Retour sur la mobilisation pour les haies dans la PAC

En mai dernier, nous avions lancé une campagne de mobilisation. En effet, l’arbitrage sur la pondération des haies dans la PAC est attendu ce 1er juillet.

350 structures solidaires de la haie !

Suite à votre mobilisation, et aux nombreux relais effectués, ce sont au total plus de 350 structures et 3500 signataires qui nous ont apportés leur soutien en trois jours pour défendre la place des haies. Merci pour tous vos soutiens qui ont permis de peser pour défendre la haie lors de la dernière réunion de concertation sur la PAC qui s’est tenue le 20 mai 2022.

Nous avons transmis la semaine dernière nos recommandations aux ministres nouvellement nommés Marc Fesneau et Amélie de Montchalin, leur demandant que la prochaine PAC ne régresse pas sur la prise en compte des haies, puisqu’elles sont indispensables pour adapter notre agriculture au changement climatique, stopper l’érosion de la biodiversité, et sortir de la dépendances aux énergies fossiles. 

Suite à cette mobilisation, nous avons été reçu par le ministre Marc Fesneau. À cette occasion, nous avons pu lui rappeler les enjeux d’aller vers une pondération des haies de 10m2.

La haie symbole d’une PAC qui engage la transition agroécologique ?

Suite aux observations de la Commission européenne, les ministères rédigent la version définitive du PSN. D’après le calendrier annoncé, celui-ci sera remis le 8 juin prochain à la Commission européenne. 

L’arbitrage concernant les haies, sera-t-il, le symbole d’une PAC réellement plus verte ou d’un renoncement à sauver la biodiversité et le climat ? 

C’est d’ors et déjà un symbole de synergie de nos réseaux, et de compréhension des enjeux de la haie pour les 350 structures ayant accepté de soutenir publiquement notre mobilisation, merci à elles. 

Mobilisation : refusez de voir diminuer l’enjeu des haies dans la PAC !

Aujourd’hui, la haie est à nouveau menacée. Vendredi 20 mai, le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a organisé l’ultime réunion de concertation sur la future PAC. Les propositions sur la table sont très préoccupantes : la place des haies pourrait diminuer par cinq.

Alors que les préoccupations en matière de réchauffement climatique, de biodiversité et de protection des ressources en eau sont plus évidentes que jamais, ce serait un non-sens historique de voir la place de l’arbre reculer dans la future PAC.

Diminuer par cinq la place des haies reviendrait à choisir le PAYSAGE 2 au lieu du PAYSAGE 1 (cf. encadré) alors que l’arbre est un allié indispensable pour une agriculture plus productive et plus écologique. 

Le nouveau gouvernement rendra sa copie pour la PAC le 8 juin, d’ici-là mobilisons-nous pour sauver les haies !

Sans votre soutien, nous risquons de voir nos mobilisations des deux dernières années échouer :

Je refuse de voir diminuer l’enjeu des haies dans la PAC

Relais réseaux sociaux :

Vous pouvez nous aider à diffuser notre mobilisation en relayant nos posts sur les réseaux sociaux et/ou en diffusant notre communiqué à votre réseau :

Twitter.          Facebook

Linkedin        Communiqué

Contact presse :

Clara PICOT – chargée de communication

clara.picot@afac-agroforesteries.fr

Comprendre les enjeux :

Dans un document transmis le 16 mai, le Ministère de l’Agriculture a rendu publiques les propositions soumises aux derniers arbitrages pour la PAC, qui seront débattues le 20 mai. Parmi ces éléments figure une proposition (n°109, page 69) cruciale pour le devenir de l’agroforesterie.

En réévaluant artificiellement la pondération des haies (de 10 m2 dans la PAC en vigueur à 20 ou 50 m2 dans la proposition sur la table), il faudra tout simplement entre 2 à 5 fois moins de mètres de haies par ferme pour respecter la part minimale de surfaces favorables à la biodiversité à respecter pour bénéficier des aides de la PAC. 

En changeant cette pondération, c’est toute l’ambition environnementale de la PAC qui est remise en cause. 

A défaut d’un statu quo, le Réseau Afac demande que la pondération des haies ne soit pas réévaluée au-delà de 20m2. 

 

Légende des photos de paysage : 

PAYSAGE 1 :  1 mètre linéaire = 20 m2

PAYSAGE 2 :  1 mètre linéaire = 50 m2

 

Pour aller plus loin :

Toutes les propositions de l’Afac-Agroforesteries pour la PAC

Partage d’expériences et de connaissances chez les lauréats agroforesterie 2022

Ces 10 et 11 mai, les lauréats bretons du Concours Général Agricole des Pratiques Agro-Écologiques Agroforesterie ont accueilli une délégation d’élus, mécènes et techniciens pour une visite de ferme un peu spéciale. 

Fenêtre de diffusion de pratiques vertueuses pour l’arbre et la haie, ce concours vise à reconnaitre l’effort des agriculteurs qui agissent notamment contre le réchauffement climatique et s’appuie sur l’arbre pour repenser leur activité agricole. En 2022, sept territoires ont présenté des agriculteurs dans les catégories : gestion et implantation. Un premier niveau de sélection a eu lieu en local. Chaque territoire rassemble un jury aux compétences et profils diversifiés dont le rôle est de sélectionner un finaliste par catégorie parmi les inscrits locaux. Finalement ce sont 8 dossiers que le jury national a évalués pour sélectionner les 2 lauréats de chaque catégorie. 

