Liste de plantes attractives pour les abeilles


Le Ministère de l’agriculture et de l’alimentation a mis à disposition en juin 2017 une liste de plantes attractives pour les abeilles. L’objectif de cette publication est “d’améliorer les conditions de vie des abeilles comme des pollinisateurs et de rendre les espaces attractifs (surfaces agricoles, bandes enherbées, jachères, jardins de particuliers et publics, abords des voies de circulation, surfaces gérées par les collectivités et les zones industrielles et commerciales)”.

Le document est en téléchargement sur le site internet du Ministère de l’agriculture et de l’alimentation (1,62 Mo)

Cette publication a été réalisée par un groupe de travail constitué autour de FranceAgriMer, avec le concours d’organismes techniques tels que Val’Hor, Astredhor, la Société nationale d’horticulture de France, l’Institut de l’abeille… et bien sûr le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Dans l’éventualité d’une ré-actualisation de cette liste, l’Afac-Agroforesteries apporte les remarques suivantes :

  • il serait souhaitable de compléter cette liste avec des plantes indigènes à bon potentiel nectarifère et mellifère telles que : le troène commun, le buis, le cornouiller,
  • il serait souhaitable de revoir la place dans la liste de certaines plantes ornementales, voire invasives (cette dernière caractéristique pouvant varier beaucoup d’une région à l’autre).
  • il serait souhaitable de recommander dans ce document l’utilisation d’arbres et d’arbustes labellisés “végétal local” lorsqu’ils sont disponibles.

L’Afac-Agroforesteries rappelle également l’importance de faire appel à des professionnels pour concevoir un projet de plantation, notamment pour ce qui concerne le choix des espèces en fonction de leur adaptation aux conditions pédo-climatiques du site de plantation.

Soumettre sa solution pour le climat à My Positive Impact

My positive impact – logo

Vous faites partie d’une association, collectivité ou startup/TPE et PME qui a développé une solution pour le climat ? Vous avez jusqu’au 15 septembre 2017 inclus pour proposer un projet dans le cadre de la campagne de mobilisation “My Positive impact”.

Organisée à l’initiative de la Fondation pour la nature et l’homme et de l’Union nationale des Centres permanents d’initiatives à l’environnement, cette campagne a pour but de promouvoir les
solutions aux impacts positifs pour le climat et le développement durable. Les projets lauréats se voient notamment récompensés par la réalisation d’un petit film permettant de communiquer sur la solution proposée.

Nouvelle liste des conseillers agroforestiers et techniciens bocage agréés BCAE7

Technicien bocage au pied d’une haie BCAE7

 

Suite aux appels à candidatures, lancés en juillet 2016 et en mars 2017 par l’Afac-Agroforesteries, 123 conseillers agroforestiers et techniciens bocage ont reçu l’agrément «à dispenser des prescriptions pour un meilleur emplacement environnemental d’une haie» présents sur toutes les régions de France (hormis la région PACA et la région Corse). Cette liste transmise au Ministère de l’Agriculture, a été diffusée aux DDTM concernées le 6 juillet 2017, pour y intégrer la liste des organismes agréés. Elle sera actualisée à la rentrée 2017.

« Arbre et agriculture biologique – regards des paysans bio de France »


Pour éclairer les producteurs-trices qui souhaitent se lancer, la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique (FNAB) a produit le recueil « Arbre et agriculture biologique – regards des paysans bio de France », qui présente des expériences concrètes en agroforesterie menées par des paysan-ne-s bio du réseau FNAB.

