Journée nationale de l’agroforesterie le 18 décembre 2018 à Paris

La prochaine journée nationale de l’agroforesterie se tiendra le mardi 18 décembre 2018 à Paris au Ministère de l’agriculture et de l’alimentation (Rue de Varenne – Salle Gambetta, de 10 h à 17 h). Elle est co-organisée par le ministère et le RMT-Agroforesteries. Deux grands seront abordés au cours de la rencontre  : le matin, l’état d’avancement du plan de développement de l’agroforesterie après trois années et les actions associées; l’après-midi, un focus sur “agroforesterie et changement climatique” au lendemain de la COP24 de Katowice.

Pour des renseignements complémentaires, n’hésitez pas à envoyer un mail à rmt-agroforesteries@apca.chambagri.fr

Le projet RESP’HAIES est lauréat 2018 de l’appel à projet CASDAR IP !

 
Le 29 octobre 2018, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a signé un arrêté déclarant l’Afac-Agroforesteries lauréate de l’appel à projet d’innovation et de partenariat 2018 du CASDAR¹ pour le projet RESP’HAIES, dont le dossier finalisé avait été déposé en avril 2018.
 

Le projet de recherche et développement déposé par l’Afac-Agroforesteries présente l’originalité de porter spécifiquement sur les haies et a pour titre RESP’HAIES pour “RESilience et PERformances des exploitations agricoles liées aux HAIES”. 

Partenaires et calendrier :

Le projet RESP’HAIES débutera en janvier 2019 et durera 36 mois. Il rassemble un consortium onze organismes partenaires parmi lesquels des partenaires de l’enseignement agricole (CEZ-Bergerie nationale de Rambouillet, EPLEFPA de Melle) ,de la recherche (UMR CNRS 6554 – laboratoire GEOPHEN LETG de l’université de Caen, INRA de Rennes – UMR BAGAP, l’UMS CNRS 3486, Maison de la recherche en Sciences Humaines – CERREV de l’université de Caen), des structures membres de l’Afac-Agroforesteries (Solagro, Agroof, la SCIC Bois Bocage Energie, la chambre d’agriculture de la Manche – FABM) et l’association Sciences citoyennes.

 
Objectifs de RESP’HAIES :

L’enjeu du projet RESP’HAIES est de promouvoir l’implantation, la gestion et la valorisation multifonctionnelle des haies au sein des exploitations et des territoires locaux, pour qu’elles contribuent à la résilience des exploitations agricoles et à leurs performances économiques, environnementales et socio-territoriales.

Afin de favoriser l’intégration des haies dans les systèmes de production pour leur durabilité, RESP’HAIES vise à produire de nouvelles ressources pour équiper les professionnels qui agissent, conseillent et forment les (futurs) agriculteurs et gestionnaires territoriaux sur la thématique de la haie. Dans une logique de complémentarité avec les actions du Plan de développement de l’agroforesterie, du RMT AgroforesterieS et du Réseau Rural Agroforestier Français, le projet RESP’HAIES a pour objectifs opérationnels :

  •  de caractériser les haies en tant que ressources territoriales en élaborant un référentiel national de productivité et de cubage des haies et en étudiant les déterminants sociotechniques de l’évolution de la ressource ;
  • d’évaluer les dynamiques des services écosystémiques des haies et leurs effets sur les performances technico-économiques des exploitations agricoles ;
  • de fournir des arguments techniques aux conseillers et aux formateurs pour aider les agriculteurs dans leurs décisions ;
  • d’élaborer des outils pour favoriser l’engagement des agriculteurs et des gestionnaires locaux dans une gestion multifonctionnelle des haies ;
  • de développer le travail en réseau afin de mutualiser des démarches techniques et pédagogiques pour favoriser les innovations.

Vous pourrez suivre l’avancement du projet RESP’HAIES via une page dédiée sur le site internet de l’Afac-Agroforesteries et une rubrique de la lettre d’information.

