Menu principal

Explications techniques de Jacques Detemple, de l’association Haies Vives d’Alsace, avant le démarrage du chantier

Le 29 mars 2017, Haies Vives d’Alsace a réalisé une animation de plantation avec la Fondation Yves Rocher et l’Afac-Agroforesteries, à Hinsingen. Elle a réuni une trentaine de personnes des magasins Yves Rocher. La famille Eschen, éleveur bovin lait ont décidé de replanter une ripisylve en bordure du cours d’eau et de prairies, pour protéger le bétail et pour assurer une bonne qualité de l’eau. En effet, le petit cours d’eau qui s’appelle «la Rose», aux jolis méandres, manque d’une ripisylve pour lutter contre l’érosion de ses berges et assurer une bonne qualité de l’eau. Bordé de parcelles pâturées, le projet de plantation doit donc inclure la problématique de l’accès des bestiaux aux berges tout en assurant leur pérennité. La séquence de plantation est principalement composée de bouturages de saules et d’espèces arbustives. 

Les berges érodées du cours d’eau « La Rose »

 

 Haies Vives d’Alsace a été fondée en février 2013 par des personnes convaincues qu’il faut un acteur local dédié à l’arbre champêtre et à la haie. Elle a vocation à intervenir dans l’espace agricole et communal pour des actions de communication, de diagnostic, de conseil, d’assistance technique et de montage de projets de plantation. Elle mène également des actions en faveur de la transmission de savoirs arboricoles et de promotion des plants locaux. L’association a pour objet la création, la restauration et l’entretien de continuités écologiques et d’habitats propices à la faune locale et à la flore locale. Pour cela elle prépare des chantiers participatifs et continue à former les acteurs du territoire. L’ambition est de promouvoir l’arbre hors forêt sous toutes ses formes traditionnelles grâce à internet, à des conférences, des plaquettes et à l’organisation d’évènements.

Plantation de pieux pour tenir les berges