Les lauréats ont été célébrés au Salon International de l’Agriculture où les mécènes de la section agroforesterie leur ont remis leurs prix. Récompensés pour leurs pratiques exemplaires, les lauréats sont de véritables ambassadeurs de l’arbre et la haie champêtre et leurs parcelles des vitrines pour les pratiques agroforestières. 

Rassembler les acteurs de la transition autour de pratiques vertueuses : 

Élus, techniciens, entreprises agro-alimentaires, coopératives, agriculteurs, structures territoriales, … Tous peuvent être acteurs de la transformation des territoires. Pour cette raison les lauréats ont accueilli chacun leur tour une délégation de ces acteurs pour communiquer leur manière de repenser l’arbre dans le secteur agricole. Finalement, ces rassemblements permettent de créer des moments d’échange où chacun peut partager ses interrogations et ainsi faire évoluer sa vision et ses perspectives d’engagement à son échelle.  

Pour soutenir les lauréats dans la diffusion de leurs pratiques auprès de publics souvent variés, les mécènes leur ont remis un kit de valorisation composé de panneaux personnalisés et outils digitaux.  

Comme plusieurs fois souligné lors de ces événements, la mise en œuvre de ce concours repose sur les structures organisatrices qui sont bien souvent des acteurs experts de la haie. Ces structures sont essentielles à la réalisation de projets durables. C’est pour cette raison que le Fonds pour l’Arbre met en place un appel à projets pour financer l’animation territoriale, clé de réussite, pour la préservation et l’implantation des haies. 

Dans la même mesure, la Fondation Yves Rocher, La Boulangère Bio et Olga, souhaitant développer un mécénat de qualité autour de l’arbre et de la haie champêtre, apportent leur soutien en simultanéité à la gestion et l’implantation durable de haies à travers deux dispositifs d’envergure nationale, le Concours des Pratiques Agroforesterie et le Fonds pour l’Arbre. 

Le 31 mai, ce sera au tour de la lauréate Ema Compang en Lozère d’accueillir l’événement et de sensibiliser à ses pratiques de gestion. 

Décryptage : L’arbre dans la future PAC, où en est le Plan Stratégique National ?

Après deux années de mobilisation intense pour obtenir une PAC ambitieuse pour l’agroforesterie, l’Afac-Agroforesteries a présenté son analyse de la prise en compte de l’arbre dans la future PAC, à l’occasion d’une webconférence, qui s’est tenue le 20 avril 2022. A cette occasion, nous avons décrypté le Plan stratégique national que la France a envoyé à la Commission européenne fin décembre 2021 et ses conséquences pour le développement de l’’agroforesterie.

S’informer : téléchargement de la présentation de la webconférence du 20 avril 2022

Pour aller plus loin : comparaison des observations de la Commission européenne avec le PSN

A retrouver dans cette webconférence :

1) Un décryptage de la prise en compte de l’arbre et la haie dans les 935 pages du Plan stratégique national (lien de téléchargement) :

  • prise en compte de l’arbre dans les hectares admissibles
  • nouvelle règle de conditionnalité des aides (BCAE8)
  • l’agroforesterie dans l’Ecorégime
  • aides à l’investissement du second pilier
  • mesures agroenvironnementales et climatiques

2) Une analyse de la lettre d’observation que la Commission européenne a envoyé à la France, en lui demandant de revoir le PSN pour mieux accompagner la transition écologique des secteurs agricoles et forestiers et discussions sur les conséquences que cela peut avoir sur la modification de la place de l’arbre dans la PAC

 

Base de connaissances Florelocale.fr – Webconférence de lancement, le 2 mai

Le 2 mai de 14h00 à 15h00, nous vous invitons à une webconférence de présentation et lancement de l’outil Florelocale.fr

La base de connaissance sur les végétaux locaux florelocale.fr se présente sous la forme d’une encyclopédie collaborative pour comprendre, se perfectionner et partager les connaissances sur les méthodes de collecte et de culture de différentes espèces ligneuses ou herbacées. Un forum de discussion complète l’outil pour faciliter les échanges et l’entre-aide entre professionnels et personnes intéressées souhaitant approfondir une question technique et enrichir les contenus.

Florelocale.fr s’appuie notamment sur les ressources du Guide technique “Collecte et mise en culture des arbres et arbustes sauvages et locaux” , publié par l’Afac-Agroforesteries en mars 2021 ” (en savoir plus)

Le projet Florelocale.fr est animé par l’Afac-Agroforesteries dans le cadre des actions qu’elle porte pour le développement de filières de végétaux sauvages et locaux, avec le concours financier de l’Office français de la biodiversité et à partir d’une proposition développée par Pierre-Alexis Nizan et Sylvain Tartavez.

Programme de la webconférence du 2 mai 2022 (14h00 à 15h00) :

  • Introduction et rappel du contexte : Baptiste Sanson
  • Encyclopédies “Flore ligneuse” et “Flore herbacée” : Sylvain Tartavez
  • Fonctionnalités du forum : Pierre-Alexis Nizan
  • Comment contribuer : Samuel Grillet
  • Animation et gouvernance : Baptiste Sanson
  • Temps d’échange avec les participants

 Modalités d’inscription à la webconférence :

 – webconférence gratuite, sans inscription

– lien Zoom : https://us06web.zoom.us/j/83335628299?pwd=eTI5eGU3akNUeHZDOTE3OUxNVTRkQT09 – ID de réunion : 833 3562 8299 – Code secret : 858487 – +33170379729,,83335628299#

S'ABONNER

Je m'inscris à la lettre d'information

Une fois par mois, recevez un condensé des actualités de l'Afac-Agroforesteries directement dans votre boîte mail !
close-link