Les haies en rupture de pente freinent l’érosion et améliorent la qualité de l’eau

La qualité de l’eau dans les Mauges (Maine-et-Loire) est un sujet de préoccupation sur ce territoire. C’est pourquoi le CPIE-Loire-Anjou et le Collectif Citoyen ont organisé le 14 mars dernier un grand débat réunissant élus, citoyens, associations et techniciens pour répondre et proposer des solutions. Mission Bocage a contribué à ces échanges en produisant une vidéo sur les haies en rupture de pente. En effet, le relief “tuilé” des Mauges est favorable à l’érosion et aux ruissellements, qui lessivent les sols et transportent les substances chimiques dans les cours d’eau. L’arasement des haies accélère fortement ce processus. C’est pourquoi il est important de reconsidérer la plantation de haies dans les pentes pour créer une barrière solide et naturelle qui freine les écoulements et limitent le charriage des limons et autres éléments fins du sol.

 

Replay de la conférence web : « Quels végétaux pour préserver la biodiversité ? »

webinaire végétal local

Les maîtres d’ouvrages et les gestionnaires d’espaces souhaitent de plus en plus utiliser des plantes sauvages collectées dans leur région d’origine. Pour répondre à leurs questions et les aider dans leurs démarches, l’Agence française pour la biodiversité a organisé, en décembre dernier, une conférence en ligne (Webinaire) autour de la thématique « quels végétaux pour préserver la biodiversité ? ». L’occasion de présenter « Végétal local », démarche fondée sur une expertise scientifique reconnue qui permet de garantir et de contrôler l’origine locale des végétaux sauvages.

 

 

Les enjeux pour la biodiversité locale en vidéo

La marque Végétal local est portée par l’Agence Française pour la Biodiversité. Le CBN des Pyrénées et de Midi-Pyrénées, l’Afac-Agroforesteries et Plante & Cité en assurent l’animation à l’échelle nationale. Dans cette vidéo produite en 2018 par EDF (soutien de la marque) vous découvrirez comment la marque Végétal local permet de garantir l’origine de végétaux sauvages (ligneux et herbacés) qui seront utilisés ensuite pour des chantiers de restauration écologique, de plantations de trames arborées, ou pour tout autre aménagement en faveur de la biodiversité.

Avec le soutien de la Fondation Yves Rocher – Institut de France, l’Afac-Agroforesteries est engagée très activement dans le développement de la filière ligneuse de la marque Végétal local puisque plus de 30 % des plants d’arbres et d’arbustes de l’Appel à Projet “Plantons en France” sont labellisés Végétal Local.

 

Le rôle de la chouette de l’Oural dans la protection des vergers de pommiers

chouette oural pommiers

(Article publié dans Osaé, Plateforme d’échanges pour la mise en pratique de l’agroécologie, que nous reproduisons avec l’aimable autorisation de Solagro)

Les campagnols sont des ravageurs particulièrement actifs dans les vergers de pommiers. C’est sur ce constat que la chercheuse japonaise Chie Murano a mis en évidence le rôle efficace de la chouette de l’Oural (Trix uralensis) pour le contrôle de ces populations, et ainsi participer à la protection des cultures. Une étude a ainsi été mise en place pour mesurer les effets positifs de cette chouette dans ces vergers et il en est ressorti que plus les populations de campagnols ont été réduites de plus de 60 %.

L’appel à projets “Nourrir l’avenir” est ouvert

fondation daniel nina carasso logo

La Fondation Daniel et Nina Carasso a lancé l’appel à projet “Nourrir l’avenir – Des innovations pour accélérer la transition vers une alimentation durable”. Celui-ci a pour objectif de rechercher  des projets qui créent des savoirs, des services ou des produits avant-gardistes, risqués, inespérés, voire impensés, pour permettre un accès universel à une alimentation saine, respectueuse des personnes et des écosystèmes.

Cet appel à projet est ouvert du 1er mars au 30 avril 2019.