Retour sur l’AG de l’Afac-Agroforesteries

Assemblée générale de l’Afac-Agroforesteries – 28 février 2018 à Sare.

L’Afac-Agroforesteries a tenu son Assemblée générale annuelle le 28 février 2018 à Sare. Moment important de la vie de l’association, l’AG a permis de débattre sur les avancées et les perspectives des différentes commissions de travail aux thématiques de l’Afac-Agroforesteries. Les échanges se sont prolongés avec une table ronde sur les dynamiques de structuration régionales de réseaux engagés en faveur des systèmes agroforestiers.

Télécharger les documents validés ou présentés en AG.

Adhérents et administrateurs ont pu élire les nouveaux membres du Conseil d’administration.Il compte 21 membres répartis en trois collèges et se réunit régulièrement pour suivre les orientations stratégiques de l’association. 

La composition du Conseil d’administration 2018-2019 :

Le premier collège est composé des structures dont l’objet premier est la prise en compte de la haie, de l’arbre hors forêt et de toutes les agroforesteries.

Prom’Haies en Nouvelle-Aquitaine – Françoise SIRE

Misison Bocage – Yves GABORY

Mission Haies Auvergne –  Sylvie MONIER

AFAHC Occitanie – Nathalie HEWISON

Les Planteurs Volontaires – Alan GUILLOU

Haies Vives d’Alsace – Jacques DETEMPLE

Passages Franck Viel

 

Le deuxième collège est composé des collectivités et des administrations de l’Etat, des organismes de l’agriculture et de la forêt, des structures dont la prise en compte de la haie et de l’arbre hors forêt n’est pas l’objet principal.

Association des techniciens de bassins versants bretons (ATBVB) -Catherine MORET

CAUE de la Creuse – Marin BAUDIN

Fédération des association de boisement de la Manche (FABM) – Pascal LECAUDEY, représenté en permanence par Eddy CLERAN

Fédération nationale des chasseurs (FNC) – Willy SCHRAEN représenté en permanence par Olivier CLEMENT

CREN Poitou-Charentes – Patricia BUSSEROLLE représentée en permanence par Michel BOUTAUD

Parc Naturel Régional de la Brenne  – Dany CHIAPERRO et Clémence LEGROS en suppléante

Chambre régionale d’agriculture des Pays de la Loire  – Dominique BORDEAU représenté en permanence par Philippe GUILLET

  

Le troisième collège est composé d’entreprises, des centres de recherche et des établissements d’enseignement et de toutes autres personnes adhérant à titre personnel.

A titre individuel – Xavier DEVAUX

SCIC Mayenne Bois Energie – Emmanuel LELIEVRE

Agroof – Fabien LIAGRE

SCIC Bois Bocage Energie – Laurent NEVOUX

Solagro – Frédéric COULON

A titre individuel – Philippe HIROU

A titre individuel – Pierre BALLAIRE

Edito de la présidente de l’Afac-Agroforesteries

S’il est une phrase qui ne change pas dans nos statuts, c’est bien la première : «L’association réunit et représente les personnes physiques et morales œuvrant en faveur des arbres et des haies champêtres, et de l’agroforesterie sous toutes ses formes». Agir pour la haie et l’arbre champêtre, c’est le ciment de notre réseau. 

Vos activités, chers membres et partenaires, prouvent leur utilité au quotidien au pied de la haie et remplissent une mission plus large relevant de l’intérêt général car elles font le lien entre les transitions écologique et énergétique, en renforçant la fonctionnalité de nos territoires et la qualité de nos paysages. 

Vos actions au plus près du terrain donnent toute sa crédibilité à l’Afac-Agroforesteries, dont la mission première de tête de réseau, est d’être à votre écoute et de relayer vos réalisations et vos préoccupations auprès des ministères et des décideurs. Ce rôle de porte-parole et de courroie de transmission du bas vers le haut et du haut vers le bas est fondamental. Après dix années de fonctionnement, célébrées en juin dans le Saumurois, nous gagnons en reconnaissance et en légitimité. Nous pouvons être fiers de la place que nous occupons aujourd’hui à l’échelle nationale : il nous faudra continuer d’affirmer notre présence comme nous avons pu le faire au cours de cette année 2017 (avec les ministères de l’agriculture et de l’environnement, avec l’Agence française pour la biodiversité, avec le monde de la recherche et de l’enseignement, …). 

Le rapport d’activité vous donnera un panorama complet de l’année écoulée. Quelques actions sont à saluer car elles reflètent bien la dynamique de notre association :

en 2017, nos moyens humains ont augmenté avec l’arrivée de Baptiste Sanson aux côtés de Paule Pointereau et  avec le salariat de Marie-Hélène Berthoud. 

cet apport de forces vives a permis de démarrer de nouveaux projets comme la préparation des sixièmes Rencontres nationales arbres et haies champêtres sur le thème « Ressources en eau, ressources bocagères », la coordination d’une réponse à l’appel à projet Casdar (projet RESP’HAIES), tout en maintenant le développement d’actions essentielles pour l’avenir de l’arbre champêtre comme la création d’un label « bois bocager géré durablement », le développement des filières de production d’arbres et d’arbustes labellisés Végétal local, etc.

