parcours Volaille 2011-2014

Contact : Philippe Guillet (CA72) 

Étude la compétitivité de la filière bois-énergie

L’étude de la compétitivité de la filière bois-énergie a été réalisée par l’Aden (Association pour le Développement des Énergies Nouvelles) en 2013 et 2014 avec l’aide financière des fonds LEADER du Pays de Coutances et d’organismes locaux. Elle a bénéficié de la participation de nombreuses structures de l’Afac-Agroforesteries qui lui ont communiqué leurs données économiques. L’Aden s’est efforcée d’en réaliser une synthèse et de la comparer à ses propres résultats.

L’analyse des résultats a mis en évidence la grande variabilité de la compétitivité de la filière amont en fonction des coûts d’implantation, d’entretien, d’exploitation de la haie, mais surtout en fonction de sa productivité ; l’hétérogénéité des charges des plates-formes de stockage et de séchage en fonction des types de plates-formes et de la durée de rotation des stocks ; la nécessité d’améliorer la  filière commerciale.

Pour que la filière bois-énergie d’origine bocagère soit en mesure d’être compétitive avec les autres filières bois-énergie et qu’elle puisse redonner à la haie une valeur économique suffisante pour inciter les exploitants à en faire un élément de leur système de production, il convient que les valeurs non économiques de la haie puissent être prises en compte.

Contact : Léon Leteneur, Eddy Cléran

Télécharger le rapport complet sur la compétitivité de la filière bois-énergie d’origine bocagère

Télécharger la synthèse du rapport sur la compétitivité de la filière bois-énergie d’origine bocagère

Articles et reportages

Article sur Sylvie Monnier sur la revue Terre Sauvage

Sylvie Monier, conseillère agroforestière au sein de la Mission Haie Auvergne, a été interviewée par la journaliste Nadjet Cherigui dans la revue Terre Sauvage, en partenariat avec la Fondation Yves Rocher. En tant qu’ancienne lauréate du prix Terre de femmes, elle témoigne du combat qu’elle mène en Auvergne mais aussi à l’échelle nationale, pour le maintien du bocage. C’est un récit qui donne un bel aperçu de l’ensemble des actions qu’elle mène au quotidien : plan de gestion durable des haies, mise en place de la filière arbres et arbustes labellisés “Végétal local”, accompagnement à la plantation auprès des agriculteurs, … Télécharger l’article

la SCIC Bois Bocage Energie vue par Alternatives-Économiques

Capture d’écran 2015-10-26 à 14.39.19

 

“La coopérative normande Bois Bocage Energie développe une filière locale en exploitant les haies. L’entreprise a fait des émules, dessinant un modèle économique de circuit court.”

Cet article sur la SCIC Bois Bocage Energie, membre du réseau Afac-Agroforesteries, située en Normandie dans l’Orne avec comme responsable technique Laurent Nevoux, explique le montage d’une filière d’approvisionnement durable en Bois énergie issu du bocage normand. Alternatives-Economiques revient  sur l’origine de la SCIC et sur son objectif principal : considérer l’entretien des haies non plus comme une charge pour les agriculteurs, mais comme une source de revenus complémentaires.

Aujourd’hui, le défi n’est plus seulement de convaincre les agriculteurs d’une telle démarche, il est de faire face à la concurrence. Les grosses centrales menacent les circuits locaux d’approvisionnement en bois énergie. L’enjeu de faire-valoir et reconnaitre une gestion durable de la ressource “bois bocager” est donc primordial pour lutter contre cette concurrence.

Des talus arborés aux haies bocagères

Bocage_StMarcsurCouesnon Cet article co-rédigé par Yves Luginbühl (Agronome et géographe, directeur de recherche à l’UMR LADYSS, CNRS) et Monique Toublanc (Sociologue et paysagiste, maître de conférences à l’ENSP) propose une évaluation des politiques publiques sur le maintien et la reconstitution du bocage en France. Cet article analyse l’ensemble des dynamiques, des influences et des applications des politiques de l’arbre sur les paysages agricoles.

