Guide de préconisations de gestion durable des haies

Extrait du guide de préconisations de gestion durable des haies – chapitre « recépage »

Dans le cadre du projet de labellisation du bois bocager géré durablement*, l’Afac-Agroforesteries réalise un guide de préconisations de gestion durable des haies pour accompagner le cahier des charges producteurs du futur label mais aussi le futur outil national « Plan de Gestion Durable des Haies ». Il s’inscrit dans le prolongement du référentiel national sur la typologie des haies suivant leurs modalités de gestion.

Ce guide donnera les grands principes de gestion et de sylviculture, pour les types de haies principaux, permettant le renouvellement de la haie. Il présente, également, les différents modes de traitement pour la cépée, le haut jet ou le têtard adaptés aux stades physiologiques des végétaux pour leur assurer une régénération et une croissance. Enfin ce guide abordera des préconisations pour le maintien de la biodiversité dans les haies et les matériels d’entretien à privilégier et ceux à proscrire.

Considéré comme un outil pédagogique et de découverte du monde des arbres et des arbustes de la haie est destiné aux propriétaires, agriculteurs et gestionnaires, pour améliorer leurs pratiques d’entretien des haies.

La sortie de ce guide des préconisations de gestion des haies est prévue pour octobre 2018 et sera disponible en téléchargement sur notre site internet : https://afac-agroforesteries.fr.

Contact :

 

*Projet piloté par quatre structures : la SCIC Bois Bocage Energie, Lannion Trégor Communauté, la SCIC Bocagenèse et la SCIC Mayenne bois Energie.

Vient de paraître : Arbres remarquables du Finistère

Ce bel ouvrage, préfacé par le chercheur Christophe Drénou, invite à de longues promenades, à la rencontre des arbres remarquables du bout du monde. Il engage à parcourir les parcs et les forêts, se perdre dans les chemins creux ou redécouvrir certains enclos paroissiaux finistériens.  En spécialistes passionnés, Mickaël Jézégou, Yannick Morhan et Guy Bernard, les auteurs de cet inventaire, sont partis à la découverte de près de 200 arbres insolites, exotiques ou sacrés. Ils en détaillent une large part, dont ils rapportent des anecdotes botaniques et historiques, souvent surprenantes. Leur patient collectage, assorti de 150 illustrations et de notes porte également témoignage de l’émotion perçue au pied de ces vénérables vieillards dont plusieurs d’entre eux évoquent l’importance du bocage en Finistère. Ces arbres constituent un précieux patrimoine dont la sauvegarde est un enjeu de société.  

 

(Crédits de la photo du hêtre de plein champ en vignette de l’article : Guy Bernard)

Les haies et les arbres champêtres pour incarner et faciliter la transition écologique, énergétique et paysagère

Dans cet article « Signé PAP n° 21 » publié en mai 2018 par le Collectif Paysages de l’après-pétrole, Paule Pointereau nous explique pourquoi, selon elle, le paysage de la transition écologique et énergétique n’existera pas sans les agriculteurs qui construisent, plantent, entretiennent et valorisent les structures paysagères composées d’arbres champêtres, dont les plus emblématiques sont les bocages. Paysagiste de formation, Paule Pointereau est directrice adjointe de l’Afac-Agroforesteries.

L’article de Paule Pointereau est le dernier article d’un tryptique consacré à l’arbre champêtre par le collectif PAP, nous vous invitons aussi à :

 
 Un trilogie d’article sur l’arbre champêtre :

Les notes « Signé PAP » consacrent trois articles au thème du retour de l’arbre champêtre dans le paysage de l’après-pétrole.

Retrouvant l’alliance millénaire de l’homme et de l’arbre, le paysage de l’après-pétrole sera un paysage dense en arbres ! Pour se passer des engrais issus du pétrole et de l’usage toxique des pesticides, l’agro-écologie sera amenée à retravailler les configurations spatiales que l’agriculture industrielle a eu tendance à privilégier et à généraliser – agrandissement des parcelles, comblement des fossés, arasement des levées de terre, arrachage des haies et des lignes d’arbres, rectification des cours d’eau. Ce faisant, et différemment selon chaque contexte local, l’agriculture retrouve la multitude des fonctions de l’arbre dans le système agricole et ravive ainsi une mémoire que l’ère du pétrole avait tendu à effacer.

 
Le collectif Paysages de l’après-pétrole et les notes « Signé PAP »

Soucieux d’assurer la transition énergétique et, plus généralement, la transition de nos sociétés vers le développement durable, 40 professionnels de l’aménagement se sont réunis en association au sein du Collectif Paysages de l’après-pétrole afin de promouvoir le rôle central que les démarches de paysage peuvent jouer dans les politiques d’aménagement du territoire.

Relatant des expériences, analysant des processus, identifiant des méthodes, la plateforme éditoriale du collectif Paysages de l’après-pétrole diffuse périodiquement des notes et des billets pour approfondir le débat et faciliter la diffusion des initiatives conduites par les territoires.

 

Un colloque national pour décembre 2018, « Territoires de l’après-pétrole : l’atout du paysage »

 L’Afac-Agroforesteries est partenaire du colloque national organisé à l’initiative du Collectif Paysages de l’après-pétrole, au Bassin minier et au Louvre Lens, les 5 et 6 décembre 2018 sur le thème « Territoires de l’après-pétrole : l’atout du paysage ».
 