Si vous n’aviez pas encore eu le temps de vous plonger dans cette publication parue en fin d’année 2016, profitez de l’été pour rattraper votre retard et parcourir ce recueil très bien construit qui rassemble :
  

  • 11 fermoscopies de producteurs-trices bio du réseau FNAB qui pratiquent l’agroforesterie sur toute la France, dans 9 départements (régions Auvergne-Rhône-Alpes, Centre-Val-de-Loire, Hauts-de-France, Ile-de-France, Bretagne, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie), avec des informations sur les parcelles ou haies plantées, les avantages et les difficultés rencontrées, les investissements et l’accompagnement, des conseils pour celles et ceux qui souhaitent se lancer.
  • Une présentation de la plateforme TAB (Drôme), site expérimental agroforestier en bio
  • Un focus sur une démarche collective du réseau FNAB, avec l’ABP (Agriculture Biologique en Picardie)
  • Et aussi des interviews d’experts (Frédéric Santi, Christian Dupraz, Fabien Liagre) et un article « Comment penser et réussir son projet agro-forestier » de Laurie Castel (Chambre d’agriculture de la Drôme) et Aubin Lafon (AFAF), précédemment publié dans Alteragri.

2ème journée de rencontre et d’échange du RMT AgroforesterieS

Après une première édition en février 2017 au Ministère de l’agriculture, le RMT AgroforesterieS organise une nouvelle journée d’échanges et de rencontres “Croisons nos regards”, le 7 septembre 2017 à l’APCA (9 avenue George V, Paris).

L’Afac-Agroforesteries participera à cette journée, en tant que membre partenaire fondateur du RMT, et tout son réseau est également invité à y contribuer en préparant une intervention, ou en “simple” participant !

Pour contribuer à cette journée en présentant des résultats (de travaux, d’expérimentation, simulations, enquêtes..), un nouveau projet R&D, des outils ou méthodes, etc, il  vous suffit de remplir l’appel à contribution et le formulaire d’inscription en ligne.

Le Réseau  Mixte Technologique (RMT) AgroforesterieS rassemble près d’une cinquantaine de structures partenaires de la recherche, de la formation et du développement, autour de la thématique de l’agroforesterie en France (unités de recherche ou d’expérimentation, chambres d’agriculture, instituts techniques, établissements d’enseignement secondaire ou supérieur, associations, bureaux d’étude), et vise à créer des liens durables entre les partenaires du réseau pour le développement des agroforesteries.

 

Journées d’échanges “Agroforesteries et grandes cultures”

Crédit photo – les Bobines du Paysage, extrait du film “20 ans de transition agro-écologique à Villarceaux”

Les 5 et 6 septembre 2017, la Fondation de France organisera à la Bergerie de Villarceaux (95) la troisième édition des Rencontres Agroforesteries tempérées. 

Pour cette nouvelle édition, la Fondation de France s’associe avec la Fondation Léopold Mayer pour le Progrès de l’Homme qui appuie l’expérience menée sur le domaine de la Bergerie de Villarceaux, pour aborder plus spécialement le thème « Agroforesteries et grandes cultures ». Le centre écodéveloppement de Villarceaux avait accueilli en septembre 2011 les 4èmes rencontres nationales Arbres et Haies champêtres.

L’Afac-Agroforesteries participera à plusieurs titres à ces rencontres : comme discutant lors des tables-rondes, pour l’animation de plusieurs ateliers de terrain.

Les objectifs de ces journées sont :                          

  • rassembler les acteurs de l’agroforesterie pour favoriser échanges et croisement des savoirs, notamment entre terrain et recherche,
  • identifier les atouts et freins au déploiement de systèmes grandes cultures en agroforesterie et les besoins de production de connaissances,
  • contribuer à recueillir pratiques et questionnements sur les associations agroforestières entre arbres, haies et grandes cultures.

Les précédentes éditions des journées agroforesteries ont été organisées en 2015 par la Fondation de France en partenariat avec l’Association Française d’Agroforesterie – dans le cadre de Paysages in Marciac, puis en 2016 à Avignon en partenariat avec les acteurs de SMART pour approfondir le sujet de la production maraîchère en système agroforestier.
 

S'ABONNER

Je m'inscris à la lettre d'information

Une fois par mois, recevez un condensé des actualités de l'Afac-Agroforesteries directement dans votre boîte mail !
close-link