 

Le bocage, histoire et avenir d'un paysage de l'arbre

Capture d’écran 2015-10-29 à 15.47.39Odile Marcel, présidente de l’Afac-Agroforesteries et de l’association La Compagnie du Paysage est l’auteur de ce très bel article paru dans la revue “Sites et Monuments” Elle y aborde tous les systèmes bocagers complexes qui ont façonné nos paysages agricoles français. Et revient sur les connaissances liées au bocage, son utilité environnementale et agronomique. Cet article retrace l’évolution des paysages bocagers : de leur disparition massive induit par une intensification de l’agriculture jusqu’à une nouvelle vision d’avenir possible pour l’arbre champêtre. Odile Marcel aborde toutes les dimensions possibles, quelles soient sociales, paysagères, économiques, agronomiques ou environnementales, de l’arbre champêtre, sans les cloisonner pour donner à voir la complexité du système auquel il appartient.

 

Guides techniques

Le plessage des haies

Capture d’écran 2016-01-06 à 11.40.50Le plessage est une très ancienne technique de conduite des haies champêtres, qui consiste à entailler les jeunes rameaux, pour les plier vers l’horizontale afin de constituer une clôture vivante efficace. Cette opération s’effectue en hiver pendant la période de dormance de la végétation. Aujourd’hui, ce mode de gestion de haie peut continuer à faire vivre un éco- système.

    Télécharger les guides et fiches techniques sur le plessage : 

Produire du bois d’oeuvre dans le bocage

Capture d’écran 2015-10-28 à 09.45.18La chambre d’agriculture d’Ille-et-Vilaine a réalisé ce guide pratique « Produire du bois d’oeuvre dans le bocage » afin de sensibiliser les acteurs de l’arbre champêtre et de leur apporter un nouvel éclairage sur le bocage breton en lui retrouvant une valeur économique directe.  Savoir tailler les jeunes arbres, évaluer le potentiel en bois d’oeuvre des arbres plus âgés, connaitre les usages potentiels des essences du bocage, … Toutes ces connaissances et savoirs-faire, à acquérir pour une valorisation de la ressource « bois bocager », sont abordés dans ce livret.

Les arbres de bord de route

 capture-decran-2016-11-22-a-11-55-10

Les arbres d’alignement aux abords des routes ont souvent étaient épargnés des grands remembrements des terres agricoles attenantes. Ils restent un élément fixe du paysage, un patrimoine bocager non négligeable. Comment gérer et entretenir les arbres en bord de route ? Comment tailler les arbres en fonction de la hauteur du gabarit routier tout en conservant une belle silhouette générale ? Ces questions sont abordées dans ces différents guides techniques.

Comment planter une haie bocagère ?

Capture d’écran 2015-11-05 à 10.56.55 Choix des espèces, périodes de plantation, contexte de plantation, plan de plantation, préparation du sol, protection des plants, type de paillage, entretien … toutes ces actions et ces gestes sont consignés dans ces différentes fiches ou guides techniques et descriptives qui vous accompagneront et vous aiguilleront dans votre projet de plantation d’une haie ou d’arbres champêtres. Ces fiches réalisées par différentes structures qui accompagnent et réalisent des plantations de haies au quotidien, vous donnerons une multiplicité d’arguments sur les bienfaits de la haie : l’amélioration du rendement, la protection du troupeau, la limitation de l’érosion des sols, la production de bois, …

 Liens vers les fiches techniques :

PAGESA (Principe d'Aménagements et de GEstion des Systèmes Agroforestiers)

illustration pagesaL’association des arbres aux activités agricoles, judicieusement organisée dans l’espace et dans le temps, permet d’instaurer les relations de complémentarités ; un cycle se met en place entres les éléments du climat, de la biodiversité, du sol, de l’eau, les cultures et les arbres, aux bénéficies de l’agriculture et des paysages. Le guide méthodologique PAGESA, élaboré par l’Afac-Agroforesteries en 2009 et validé par le ministère de l’agriculture, est destiné à tous les professionnels, techniciens, ingénieurs, conseillers, pour accompagner la profession agricole dans ses démarches agroforestières afin que l’arbre champêtre devienne un outil multifonctionnel au service de la production agricole. 