Et si on regardait du côté du « bocage lithique » ?

Crédit photo – Fédération Française des Professionnels de la Pierre Sèche

Enclos, terrasses, cabanes, aiguiers, canaux d’irrigation, chemins caladés… la pierre sèche participe naturellement, harmonieusement, modestement mais astucieusement, et de plusieurs façon à maintenir la biodiversité et l’équilibre dans les paysages agricoles. Dans les régions géographiques où elles sont historiquement très présentes, les trames de murets et d’ouvrages de pierre sèche constituent un « bocage lithique », présentant de nombreuses similitudes avec le bocage formé de haies vives qui nous rassemble au sein de l’Afac-Agroforesteries.

Parce qu’il est toujours intéressant de sortir du champ de son domaine d’expertise et compte tenu des enjeux communs entre pierre sèche et arbre champêtre, nous vous invitons à découvrir la Fédération Française des Professionnels de la Pierre Sèche, collectif de professionnels de la pierre sèche, praticiens, concepteurs, chercheurs, associatifs avec qui connecter !

  1. Pierre sèche et biodiversité
  2. Pierre sèche et ruissèlement
  3. Pierre sèche et commande publique

A lire : « Les campagnes arborées de demain » – par Philippe Pointereau

« Dans un contexte où le stockage de carbone et la production d’énergies renouvelables deviennent une priorité et où l’objectif affiché est de développer l’agriculture biologique et de réduire l’usage des pesticides, n’est-il pas temps que l’arbre retrouve la place qu’il n’aurait jamais dû perdre dans notre paysage rural ? »

Dans ce Signé PAP n° 20 publié en avril 2018 par le Collectif Paysages de l’après-pétrole, Philippe Pointereau nous livre son analyse de ces enjeux et nous partage sa vision pour « Les campagnes arborées de demain ». Philippe Pointereau dirige le pôle agroenvironnement de Solagro, il est auteur de nombreux ouvrages et publications sur le bocage, l’arbre champêtre et les prés-vergers. Solagro fait partie des membres fondateurs de l’Afac-Agroforesteries et siège actuellement à son conseil d’administration.

 
 Un trilogie d’article sur l’arbre champêtre :

Les notes « Signé PAP » consacrent trois articles au thème du retour de l’arbre champêtre dans le paysage de l’après-pétrole.

Retrouvant l’alliance millénaire de l’homme et de l’arbre, le paysage de l’après-pétrole sera un paysage dense en arbres ! Pour se passer des engrais issus du pétrole et de l’usage toxique des pesticides, l’agro-écologie sera amenée à retravailler les configurations spatiales que l’agriculture industrielle a eu tendance à privilégier et à généraliser – agrandissement des parcelles, comblement des fossés, arasement des levées de terre, arrachage des haies et des lignes d’arbres, rectification des cours d’eau. Ce faisant, et différemment selon chaque contexte local, l’agriculture retrouve la multitude des fonctions de l’arbre dans le système agricole et ravive ainsi une mémoire que l’ère du pétrole avait tendu à effacer.

 
Le collectif Paysages de l’après-pétrole et les notes « Signé PAP »

Soucieux d’assurer la transition énergétique et, plus généralement, la transition de nos sociétés vers le développement durable, 40 professionnels de l’aménagement se sont réunis en association au sein du Collectif Paysages de l’après-pétrole afin de promouvoir le rôle central que les démarches de paysage peuvent jouer dans les politiques d’aménagement du territoire.

Relatant des expériences, analysant des processus, identifiant des méthodes, la plateforme éditoriale du collectif Paysages de l’après-pétrole diffuse périodiquement des notes et des billets pour approfondir le débat et faciliter la diffusion des initiatives conduites par les territoires.

 

Un colloque national pour décembre 2018, « Territoires de l’après-pétrole : l’atout du paysage »

 L’Afac-Agroforesteries est partenaire du colloque national organisé à l’initiative du Collectif Paysages de l’après-pétrole, au Bassin minier et au Louvre Lens, les 5 et 6 décembre 2018 sur le thème « Territoires de l’après-pétrole : l’atout du paysage ».
 
 
 

Tour de champs agroforestier, en Normandie les 14 et 15 juin 2018

Le GIEE Agroforesteries en Normandie, porté par ADAN (association pour une dynamique agroforestière en Normandie) et animé par la Chambre d’agriculture de Normandie, vous invite à réserver des aujourd’hui … 

les jeudi 14 et vendredi 15 Juin 2018, après midi…

pour son Tour de champs agroforestier

Contact

Yann PIVAIN

Chargé de missions agroforesteries agronomie et environnement
Représentant du Réseau Rural Agroforestier pour la Normandie
Animateur du GIEE Agroforesteries en Normandie
Tél : 02.32.35.95.32 – Courriel : yann.pivain@normandie.chambagri.fr

S'ABONNER

Je m'inscris à la lettre d'information

Une fois par mois, recevez un condensé des actualités de l'Afac-Agroforesteries directement dans votre boîte mail !
close-link