Tous ces projets ne pourraient pas être portés par l’Afac-Agroforesteries sans le soutien constant et vraiment indispensable de notre partenaire et mécène, la Fondation Yves Rocher – Institut de France, qui se tient à nos côtés depuis 2008 et grâce à qui nous aurons planté 3 millions d’arbres au printemps 2018. Nous lui adressons nos plus chaleureux remerciements et nous avons la grande joie de vous annoncer que ce partenariat va se poursuivre dans le cadre d’un nouveau programme qui nous mènera jusqu’en 2021 avec l’objectif d’atteindre les 5 millions d’arbres.

Nous remercions aussi la Fondation Charles Léopold Mayer pour le Progrès de l’Homme (FPH), qui nous a apporté en 2017 un soutien précieux en accueillant gracieusement notre séminaire stratégique annuel à Villarceaux et qui nous met à disposition un bureau dans ses locaux parisiens. Les liens avec la FPH vont se renforcer encore puisqu’une convention de partenariat va être signée jusqu’en 2020. 

Enfin, l’Afac-Agroforesteries ne serait rien sans l’investissement de ses administrateurs et de tous ses membres, merci à vous tous pour votre implication indispensable. 

En 2018, au delà du programme d’actions évoqué précédemment, l’Afac-Agroforesteries portera une attention particulière à l’émergence d’antennes régionales. Nous avons aussi pour objectif de mieux formaliser notre projet associatif pour reprendre et actualiser les valeurs de la charte de l’association en fixant le cap pour les 10 prochaines années. 

Le réseau Afac-Agroforesteries est riche de sa diversité et fort de sa solidarité. La reconnaissance obtenue se doit d’être à la hauteur du travail accompli. Nous sommes de ceux qui agissent car conserver, gérer, planter se fait sur le terrain. Alors, continuons !

Pour l’Afac-Agroforesteries, Françoise Sire, présidente

La SCIC Mayenne Bois Energie rejoint le conseil d’administration

Emmanuel Lelièvre, président directeur général de la SCIC Mayenne Bois Energie, dans un têtard de châtaignier pluricentenaire de sa ferme.

 
Lors de l’Assemblée générale de l’Afac-Agroforesteries qui s’est tenue à Sare le 28 février 2018, la SCIC Mayenne Bois Energie, représentée par Emmanuel Lelièvre, a été élue à l’unanimité pour siéger à son conseil d’administration. Emmanuel Lelièvre témoigne de son engagement pour l’arbre et la haie et de sa volonté de s’investir dans l’association :
Je suis investi dans la gestion et la valorisation durable de la haie et du bocage depuis 2005, au travers de la présidence de l’association Bois Bocage Énergie de St Hilaire du Maine (53) puis de la SCIC Mayenne Bois Énergie. 
J’ai toujours eu la volonté de travailler en réseau pour mieux défendre l’arbre, la haie. Depuis bientôt deux ans, Mayenne Bois Énergie est associée au projet de création du label bois bocage géré durablement, piloté efficacement, admirablement, formidablement, …… par l’Afac-Agroforesteries. 
J’ai pu apprécier la qualité professionnelle mais aussi humaine de ses membres. Nos réunions sont toujours des moments intenses de travail, de réflexions, d’écoute dans un contexte chaleureux. C’est donc avec beaucoup de plaisir et d’envie que je suis prêt, à rejoindre le CA de l’Afac-Agroforesteries et de contribuer modestement à son rayonnement. 

Vers un outil plan de gestion des haies national

En tant que co-pilotes de l’action 4.3 du plan de développement de l’agroforesterie, intitulée « Mettre en place des plans de gestion durable des systèmes agroforestiers et promouvoir la reconnaissance « bois agroforestier géré durablement », l’APCA et l’Afac-Agroforesteries mettent en place un groupe de travail national sur l’outil plan de gestion des haies. La première réunion nationale aura lieu :
le 17 avril 2018 à Paris
 
Cette démarche a pour ambition de proposer un outil opérationnel et harmonisé à l’échelle nationale. En effet, de nombreux plans de gestion ont été mis en place par des structures engagés en faveur des haies et du bocage et ont fait leurs preuves. Ces outils mériteraient d’être mis en commun et à disposition de tous. 
 
Parce qu’il permet un état des lieux et une connaissance fine des haies d’une exploitation, le plan de gestion est un outil incontournable tant pour l’exploitant que pour le conseiller agroforestier ou le technicien bocage. Il est également une base indispensable pour le label bois bocager géré durablement.
S'ABONNER

Je m'inscris à la lettre d'information

Une fois par mois, recevez un condensé des actualités de l'Afac-Agroforesteries directement dans votre boîte mail !
close-link