 Cet ouvrage définit les principes d’aménagement et de gestion des systèmes agroforestiers. Conçu comme un guide technique, le PAGESA est destiné aux conseillers qui accompagnent les agriculteurs dans la réalisation de plans de gestion agroforestiers. Il constitue une base technique incontournable pour toute structure ou professionnel souhaitant initier une action en faveur du bocage.

Des bonnes pratiques pour une gestion durable des haies

guide-bonne-pratique-haie Ce guide a été réalisé pour les associations de boisement de la Manche et pour  accompagner les plans de gestion de haies. Dans le cadre d’une production de bois énergie, les plans abordent la « gestion durable »  par la mise en place d’une rotation des coupes de bois basée sur l’accroissement annuel. Le guide explique l’ensemble des rôles des haies et présente les techniques d’entretien et les précautions pour les régénérer.

tt f a f f

Brochures

 

Bocages et biodiversité par l'ONF

Capture d’écran 2016-01-04 à 19.16.12

L’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage ont produit deux dépliants. Le premier nous présente les différents intérêts des arbres têtard. (nombreux en Poitou-Charentes, particulièrement dans le Marais poitevin). Il traite, également, des questions paysagères qui y sont liées, ainsi que celles de l’entretien et du maintien de ce patrimoine.

  • lieu de vie et de reproduction
  • corridor de circulation
  • lieu de repos et accès à la nourriture

Le second aborde, quand à elle, le bocage d’un point de vue environnemental.

la situation du bocage national

Capture d’écran 2015-10-07 à 15.22.34Solagro a réalisé un poster illustrant les dernières évolutions du bocage. Composé de deux cartes de répartition du bocage français réalisées à partir du recensement des haies (entretenues et plantées) au niveau national auprès de chaque exploitation agricole en 2010 et des résultats de l’enquête annuelle TERUTI, ce poster offre une photographie générale du bocage. Appuyées de chiffres et d’analyses des mesures de la PAC, les textes dressent l’état des lieux du bocage et de ses enjeux, à faire connaitre. Notamment sur le recul des haies et arbres champêtres qui pour le moment est supérieur aux plantations. Si vous souhaitez imprimer ce poster en grand format n’hésitez pas à contacter Solagro qui vous transmettra un fichier en haute-définition. Contact : Philippe POINTEREAU, Directeur du Pôle Agro-Environnement à Solagro –  05 67 69 69 69 – philippe.pointereau@solagro.asso.fr 

l'arbre au service de l'agriculture en Midi-Pyrénées

Ce livret dreCapture d’écran 2015-10-07 à 10.53.30sse un panorama des différentes configurations d’agroforesteries que l’on peut rencontrer selon différents types d’agricultures : viticulture, grandes cultures, élevage bovin et ovin, maraichage. C’est à travers cette diversité de pratiques agricoles que l’agroforesteries intraparcellaire se révèle être un atout majeur pour répondre aux enjeux de l’agriculture aujourd’hui (baisse de la fertilité des sols, réchauffement climatique, chute de la biodiversité, perte du bien-être animal, garantir un bon rendement, …). Chacun de ces cas de figure est appuyé par des témoignages  d’expériences d’agriculteurs de la région Midi-Pyrénées et accompagné par des particularités techniques propres aux différents types de configuration. 

Ce livret a été réalisé avec la participation des opérateurs départementaux de l’arbre champêtre réunis au sein de l’Association Française Arbres et Haies Champêtres Midi-Pyrénées (AFAHC Midi-Pyrénées) et sous la coordination de l’AFAF.

