Menu principal

 

Capture d’écran 2016-04-04 à 09.17.41

Télécharger le poster

Cette thèse menée par Mathilde Rue, paysagiste dplg, débutera en septembre 2016, avec le financement Fondation de France.

Nous nous intéresserons aux nouveaux paysages produits par l’agroforesterie et aux représentations paysagères des acteurs-agriculteurs et autres habitants-témoins de ces transformations. A ce jour les études autour de l’agroforesterie en agronomie, économie et environnement sont significatives mais la question du rôle des esthétiques et motivations paysagères a peu été posée. Nous faisons l’hypothèse d’un lien entre l’engagement agroforestier et la volonté de façonner le paysage. La recherche produira et s’appuiera sur des iconographies (film, photographie) et des paroles agroforestières (entretiens). Dans un premier temps il s’agira de dresser les ‘portraits’ des paysages comme des profils d’agriculteurs engagés en agroforesterie, puis de comprendre leurs pratiques de terrain et leurs intentions paysagères.

Le travail de thèse (Mathilde RUE) prendra place au sein de l’UMR CNRS, 5193 Lisst Dynamiques rurales, à Toulouse, encadré par Jean-Pascal Fontorbes, co-encadré par Oliver Bories et avec le LAREP (Laboratoire de Recherche en Paysage, ENSP Versailles), avec Sophie Bonin et Monique Toublanc. Partenariat avec l’agence FABRIQUES (42) et l’Association Arbres et Paysages d’Autan (31) .

Contact :

Mathilde Rue

ruemathilde@gmail.com