Menu principal
Plantation chez un agriculteur des Flandres au Mont des Cats

Plantation chez un agriculteur des Flandres au Mont des Cats

Chantier de plantation chez un agriculteur des Flandres avec les Jardins du Cygne, le 14 février 2018

L’animation de plantation avec la Fondation et la Marque Yves Rocher s’est déroulée sur l’exploitation de Mr Nicolas Parent. Située sur le Mont des Cats, espace agricole remarquable, la ferme est installée sur la chaîne des Monts de Flandre et culmine à 164 mètres. Elle rencontre pourtant des problèmes majeurs d’érosion. Lors des derniers orages, des coulées de boues qui provenaient des champs cultivés en céréales, se sont déversées sur des parcelles de pâtures, en contre bas. Le chantier participatif de plantation a donc permis de planter une haie champêtre, barrière naturelle, pour lutter contre ces phénomènes d’érosion des sols. Ainsi, 400 végétaux espacés de 70 cm ont été plantés tous les 70 cm.

Chantier folies végétales du Muhlbach à Strasbourg

Chantier folies végétales du Muhlbach à Strasbourg

Chantier de plessage à Strasbourg avec Haies Vives d’Alsace, le 21 février 2018.

Le 21 février 2018, Haies Vives d’Alsace a organisé une animation de plessage sur un terrain, mis à disposition par la Ville de Strasbourg, pour mener des actions environnementales et sociales et proposer des expérimentations de génie écologique permettant d’accueillir la nature en ville. Ainsi, depuis 2015, 300 personnes ont participé à la construction des dispositifs tels que des clôtures végétales, des saules tressés, des haies plessées, des têtards, des espaces de jeux pour jeunes enfants, etc. De nombreux enfants du quartier se sont également retroussés les manches, via leur école, crèche, centre socio-culturel, ou parce qu’ils sont venus en famille. Les participants d’Yves Rocher ont poursuivi cette aventure humaine et écologique en construisant de nouvelles structures végétales plessées en saule.

Greffage de variétés fruitières anciennes à Thuré – Vienne

Animation greffe à Thuré avec Prom’Haies en Nouvelle-Aquitaine, le 21 mars 2018.

La deuxième édition de l’animation de greffe de variétés à fruitières anciennes et locales (poiriers et pommiers), organisée par Prom’Haies en Nouvelle-Aquitaine, les Croqueurs de Pommes, l’Afac-Agroforesteries et la Fondation Yves Rocher, a réuni avec succès de nombreux volontaires d’Yves Rocher. Cette inititation aux différentes techniques de la greffe a permis de comprendre l’enjeu d’assurer une sauvegarde de ce patrimoine végétal de la région et la magie de la greffe. Chaque greffeur est reparti avec son arbre greffé pour le planter chez lui. Cette animation s’est terminée avec la visite de la ferme de Mr François Michaud qui a planté 25 hectares en agroforesterie avec l’aide du programme « Plantons en France ».

Nouvelle liste des conseillers agroforestiers et techniciens bocage agréés BCAE7

Nouvelle liste des conseillers agroforestiers et techniciens bocage agréés BCAE7

Technicien bocage au pied d’une haie BCAE7

 

Suite à l’appel à candidatures lancé le 15 janvier 2018 et à la reconduction des renouvellements des agréments, 116 conseillers agroforestiers et techniciens bocage de 74 organismes, présents sur toutes les régions de France (hormis la région PACA et la région Corse) sont agréés à dispenser des prescriptions pour un meilleur emplacement environnemental d’une haie dans le cadre de la BCAE7, par l’Afac-Agroforesteries. Cette liste transmise au Ministère de l’Agriculture, sera diffusée prochainement aux DDTM concernées. 

 
 
Plantation de haies dans une nouvelle parcelle maraîchère – Plateau de Saclay

Plantation de haies dans une nouvelle parcelle maraîchère – Plateau de Saclay

Chantier de plantation sur le plateau de Saclay avec Haie Magique, le 23 mars 2018.

