Menu principal

 

Dix ans ? Dix ans déjà depuis la création de l’Afac-Agroforesteries ! C’est le moment de dresser un bilan.

En 2007, nous étions convaincus que plus nous serions nombreux et unis pour clamer haut et fort l’urgence de reconsidérer la nécessaire place de l’arbre dans nos territoires et dans les filières de production agricole, plus nous serions forts. Nous avons alors rédigé avec enthousiasme les statuts de ce qui allait devenir le

premier réseau national des opérateurs de la haie et de l’arbre champêtre. Aujourd’hui, grâce à vous, cet objectif incertain est devenu réalité. L’Association Française Arbres Champêtres et Agroforesteries (Afac-Agroforesteries) rassemble tous ceux qui sont convaincus que la haie, l’arbre hors-forêt, l’agroforesterie sous toutes ses formes, apportent une solution multifonctionnelle et durable pour répondre aux enjeux face auxquels notre pays a

une obligation urgente de réussite, pour aujourd’hui et pour demain.

Que retenir de cette décennie ? Notre participation à la création du label «Végétal local» et de la filière qui en découle, Notre investissement pour une meilleure reconnaissance de la haie et de l’arbre dans deux campagnes PAC ? Notre implication au sein du Plan de développement de l’agroforesterie porté par le Ministère de l’agriculture ? Les bientôt trois millions d’arbres soutenus par la Fondation Yves Rocher ? Les différentes rencontres nationales de l’arbre et la haie ? Notre guide fondateur le PAGESA ? …

Au delà de chacune de ces actions, le plus important, c’est que nous ayons réussi à constituer un réseau uni en faveur de la cause de l’arbre champêtre malgré les différences d’approches qui pouvaient exister au départ. La dynamique est bien enclenchée et la dizaine de membres fondateurs qui s’étaient rassemblés à l’origine du projet voient aujourd’hui 200 adhérents, forces vives sur les territoires, prêts à prendre leur relève.

Remercions sincèrement Odile Marcel et Yves Gabory, ils ont présidé l’Afac-Agroforesteries avec cœur et pugnacité. Remercions aussi les différents membres qui ont toujours su constituer un conseil d’administration et un bureau, soudés et engagés. Leur investissement à tous, me permet ce rapport moral 2016 que je veux positif.

Adhérents représentant les centaines de planteurs que vous accompagnez au quotidien, administrateurs, salariés, partenaires, soyons fiers du chemin parcouru. Convaincus de notre légitimité à agir, demeurons ambitieux et mobilisés. Faisons en sorte que notre collaboration se renforce encore avec les Ministères de l’Agriculture et de l’Écologie ainsi qu’avec nos partenaires publics et privés. Je remercie ici tout particulièrement la Fondation Yves Rocher qui depuis sept ans déjà, a décidé de nous faire confiance et apporte son soutien à l’Afac-Agroforesteries.

En 2016, nous avions pour objectif de disposer de moyens salariés renforcés, cela a pris un peu plus de temps, mais désormais l’Afac-Agroforesteries est forte d’une équipe solide, compétente et motivée. Ensemble, bénévoles et salariés, de nombreux chantiers nous attendent.
À l’heure de la transition énergétique et environnementale, soyons toujours force de propositions. Les murs à abattre, les montagnes à soulever, seront des haies à préserver, des arbres à planter, un bocage à valoriser, bref un maillage végétal mais aussi un maillage humain à tisser pour convaincre que ces structures arborées sont essentielles. Elles assurent la nécessaire transversalité dans les politiques sectorielles de l’agriculture, l’eau, la biodiversité, l’aménagement du territoire, la prise en compte du changement climatique, le paysage, …

Notre réseau est riche de savoir, de savoir-faire, l’Afac-Agroforesteries continuera demain à les mutualiser, les partager entre ses membres et au-delà pour que nous progressions ensemble.
Nous aurons aussi à poursuivre notre rapprochement des réseaux et des acteurs pour conforter notre efficacité.

Quel projet pourrait-être plus enthousiasmant ?

Alors, merci à tous pour votre engagement à la cause de l’arbre hors-forêt, merci pour votre fidélité à l’Association Française Arbres Champêtres et Agroforesteries. Nous travaillons sur de la matière vivante et plus la science avance, plus nous prenons conscience de l’interdépendance entre l’homme et l’arbre.Nous comptons sur vous pour aller de l’avant au cours de cette nouvelle décennie qui s’ouvre !

Pour l’Afac-Agroforesteries, Françoise Sire, présidente