Pour plus des renseignements complémentaires, vous pouvez-vous adresser par mail à Baptiste Sanson, chef de projet de RESP’HAIES : baptiste.sanson@agroforesteries.fr

¹ : Le CASDAR est le compte d’affectation spéciale « développement agricole et rural »  du ministère de l’agriculture et de l’alimentation, créé par la loi de finances de 2006. Le CASDAR est alimenté par la taxe sur les exploitations agricoles.

 

Formation : Comment tirer un bénéfice des haies champêtres ?

ADEAR45

L’Association pour le Développement de l’Emploi Agricole et Rural du Loiret (ADEAR45)vous propose une formation sur la mise en place de haies arborescentes et de haies champêtres sur sa ferme les lundi 5 et vendredi 30 novembre prochain à Férolles (proche de Jargeau) puis Viglain (proche de Sully) (45 – Loiret).

Si l’on connaît bien les intérêts écologiques des haies, notamment pour la biodiversité, les bénéfices agronomiques et économiques sont également multiples. Actions sur le sol, le potentiel de production, les auxiliaires de cultures, le bien-être animal, la ressource fourragère, la valorisation du bois… Gérer ces éléments linéaires semi-naturels de manière optimisée peut être très bénéfique pour un agriculteur.

Pour cela, l’Association pour le Développement de l’Emploi Agricole et Rural du Loiret vous invite à la formation “Mise en place de haies arborescentes et champêtres sur sa ferme” qui aura lieu le lundi 5 novembre et le vendredi 30 novembre 2018.
Cette formation s’adresse aux agriculteurs et porteurs de projet d’installation agricole du Loiret. Elle a pour objectif de présenter les avantages de planter des haies sur sa ferme et d’apporter les connaissances théoriques et pratiques nécessaires à leur mise en place et à leur gestion. Elle se déroulera sur deux jours :
– Lundi 5 novembre, matin : Apports théoriques en salle (Férolles) ;
– Lundi 5 novembre, après-midi : Visites de haies présentant différentes fonctions sur le terrain (Sigloy, Férolles);
– Vendredi 30 novembre: Chantier de plantation à Viglain et échanges entre stagiaires sur leurs projets de plantation.

Christophe SOTTEAU, conseillé spécialisé dans l’accompagnement des projets agroforestiers, et Denis MIEGE, naturaliste à Loiret Nature Environnement, vous présenteront les aspects suivants :
– Intérêts agronomiques et écologiques des haies ;
– Intérêts économiques ;
– Choix des essences ;
– Méthodes de plantation et d’entretien des haies ;
– Législation vis à vis de la plantation et de l’entretien des haies ;
– Financements disponibles.

Pour toutes inscriptions ou pour plus de détails sur le programme, contactez Cécile Ruppli :
02 38 53 45 85 – cecile.ruppli@adear45.org

Retour sur le 1er comité de suivi national du label bois bocager géré durablement

Le premier comité de suivi national du projet label bois bocager géré durablement s’est tenu le 20 septembre 2018, à l’Agence française pour la biodiversité. Près de 40 participants, appartenant à 28 organismes différents, représentants de la filière en tant que producteurs, consommateurs, transformateurs, société civile ou institutionnels ont assisté à cette réunion nationale et ont pu exprimer leur avis ou questionnement sur le projet. Les témoignages et les expressions des acteurs, politiques et économiques, de la filière bois bocager ont permis d’affirmer l’attente forte quant à l’existence de ce label. Ce dernier pourra compter sur leur implication et leur portage pour les années de lancement qui vont suivre. Plusieurs pistes ont été évoquées pour assurer un portage national du label et elles seront à déterminer très prochainement. Le prochain Comité de suivi qui se tiendra entre mai et juin 2019. 

Le projet label bois bocager géré s’inscrit dans le plan de développement de l’agroforesterie, coordonné par le Bureau du Changement Climatique et Biodiversité (BCCB) du Ministère de l’Agriculture, sous l’action « promouvoir la reconnaissance «bois agroforestier géré durablement » » copilotée par l’Afac-Agroforesteries et l’APCA.