A Igny, en bordure du plateau de Saclay, les partenaires d’Yves Rocher sont venus planter sur les parcelles maraichères de Serge Coussens. L’association Haie Magique, avec le soutien de l’Afac-Agroforesteries et de la Fondation Yves Rocher, a conçu et organisé ce chantier de plantation de haies champêtres entre les bandes de cultures maraîchères. Ces linéaires de haies deviendront constitueront une infrastructure agroécologique consolidant le système de production légumière pour sa capacité à accueillir les insectes auxiliaires, son effet brise-vent sur un plateau venté, son action de drainage des eaux pluviales. Une fois le système de production maraîchère lancé, Serge Coussens ouvrira la parcelle au public qui pourra venir faire de l’auto-cueillette et aider à cultiver. En parallèle, l’association Haie Magique cultivera du saule dans la zone humide pour produire de l’osier et des boutures. L’ensemble de la parcelle (y compris les mares restaurées) et l’agencement des différentes activités sont organisés pour former un parcours ludo-pédagogique autour de la biodiversité sauvage et cultivée.

Noté B par le jury, le projet RESP’HAIES va se poursuivre jusqu’au dossier finalisé

Noté B par le jury, le projet RESP’HAIES va se poursuivre jusqu’au dossier finalisé

En novembre 2018, l’Afac-Agroforesteries et un consortium de partenaires ont déposé une manifestation d’intérêt (l’Afac-Agroforesteries éant organisme chef de file), au nouvel appel à projet d’innovation et de partenariat 2018 du CASDAR (compte d’affectation spéciale « développement agricole et rural » (CASDAR) du ministère de l’agriculture et de l’alimentation, créé par la loi de finances pour 2006. Le CASDAR est alimenté par la taxe sur les exploitations agricoles).

Le projet déposé par l’Afac-Agroforesteries porte spécifiquement sur les haies et a pour titre RESP’HAIES pour “RESilience et PERformances des exploitations agricoles liées aux HAIES”. 

En effet, ce projet vise à produire des ressources (outils, méthodes, démarches, nouvelles données) pour mieux préserver et valoriser les haies dans l’espace agricole. S’il est lauréat, ce projet débutera en janvier 2019 et durera 36 mois. Auparavant un jury d’expert indépendant a examiné les dossiers et exprimé son appréciation sous la forme d’un avis.

RESP’HAIES a été noté B par le jury, qui en a apprécié l’intérêt potentiel non négligeable, la présentation claire et le partenariat technique et complémentaire. Pour être améliorée, la version finalisée du dossier devra s’attacher à préciser les modalités de valorisation et de diffusion, et les cibles et finalités concrètes devront être précisées.

Les partenaires du consortium de RESP’HAIES ont donc décidé de poursuivre jusqu’au dépôt du dossier finalisé qui devra être remis le 10 avril 2018. Les lauréats du projet seront connus en juillet 2018. 

Pour rédiger cette manifestation d’intérêt, l’Afac-Agroforesteries s’est appuyée sur les travaux d’un séminaire d’écriture qui avait eu lieu en septembre 2016 à Puydarrieux, et sur une commission de travail dédiée, pilotée par Frédéric Coulon de Solagro et Fabien Liagre d’Agroof. Outre l’Afac-Agroforesteries, le consortium de partenaires réunis pour participer au projet RESP’HAIES regroupe onze organismes parmi lesquels des partenaires de l’enseignement agricole (CEZ-Bergerie nationale de Rambouillet, EPLEFPA de Melle) ,de la recherche (UMR CNRS 6554 – laboratoire GEOPHEN LETG de l’université de Caen, INRA de Rennes – UMR BAGAP, l’UMS CNRS 3486, Maison de la recherche en Sciences Humaines – CERREV de l’université de Caen), des structures membres de l’Afac-Agroforesteries (Solagro, Agroof, la SCIC Bois Bocage Energie, la chambre d’agriculture de la Manche – FABM) et l’association Sciences citoyennes.

Deux autres dossiers Casdar – “PILAF” et “DECISYF” – ont été également été déposés cette année par des collègues des réseaux chambre, de l’INRA et de UniLasalle Beauvais : ces projets portent sur l’agroforesterie intraparcellaire. Seul le dossier DECISYF fera l’objet d’un dépôt de dossier finalisé.

Jusqu’à la date de publication des lauréats, le contenu du projet casdar RESP’HAIES porté par l’Afac-Agroforesteries est confidentiel. Nous pourrons ensuite le partager au cas par cas, vous pouvez nous en faire la demande en écrivant à baptiste.sanson@agroforesteries.fr

 

Page 1 sur 5212345102030Dernière page »