Le programme « Plantons 3 millions d’arbres en France » avec la Fondation Yves Rocher


Un partenariat ambitieux


La Fondation Yves Rocher-Institut de France s’est engagée dans un partenariat avec l’Afac-Agroforesteries depuis 7 ans dans le cadre de son programme «Plantons pour la Planète». Il connaît un succès grandissant. D’une trentaine d’opérateurs en 2010, nous sommes aujourd’hui à plus de 60 qui plantent annuellement 400 000 arbres. Encore et plus que jamais, ce programme est un véritable levier opérationnel et concret pour implanter, de nouveau, les arbres hors-forêt dans les territoires ruraux français. Cette aide à la plantation arrive souvent en complément d’aides publiques, pas toujours reconduites avec la fusion des régions et la Loi Notre. Son invariabilité dans le temps assure une stabilité à l’activité de plantation mais surtout à l’action d’animation et de sensibilisation par les structures promouvant l’arbre champêtre. Cette action est bien souvent peu financée alors qu’elle représente les 90% du travail à fournir pour arriver à la plantation. Ainsi, derrière ces 3.000.000 d’arbres plantés d’ici avril 2018, c’est avant tout cette part invisible et ténue (la diversification des gènes avec la filière «Végétal local», l’animation des territoires) que la Fondation soutient fermement auprès de chaque opérateur depuis l’année 2010 et nous l’espérons encore pour longtemps.


Un réseau national de planteurs 


Depuis 2010, l’Afac-Agroforesteries mobilise autour de ce programme plus de 200 structures de planteurs de haies et d’arbres champêtres. Elle a une capacité immédiate d’action sur le terrain qui recouvre toute la France. Les typologies de plantations menées par les opérateurs de terrain sont extrêmement variées et caractéristiques de paysages particuliers: haie (basse, sur talus, double) / bosquet / verger haute tige / intraparcellaire / alignement d’arbres / arbre isolé / … Ces formes arborées variés s’appliquent à des thématiques de plantation elles aussi très variées selon les enjeux du territoire d’action : rétablir une continuité bocagère / favoriser les auxiliaires de culture / lutter contre la banalisation des paysages ruraux / protéger les parcelles pour les cultures ou l’élevage / lutter contre l’érosion / …

Opérateurs-planteurs du programme « Plantons 1 million d’arbres en France »

 


 Une aide financière directe 


La Fondation Yves Rocher subventionne 1 € / arbre planté réparti entre l’Afac-Agroforesteries et l’opérateur pour la replantation de haies sur tout le territoire français. Un soutien financier, supplémentaire, est apporté aux plants labellisés « Végétal local » de 0,30 € / plant labellisé.

Répartition du budget de l’opération

 


Valoriser ces actions de plantation


Pour valoriser, auprès du grand public, ce grand programme de plantation avec la Fondation Yves Rocher, des animations de plantation ont été mises en place dans toute la France. Aujourd’hui, c’est plus de 80 animations qui ont eu lieu depuis 2011. Ces animations permettent de communiquer sur des plantations exemplaires par leur démarche ou enjeux. Les équipes commerciales d’Yves Rocher sont accueillies sur des chantiers de plantation et sensibilisées aux gestes techniques et à l’intérêt de la reconstitution du bocage. Chaque animation de plantation mobilise  des bénévoles et des équipes des magasins d’Yves Rocher de la Région. Il s’agit là de plantations locales adressées à des planteurs locaux soucieux de leur environnement.

Animation de plantation pour les collaborateurs Yves Rocher à la Gacilly – encadrée par Tania Salhy et le service agronomique de la Gacilly

 


L’Afac-Agroforesteries, pilote d’une campagne nationale de plantation


De par son savoir-faire en terme de plantation et son ancrage sur le terrain, l’Afac-Agroforesteries est un pilote de campagne de plantation. Ainsi le partenariat engagé depuis 2010 avec la Fondation Yves Rocher dans le cadre du programme « Plantons 1 million d’arbres en France » a permis de soutenir la plantation de deux millions d’arbres et d’arbustes (en six saisons de plantations) et engage la plantation d’un million d’arbres supplémentaires d’ici 2018.