De la haie de thuyas à la haie diversifiée de Haies Vives d'Alsace

couverture-droiteLes thuyas séduisent nombre de particuliers pour leur fonction de clôture. C’est également une barrière visuelle à bas coût pour préserver l’intimité des habitants. Et pourtant cette plante exotique ne présente aucun intérêt pour la préservation de la biodiversité et sa forte présence sur le territoire impacte très négativement le paysage.La haie champêtre est une belle alternative…, mais comment reconvertir une haie de thuyas sans se casser les reins et en faisant les bons choix techniques ?  C’est un livret qui relate nos expérimentations. Nous remercions vivement les familles qui se sont portées volontaires pour participer à cette aventure. Ce livret est conçu pour avoir sa place dans les présentoirs à l’accueil des mairies. Elus concernés par ce sujet, demandez nous l’envoi de ce livret en version imprimée. Contact : Jacques Detemple – 06 88 57 68 76 

Intégration de l'arbre dans les politiques trame verte et bleue

 haie-trame-verte-bleueL’AFAHC Midi-Pyrénées a réalisé un ensemble de quatre livrets sur l’arbre champêtre dans la Trame verte et bleue. Le premier livret “L’arbre et la diversité des paysages” s’adresse à tous les acteurs du territoire et présente les différentes formes arborées qui forment les paysages des territoires de Midi Pyrénées. Le second livret “L’arbre utile à toutes les échelles du territoire” s’adresse plus particulièrement aux élus et aux aménageurs. Il explique la présence et les rôles des arbres à différentes échelles du territoire, de la commune à la propriété individuelle. Le troisième livret “L’arbre pour accompagner les trames fixes du paysage : cours d’eau, voleries et réseaux divers” concerne les gestionnaires de ces trames fixes. Il donne des clés pour comprendre les rôles des arbres le long de ces trames fixes et mettre en place une gestion durable de ces arbres.

Le quatrième livret “L’arbre, allié de l’agriculture” est destiné au monde agricole : exploitant agricole, conseiller, … Il explique l’importance de l’arbre sur l’exploitation agricole et notamment son intérêt économique.

Ces livrets reprennent toutes les valeurs et tous les services rendus par l’arbre à tous les niveaux. Ils sont illustrés par des exemples de réalisation ou de mise en œuvre présentés sous forme de schémas, de tableaux, de témoignages, de photographies. Ils fournissent des informations afin de mieux comprendre le rôle des arbres et de pouvoir argumenter en leur faveur grâce à des exemples concrets.  Ce document est téléchargeable sur le site internet de l’association Arbres et Paysages d’Autan, à la rubrique “publications”.

Contact : Nathalie Hewison (Arbres et Paysages d’Autan) <li style=”text-align: justify;”><em><a href=”https://afac-agroforesteries.fr/wp-content/uploads/2015/02/arbre_tvb_livrets_reunis_interactif.pdf”>Télécharger la compilation des livrets sur “L’arbre champêtre dans la trame verte et bleue en Midi-Pyrénées”</a></em></li>

Valorisation du bois pour les agriculteurs

valorisation-boisPubliée en 2014 et réalisée par la Mission Haies Auvergne avec divers partenaires (ADUHME et Chambre d’agriculture du Puy de Dôme), cette étude est le fruit d’un travail de longue haleine sur la valorisation du bois des agriculteurs en « plaquette », utilisables en production d’énergie et/ou en litière pour leurs animaux. Les résultats présentés sont entre autres des estimations de cubage de haie sur pied (plus de 200 chantiers suivis), un détail technique et économique de la valorisation bois énergie (dont des coûts de production de plaquettes réalisés sur plus de 150 chantiers Auvergnats) et enfin sur l’utilisation des plaquettes en litière pour les animaux d’élevage (en stabulation ou en extérieur, basés sur le retour de plusieurs centaines d’agriculteurs à l’échelle du Massif central) et en fumier.

Contact : Sylvie Monier (Mission Haies  Auvergne)

Télécharger le guide “Des plaquettes pour valoriser le bois des agriculteurs”