Dans le cadre de cette action, l’Afac-Agroforesteries et un collectif de structures (la SCIC Bois Bocage Energie, la SCIC Bocagenèse, le SCIC Mayenne Bois Energie et Lannion Trégor Communauté) soutenues par leurs Régions (Normandie, Bretagne, Pays de la Loire), travaillent aux outils de mise en place d’une labellisation du bois reconnaissant et valorisant la gestion durable du bocage.

Ce projet a pour ambition d’apporter une réponse aux nouveaux défis importants émergeants pour les filières territoriales de production de plaquettes du fait de la mobilisation accrue de la biomasse issue du bocage comme substitution aux énergies fossiles (dans le cadre des engagements de la France sur le changement climatique). Ce système de labellisation nationale permettra de valoriser le travail de gestion durable des producteurs de bois bocager, d’apporter de la traçabilité et de la transparence dans la chaîne de gestion et de production et de développer des filières locales et multipartenariales (consommateurs, pouvoirs publics, revendeurs, producteurs, …).

Lancement de la tournée des animations-plantations avec la Fondation Yves Rocher

Comme chaque année, l’Afac-Agroforesteries et la Fondation Yves Rocher démarrent la tournée des animations de plantation d’arbres champêtres dans toute la France. Elle accompagne le programme “Plantons en France-en route vers les 5 millions” 10 animations auront lieux au cours de la saison 2018-2019 avec les opérateurs membres de l’Afac-Agroforesteries. Plus de 2000 arbres seront plantés lors de ces évènements qui réuniront près de 300 personnes.

Programmation des animations :

  • PLANTATION DE HAIES FRUITIÈRES : Saint-Laurent-d’Aigouze (Gard) / 7 nov. 2018
  • PLANTER POUR ABRITER LE TROUPEAU DE BREBIS : La Motte-en-Galaure (Drôme) / 14 nov. 2018
  • PLANTATION POUR LES SALARIÉS DU SIÈGE YR RENNES : Rennes (Ille-et-Vilaine) / 5 déc. 2018
  • PLANTATION DE HAIES DANS LES PARCELLES DE LA GACILLY : Glénac (Morbihan) / 7 déc 2018
  • PLANTATION DE HAIES DANS LE PARC NATUREL RÉGIONAL DU VEXIN FRANÇAIS : Villarceaux (Val-d’Oise) / 6 fév. 2019
  • PLANTATION DE HAIES DANS LE BOCAGE GATINAIS : Nanteau-sur-Lunain (Seine-et-Marne) / 20 fév. 2019
  • GREFFAGE DE FRUITIERS : Angoulême (Charente) / 27 fév. 2019
  • PLESSAGE D’UNE HAIE CHAMPÊTRE : Nantes (Maine-et-Loire) / 6 mar. 2019
  • PLANTATION D’UNE HAIE VIVE : Colmar (Haut-Rhin) / 20 mar. 2019

Les lauréats du programme “Plantons en France- En route vers les 5 millions” – saison 2018-2019

Depuis maintenant 8 ans, la Fondation Yves Rocher-Institut de France s’est engagée dans un partenariat avec l’Afac-Agroforesteries dans le cadre de son programme «Plantons pour la Planète».  Le 1er mars 2018, l’Afac-Agroforesteries a lancé un appel à projets “Plantons en France- En route vers les 5 millions” pour la plantation de 600 000 arbres sur la saison 2018-2019. Au total, 73 opérateurs, de la France entière, ont été retenus et bénéficieront d’une aide pour les plantations d’arbres et d’arbustes et majorée pour les plants labellisés Végétal local. Encore et plus que jamais, ce dispositif est un véritable levier opérationnel pour impulser une dynamique de plantation de haies, de vergers ou d’alignement d’arbres en intraparcellaires afin de reconstituer un maillage bocager, de favoriser les systèmes agroforestiers et de réintroduire l’arbre au cœur des territoires ruraux.